La Galerue et la Croix de Moretti

Raymond Moretti était un artiste prolifique, internationalement reconnu. Peintre, affichiste et sculpteur, il a oeuvré pour la ville de Toulouse, dans des endroits chers aux habitants de la cité. Ainsi, la place et les arcades du Capitole portent-elles son empreinte.

La Galerue des Arcades du Capitole

Depuis 1997, 29 tableaux accrochés au plafond de la "Galerue" des Arcades du Capitole racontent la saga de Toulouse et des Toulousains.
De la Vénus de Lespugue à l'aéronautique et l'espace, des Croisades à Carlos Gardel, le pinceau de Raymond Moretti redonne vie à l'histoire de la ville rose et à ses héros. Les oeuvres ont été agrandies et imprimées en sérigraphie, procédé qui résiste aux intempéries. Par précaution, on a édité 3 exemplaires de chacune des toiles. Les originaux, propriété de la Ville, et les sérigraphies sont précieusement conservés au Musée Paul Dupuy.

 

La Croix du Languedoc, place du Capitole

" Les historiens toulousains des XVIème et XVIIème siècles donnent à la Croix de Toulouse une origine très ancienne. Au début, il s'agissait d'une simple roue solaire à douze rayons, chacun bouleté à son extrémité, symbolisant les douze maisons du zodiaque. "
Roger Camboulives (Société archéologique du Midi - Ancien secrétaire général des Toulousains de Toulouse)

La nouvelle croix, d'une envergure de 18 mètres, située place du Capitole, a été dessinée par Raymond Moretti : le coup de crayon de l'artiste est représenté par les bandes en bronze brut, et le dessin originel de la croix, en bronze poli. Chaque boule symbolise les points cardinaux, les 12 mois de l'année, les 12 heures du jour, les 12 signes du zodiaque dessinés par Moretti. Les chiffres placés dans les boules correspondent aux 12 heures du jour et sont disposés comme sur l'horloge de la façade.

Raymond Moretti est décédé dans la nuit du 2 au 3 juin 2005, à l'âge de 74 ans, d'une embolie pulmonaire.