Armoiries et emblèmes de Toulouse

Parmi les armoiries et emblèmes de Toulouse, on compte la célèbre Croix du Languedoc.

Les Armoiries de Toulouse

 

La plus ancienne représentation des armes de Toulouse est celle figurant dans le sceau attaché à une lettre des Capitouls au Roi Pierre II d'Aragon, en 1211, pendant la Croisade des Albigeois.

 

Au verso du blason, on trouve l'agneau nimbé, portant la Croix de Toulouse en bannière. L'agneau symbolise la force, il serait le signe premier de la ville et remonterait à l'époque romaine
Selon Nicolas Berey (1663), la symbolique de l'animal s'expliquerait par le culte rendu à Jupiter, révéré sous la figure d'un bélier. Ce bélier païen aurait été par la suite représenté foulé par la Croix des Comtes de Toulouse. Le bélier finira christianisé, en agneau pascal, tête nimbée, portant la Croix en bannière, ou passant devant elle et l'adorant.

 

Au recto du sceau, on trouve le Château Narbonnais (à gauche) et la Basilique Saint Sernin (à droite). Les deux monuments n'étaient à l'origine que deux châteaux ou tours anonymes, symbole de force encore, image probable des très célèbres murs d'enceinte romains chantés du poète Ausone, ou, plus spécialement du château Narbonnais.

A une certaine époque, l'on aurait voulu les identifier à des monuments toulousains : l'un, le tout premier, celui de droite, restera le fameux château Narbonnais, l'autre, celui de gauche sera, un moment, le château du Bazacle couvrant les Moulins (les deux forteresses de Toulouse), puis christianisé à son tour, deviendra la Basilique Saint Sernin, avec les trois tours qu'elle aurait dû avoir.

La croix du Languedoc

La croix du Languedoc, également nommée croix occitane ou encore croix de toulouse, semble avoir des origines très anciennes. Cette croix aux douze points semble avoir été l'un des symboles d'un peuple gaulois implanté au IIIe siècle avant Jésus Christ (av. JC).

 

La croix du Languedoc s'impose dans le domaine toulousain au début du XIIIe siècle. Elle apparaît sur le sceau de Raymond VI en 1211 et figurera, dès lors, les armes de la ville de Toulouse puis celle du Languedoc, du XIVe au XVIIIe siècle.

La croix du Languedoc a fait l'objet de nombreuses hypothèses quant à sa signification symbolique. Il faut d'emblée préciser qu'elle n'a rien à voir avec l'iconographie chrétienne. Le symbole de la croix semble être solaire ; les quatre branches représentent les quatre saisons, et chaque point figure un mois de l'année, mais également un des douze signes zodiacal. Ces derniers ont peu à peu disparu afin de connoter la croix d'un symbolisme chrétien.

Tombée en désuétude de par son particularisme régional marqué, la croix du Languedoc a été réhabilitée par Dominique Baudis qui en a fait l'emblème de la région Midi-Pyrénées et de la mairie de Toulouse.

L'artiste Raymond Moretti a réalisé au centre de la place du Capitole une immense croix du Languedoc, sur laquelle il n'a pas manqué d'apposer les signes du zodiaque.

L'actu en bref

Par thème :

Fermetures des mairies de quartier

Le 24/03/2017
Retrouvez les fermetures exceptionnelles dans les mairies de quartier la semaine du 27 mars.

Wifi dans la ville

Le 24/03/2017
Retrouvez sur cette page toutes les zones gratuites "Wifi dans la ville".  

Commissions de quartier

Le 24/03/2017
Les habitants des Arènes Romaines et  Saint-Martin-du-Touch ont rendez-vous pour leur commission de quartier lundi 27 mars à 18h30. Les habitants de Croix-de-Pierre et  Route d'Espagne ont rendez-vous mardi 28 mars à 18h30.

Jean-Luc Moudenc répond à vos questions sur Twitter

Le 22/03/2017
Mardi 21 mars à 18h30, @JLMoudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole a répondu en direct, sur Twitter, à toutes vos questions sur le thème du printemps architectural de Toulouse.    

Mémento Toulouse 2016 des quartiers de démocratie locale

Le 21/03/2017
Recueil synthétique de données et indicateurs visant à qualifier les différents quartiers de la ville, le mémento Toulouse des quartiers de démocratie locale est consultable dans sa version 2016.  
Toutes les actualités