Les balades d'été Prendre de la hauteur à Toulouse

Visite au sommet pour des panoramas exceptionnels.

Article publié en juillet 2014

On connaît le Toulouse terre à terre, celui qui se visite nez collé aux vitrines, accoudé à une table de terrasse ou en levant la tête, mirettes au ciel, pour admirer le patrimoine architectural. Pour cette quatrième balade estivale, prenons de la hauteur afin d'apprécier la ville depuis ses sommets.

Direction le sud, à Pech David

La colline de Pech David est très appréciée par les Toulousains, qui s'y retrouvent toute l'année pour pique niquer, faire du sport, se balader et profiter d'un des plus beaux panoramas sur la cité et la Garonne. En se promenant sur les coteaux, on pourrait se croire en pleine campagne. Mais que voit-on au loin ? Les Pyrénées, oui oui  !  Évasion garantie depuis la métropole. 
> Localiser les coteaux de Pech David

 

Dans les faubourgs du nord, à Jolimont

Observatoire et parc Jolimont

La butte de Jolimont, qui culmine à 195 mètres, abrite en ses hauteurs un parc moins couru que les coteaux du sud de la ville, mais qui vaut largement le détour, les Jardins de l'Observatoire. Elle abrite un haut lieu de l'astronomie, l'Observatoire de Jolimont.  Tous les vendredis à 21h, vous pouvez le visiter et observer le ciel au télescope si la météo le permet.

Le parc est un véritable havre de paix urbain et une fois ses portes fermées, entre chien et loup, rendez vous sous la Grande Colonne pour un aperçu magnifique de la ville rose, baignée dans une palettes de rouges-oranges-roses à faire pâlir les peintres.

Élevons-nous en centre-ville

Panorama de la médiathèque Jean Jaurès

Redescendons la butte de Jolimont pour atterrir à la Médiathèque José-Cabanis depuis laquelle, au troisième étage, s'étendent les allées Jean Jaurès, la ville en toile de fond. Le petit plus, c'est de s'installer au pôle musique, de s'asseoir auprès d'un point d'écoute et de choisir la bande-son parfaite pour ce spectacle.

En redescendant vers le Capitole, une terrasse accessible à tous offre un panorama rare et exceptionnel  de la ville : le sixième étage des Galeries Lafayette, rue Lapeyrouse. Le Festival international des arts de Toulouse ne s'est pas trompé en y installant sa Black Box, en juin dernier.

Grande roue, coucher de soleil et Garonne éternelle

Bien évidemment, impossible de faire l'impasse sur la Grande roue* de Toulouse plages, avec une vue  imprenable sur le quartier St Cyprien, le centre-ville et la Garonne, des sensations fortes en plus

 

Et puis, à moindre altitude, les ponts toulousains offrent une vue toujours saisissante, surtout sur les couchers de soleil sur la Daurade et les quais, et rendent unique le crépuscule toulousain.

couchers de soleil

 

 


+ d'infos



>> Toutes les infos pour passer l'été à Toulouse dans le dossier "Voilà l'été" sur cultures.toulouse.fr

>> Cliquez ici pour retrouver nos autres idées de balades publiées en 2012 et 2013

Article mis à jour le 21/07/2015