Insectes et désinsectisation

Le centre 3D (désinsectisation, dératisation et désinfection) du SCHS intervient en tant que prestataire de service à la demande des administrés pour le traitement des insectes ayant un impact sur la santé publique : blattes, puces, punaises des lits, chenilles processionnaires, frelons asiatiques… L'accueil du service (05 61 22 23 43) est à la disposition des particuliers pour tout renseignement et prise de rendez-vous.

Les méthodes de traitement employées par le service sont déterminées au regard des dernières avancées technologiques et de la prise de conscience des enjeux du développement durable. Ainsi, l'utilisation de produits à base de matières actives d'origine naturelle et la lutte biologique sont une priorité dès lors que les infestations le permettent.
Les directives qui imposent l'utilisation de produits homologués ainsi que les normes sur la maîtrise et les bonnes pratiques des applications sont scrupuleusement respectées.
Tous les agents sont formés à la sécurité et la mise en place d'une lutte antiparasitaire. Le centre 3D a obtenu l'agrémént des services du ministère de l'agriculture et de la forêt.


Les blattes

La blatte germanique est une petite espèce de cafard originaire d'asie qui s'incruste dans les habitations…

Elle est difficile à exterminer du fait que chaque ponte portée par la mère produit un grand nombre de nymphes.
Les blattes sont omnivores, elles apprécient les aliments sucrés, les graisses, la viande, l'amidon. Leur activité est nocturne, dans la journée elles se réfugient derrière les éléments électro-ménagers, meubles, plinthes, cadres….On peut toutefois les voir le jour lorsqu'elles sont en grand nombre ou si elles sont dérangées.

Le traitement

Le SCHS traite les infestations chez les particuliers et commerces par la pose de gouttellettes de gel insecticide sur le passage des insectes.Les blattes meurent après quelques jours suite à l'ingestion du gel appétant.
Dans le cas de très forte infestation plusieurs traitements seront nécessaires jusqu'à éradication totale des insectes.
Il est recommandé aux commerces de restauration et d'alimentation de faire au moins un traitement annuel en prévention.


La chenille processionnaire du pin

La chenille processionnaire est le stade larvaire du papillon de nuit. Elle se nourrit d'aiguilles de pin et tisse dans l'arbre un cocon pour passer l'hiver. Cette chenille descend des arbres au printemps et représente un problème de santé publique dû à la présence de poils urticants. Les cocons pleins comme vides sont également dangereux puisque saturés en poils urticants.

Précautions à prendre

  • ne jamais toucher les cocons vides ou pleins et les chenilles,
  • ne pas balayer,
  • les enduire d'eau savonneuse ou de produit vaisselle pour éviter la libération des poils,
  • ramasser avec précautions et muni de moyens de protection individuelle,
  • déposer dans un double sac poubelle.

Traitement

La lutte biologique contre la chenille a été mise en place grâce à l'utilisation et à la pulvérisation d'un insecticide microbiologique à base de "bacillus thuringiensis" en automne. La chenille ingère le bacillus présent sur les aiguilles du pin ce qui provoque sa mort. Ce traitement respectueux de l'environnement est à la disposition des administrés qui en font la demande depuis 2006.

Télécharger la fiche conseil sur la chenille processionnaire du pin, format .pdf


Le frelon asiatique

Le frelon asiatique est une espèce invasive arrivée en France en 2005. Au printemps les fondatrices font un nid qui devient très actif au début de l'été. C'est à cette période qu'il convient d'être le plus vigilant car le frelon défend son nid et devient très agressif. Aux premiers froids, les fondatrices quittent le nid pour se mettre à l'abri et se reproduire l'année suivante. Les autres individus de la colonie meurent au début de l'hiver. Le nid est abandonné.

Précautions à prendre et destruction des nids

Ne pas s'approcher d'un nid de frelons asiatiques à moins de 5 metres, car dans ce périmètre, il y a risque de piqûres.
Faire appel à un professionel pour tout traitement. Sur le domaine public : contacter le Service communal d'hygiène et de santé.

Télécharger la fiche conseil sur le frelon asiatique, format .pdf

 


Le moustique

Le moustique est présent sur tout le territoire, durant une période allant du printemps à l’automne. Seules les femelles piquent pour absorber les protéines présentes dans le sang et nécessaires au développement des œufs. Les mâles se nourrissent de nectar. Les œufs sont pondus généralement sur l’eau, mais peuvent être pondus sur le sol, en attendant l’eau de pluie. Le développement larvaire se fait en milieu aquatique et dans les eaux stagnantes : flaques, récipients de toutes sortes, creux des arbres…

Précautions à prendre pour limiter la prolifération des moustiques

  • Éliminer les eaux stagnantes qui peuvent servir de gîte larvaire :
  • Vider et protéger les bassins
  • Déboucher les gouttières
  • Protéger les récupérateurs d'eau par une moustiquaire
  • Vider et protéger les pneus
  • Mettre su sable dans les dessous de pots
  • Ne pas laisser à l’extérieur des récipients ou objets divers pouvant se remplir d’eau de pluie
  • Assécher les points d’eau à ciel ouvert ou les traiter avec un produit anti larvaire biologique
  • Protéger avec une moustiquaire les accès des vide-sanitaires avec présence d’eau
  • Changer l’eau des animaux toutes les semaines.

Télécharger la fiche conseil sur le moustique, format .pdf


Les puces

Appelées à tort "puces de planchers"

Ces puces sont apportées par les animaux domestiques qui, faute de « pelage accueillant » pendant un certain temps, se nichent dans le parquet où tout autre lieu…

Elles pondent des œufs qui éclosent à l'occasion d'une hausse brutale de température ou d'une agitation dans la pièce infestée. Les puces attaquent alors l'homme ou l'animal.

Pour éradiquer les puces

Il faut tout d'abord traiter l'animal domestique avec un produit adapté, puis traiter la ou les pièces infestées, car les puces peuvent rester cachées dans les moquettes, parquets, lits, litière de l'animal domestique…

Le SCHS 3D intervient en pulvérisant un insecticide à base de pyrèthre naturel sur l'ensemble des surfaces infestées des logements.


La Punaise de lit

Ou Cimex Lectularius

La punaise de lit est un insecte plat, brunâtre, de petite taille (cinq à huit millimètres), et qui ne vole pas. Discrète, la punaise de lit se nourrit de sang humain la nuit….

Ses piqûres provoquent des démangeaisons et des boursouflures.
Le jour,elle aime se cacher dans les coutures et à l'intérieur des matelas , ainsi que dans les fentes des planchers, les lits, les fissures des murs, derrière les tapisseries mal collées etc…
Elle peut  attendre sa proie et se passer de repas pendant une année entière.

La punaise de lit est une grande voyageuse qui se propage très vite d'une pièce à l'autre ou d'un appartement à l'autre.
Personne n'est à l'abri de ce nuisible qu'il est facile de ramener chez soi, par le mouvement de bagages ou de meubles.
Les infestations de maisons et d'hôtels sont en forte augmentation depuis quelques années.

Les traitements

L'identification de l'insecte est effectuée par la pose de pièges à glue.
Une fiche de préconisations et conseils avant traitement est remise au demandeur (lavage du linge, démontage des lits, rangement, travaux de rebouchage etc).
Trois traitements par pulvérisation (à base de pyrèthre naturel) et par fumigation sont réalisés à une semaine d'intervalle.

Un test de contrôle d'efficacité est mis en place après traitement.

En savoir plus

Service Communal d'hygiène et de santé
Centre 3D (désinsectisation, dératisation et désinfection)
05 61 22 23 43