Info sécheresse. Soyons vigilants

Depuis le 28 juillet, plusieurs mesures de restriction d'eau potable sont en vigueur dans certaines communes de la Haute-Garonne en raison du déficit pluviométrique important. Si Toulouse et les communes de Toulouse Métropole ne sont pas encore concernées, la préfecture appelle tous les citoyens à économiser l'eau. Voici quelques geste eco-citoyens. 

 

© Didier Taillefer (Sméag)

La situation actuelle

Le déficit pluviométrique est important sur la Haute-Garonne depuis la fin 2016 comme sur les départements voisins. Aussi le préfet de la Haute-Garonne réunit régulièrement le comité de vigilance eau pour faire le point sur la situation.

La météorologie favorable, avec des pluies orageuses notamment sur les Pyrénées et le Piémont ont permis de retarder le tarissement des cours d'eau.
Depuis vendredi 28 juillet 8h, certains Haut-Garonnais ne peuvent plus laver leur véhicule ou remplir leur piscine en journée. L'arrêté établissant plusieurs restrictions d'eau potable est toujours en vigueur au 10 août 2017 pour les communes du département alimentées par l'Ariège afin de faire face à la sécheresse :  Aignes, Auragne, Auribail, Auterive, Ayguesvives, Beaumont-sur-Lèze, Beauteville, Caignac, Calmont, Caujac, Cintegabelle, Eaunes, Esperce, Gaillac-Toulza, Gardouch, Gibel, Grazac, Grépiac, Labarthe-sur-Lèze, Labruyère-Dorsa, Lagarde, Lagardelle-sur-Lèze, Lagrâce-Dieu, Marliac, Mauressac, Mauvaisin, Miremont, Monestrol, Montclar-Lauragais, Montesquieu-Lauragais, Montgeard, Nailloux, Pinsaguel, Pins-Justaret, Puydaniel, Renneville, Roquettes, Saint-Léon, Saubens, Seyre, Le Vernet, Vieillevigne, Villate.

Concernant l'axe Garonne, la situation ne s'est donc pas dégradée mais elle reste fragile. Les débits de la Garonne restent sous le seuil de vigilance à Portet-sur-Garonne, conduisant à mettre en œuvre des mesures d'anticipation, de communication et de sensibilisation aux économies d'eau.


> En savoir plus sur le site de la préfecture

Les réflexes à adopter

En conséquence, la préfecture recommande à tous d'adopter des pratiques économes pour une utilisation raisonnée et vertueuse de la ressource en eau et d'éviter :

  • l'arrosage des potagers et des jardins entre 8h et 20h
  • le lavage des véhicules
  • le remplissage et la mise à niveau des piscines diurnes
  • Il est aussi recommandé de limiter les prélèvements pour l'arrosage à partir du milieu naturel que sont les cours d'eau et leurs nappes d'accompagnement.

Les gestes Écol'Eau

Les recommandations de la préfecture s'ajoutent aux écogestes qui permettent, tout au long de l'année, de réduire sa consommation d'eau potable jusqu'à 30 %.

  • Ne pas laisser couler l'eau inutilement : fermer le robinet pendant le savonnage des mains, le brossage des dents, le rasage, la vaisselle…
  • Préférer le programme "éco" sur les lave-linge et lave-vaisselle et faire tourner des charges pleines plutôt que des demi-charges
  • Préférer la douche (50 litres d'eau) au bain (150 à 200 litres)
  • Vérifier que les robinets et canalisations ne fuient pas
  • S'équiper de mitigeurs thermostatiques, de régulateurs de débit sur le flexible de douche, de WC à double commande économique, d'un système de récupération d'eau de pluie pour l'arrosage du jardin (pour éviter d'utiliser l'eau potable)…

Aller + loin

10 éco-gestes à adopter chez soi, par Toulouse Métropole