Animaux sous surveillance

Pigeons, étourneaux, rats, blattes... toutes ces espèces animales sont surveillées et leurs populations régulées.

Lutter contre les animaux nuisibles (les rats, les pigeons, etc.) c'est d'abord veiller à certains principes d'hygiène :

  • ne pas laisser traîner de déchets alimentaires.
  • stocker les poubelles dans des sacs fermés, des récipients étanches.
  • ne pas nourrir les pigeons .

Le service traite chaque année tout type d'infrastructures de la ville. Depuis 1998, le département d'hygiène du milieu est chargé de répondre aux plaintes concernant les animaux. Il assure un conseil, un diagnostic et peut intervenir.

En relation avec l'association toulousaine protectrice des animaux (A.T.P.A.), il prend en charge les animaux domestiques errants, chiens et chats. La mairie de Toulouse subventionne notamment des stérilisations de chats capturés dans le milieu public (jardin, cimetières, hôpitaux…)

La lutte contre des animaux moins courants (ragondins, goélands, pies, étourneaux…) et plus largement, la gestion des « animaux dans la ville » ne peut être efficace sans une médiation auprès du public.

En ce qui concerne l'équarrissage, un animal mort est enlevé de la voie publique deux heures après son signalement.


Pigeons et étourneaux

De nombreuses espèces d'oiseaux ont élu domicile dans notre ville. Souvent migrateurs dans le passé, elles se sont sédentarisées trouvant à Toulouse la chaleur, le gîte et le couvert.

Actuellement, 2 espèces amènent par leur nombre, des problèmes d'hygiène sur la commune : les pigeons et les étourneaux.

Les pigeons

La ville de Toulouse met en œuvre depuis de nombreuses années des techniques de pointe pour maîtriser le développement de ces volatiles.

Capture par lance de filet, par cage volière puis stérilisation chirurgicale sont autant d'actions menées chaque jours par les services municipaux pour endiguer les nuisances occasionnées par ces volatiles dans le respect de la protection animale.

Les étourneaux

Certains ne sont pas sédentaires, mais les nuisances apparaissent principalement au moment des migrations saisonnières.

Ces oiseaux envahissent notre agglomération, parfois par milliers et élisent domicile sur des sites dortoirs qu'ils colonisent du soir au matin.

La seule technique de lutte contre ces oiseaux est l'effarouchement acoustique. Ces campagnes sonores sont réalisées sur des sites colonisés pendant une semaine, le soir et le matin à l'aide de canons à bruits.

Pour lutter contre ses volatiles nuisibles, contactez le Service Communal d'Hygiène et de Santé :

Service Communal d'Hygiène et de Santé
Centre de Montlong
5 Chemin de Perpignan
31100 Toulouse
Tél. 05 62 27 42 15 / 05 61 22 23 43


Rongeurs et ragondins

 

Les rats et les souris

La dératisation du domaine publique est assurée par la mairie de Toulouse. Les agents du département hygiène sont présents sur le terrain tous les jours de l'année afin d'en débarrasser les habitants de manière efficace .

Ainsi, chaque jour, les égouts pluviaux et des eaux usées, les jardins et espaces verts, les berges des cours d'eau ou des canaux, font l'objet de toute l'attention de nos services. Des appâts empoisonnés sont placés dans des postes d'appatages sécurisés, afin de n'occasionner aucun risque pour les autres populations animales urbaines.

Si vous souhaitez en distribuer à votre domicile, vous pouvez vous procurer du raticide à la mairie annexe la plus proche de chez vous, ou au siège du Service Communal d'Hygiène et de Santé.

Les ragondins

Une société de ramassage assure leur capture sur tout le territoire municipal. Si vous êtes confronté à une nuisance causée par ces animaux, adressez vous au Service Communal d'Hygiène et de Santé.

Désinsectisation

Consulter la page désinsectisation