Balades d'été Jardins connus et méconnus

Et si nous profitions de l'été pour (re)découvrir des quartiers ?  Toutes les semaines, jusqu'au 20 août 2013, découvrez des idées de balades. Cette semaine, visitons quelques parcs et jardins toulousains.

Berges de la Garonne, jardins des plantes ou de Compans-Caffarelli, certains des espaces verts de notre ville font partie des habitudes des toulousains. D'autres coins de verdure méritent cependant d'être découverts.

Dans le centre historique

Sur le site de l'Université Toulouse 1, accessible depuis la rue Valade ou par l'arrière de Saint-Pierre des Cuisines, les arcades du cloître de l'ancien couvent des Chartreux offrent un cadre idéal à la méditation. Les moines blancs y étaient ensevelis. Mais rassurez vous, les étudiants qui le fréquentent en font un endroit bien vivant, temple du pique-nique et des parties de football. Particularité intéressante, ce jardin est accessible quelque soit l'heure du jour ou de la nuit.
Dans le même quartier, en allant jusqu'au fond de la place de Bologne depuis la place Saint-Pierre, il ne faut pas hésiter à pousser la grille qui donne sur le square Aymé Kung, surprenant de quiétude à quelques pas du temple de la vie nocturne des étudiants.
Jardin éphémère, le jardin des sens de Toulouse-Plage vous attend jusqu'au 1er septembre sur le quai de l'Exil Républicain Espagnol, à côté de la grande roue. De là, par la passerelle qui longe la Grave, vous pourrez accéder au jardin Raymond VI.

Arnaud Bernard, les Châlets, Belfort

Accessible depuis la rue d'Embarthe ou celle des Quêteurs, le jardin d'Embarthe est le rendez-vous des joueurs de pétanque du quartier Arnaud Bernard. Si vous ne souhaitez pas taquiner le cochonnet, les pelouses vous attendent, pour une pause bienvenue.
Dans le quartier des Châlets, rue Godolin, le jardin du Verrier tire son nom du petit château qui le jouxte, construit au 19ème siècle par Louis-Victor Gesta, fabriquant de vitraux. Véritable show-room avant l'heure, cette petite merveille gothique se donne à voir depuis le jardin public, qui est un des jardins partagés de Toulouse et où les habitants du quartier font pousser légumes et framboisiers.
En quittant la place Belfort par la rue Caffarelli, le promeneur curieux peut découvrir le minuscule jardin du Castelet, havre de verdure qui surprend par ses allées carrelées de bleu et son mobilier assorti.

       

Les jardins de Jolimont

Outre le jardin de l'observatoire, Jolimont possède deux écrins de verdures moins connus. Ne cherchez pas de villa à la Villa Mericant, sur le site d'une des premières colonies de vacances crées par la ville de Toulouse. En entrant dans ce parc depuis la rue du 10 avril, derrière l'église Saint-Sylve, ce sont plus de 8000 m2 de calme et d'ombre qui s'offrent à vous. Vous y remarquerez sans doute les troncs torturés des acacias, qui évoquent d'étranges sculptures.
Depuis l'avenue Georges Pompidou, vous pourrez également profiter de la grande diversité des essences dont est planté le parc Lavit. Depuis 2010, ce jardin accueille un mémorial dédié aux hauts-garonnais morts pendant la guerre d'Algérie.

   

Au sud

Au croisement de l'avenue de Rangueil et du périphérique les aires de jeux du jardin de Rangueil feront la joie des plus petits. Toujours plus au sud, et en prenant de la hauteur, les 280 hectares des coteaux de Pech David offrent un point de vue magnifique sur la ville. Les chemins de promenades n'y manquent pas et la base verte offre de nombreuses activités.

A l'ouest

Au cœur du Mirail, le parc de la Reynerie mérite le détour. Conçu à la fin du 19ème siècle, un jardin remarquable entoure le château de la Reynerie, copie du petit Trianon à Versailles. Outre le jardin à la française d'origine, le parc a été aménagé jusqu'aux bords du lac, offrant une large gamme d'arbres d'ici et d'ailleurs.

Au Nord

A la Maourine, dans le quartier naissant de Borderouge, les curieux de la biodiversité sont les bienvenus. Outre les sentes réservées aux modes de déplacements doux, vestiges du passé maraîcher du quartier, sur plus de 13 hectares, le promeneur passe d'un jardin thématique à l'autre, de la garrigue au désert, du marais  au labyrinthe, le long du canalet et de l'étang. C'est aussi là que le Muséum de Toulouse a installé ses jardins.
 


Pour aller plus loin

Pour trouver les espaces verts près de chez vous, suivez le lien

Retrouvez d'autres idées de balades

Découvrez la série "Regard sur..." du portail cultures de la Ville : chaque mois, les Archives municipales et l'office de tourisme vous font découvrir le patrimoine toulousain !

Article mis à jour le 13/08/2013