Une heure pour la planète Toulouse participe à l'Earth Hour

Samedi 19 mars, de 20h30 à 21h30, la Ville de Toulouse participe à l'opération mondiale Earth Hour organisée par le Fonds mondial pour la nature (WWF) en éteignant l'éclairage de la façade du Capitole.

Cette manifestation, qui a recueilli le soutien de plus de 2 milliards de personnes dans 172 pays en 2015, est, 3 mois après la COP21, une action symbolique contre le changement climatique. C'est à Sydney en Australie que cet événement a éteint pour la première fois ses lumières en 2007.  Cela consiste à éteindre les lumières et débrancher les appareils électriques, non essentiels, pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité et, par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.

Éclairage public toulousain

 La Ville de Toulouse poursuit la modernisation de son parc d'éclairage public, réduit sa consommation électrique tout en améliorant la qualité d'éclairage et l'ambiance nocturne créée.
Elle étudie en parallèle une solution innovante pour rendre l'éclairage intelligent : mieux éclairer aux heures où on en a besoin, éclairer moins au cœur de la nuit, mais pouvoir rehausser le niveau d'éclairement lorsqu'un piéton ou un deux-roues se présente. Ainsi, la consommation électrique pourra être réduite de plus de 60% sans pénaliser les usagers.
« [...] En deux ans, la consommation électrique de la Ville de Toulouse a baissé de 12%, passant de 34 GWh en 2013 à 30 GWh en 2015, soit une économie de 4 GWh. Nous poursuivons nos efforts pour être encore plus économes en 2016 et au-delà », a déclaré Emilion Esnault, conseiller municipal chargé de l'éclairage public. La consommation de l'éclairage public correspond à l'équivalent de 75% de la production d'électricité hydraulique (énergie verte) de la Régie Municipale d'Électricité par an.


Pour aller plus loin

Un nouvel éclairage rue Pargaminières : découvrez le reportage vidéo