Accords de coopération

Toulouse a conclu des accords de coopération avec : Saragosse, N'Djamena, Hanoï, Saint-Louis, Düsseldorf.

Illust:Drapeau de l'Esp, 162 octets, 59x36

Saragosse, Espagne

Près de 700 000 habitants.

Le contexte.
Riche de plus de 2 000 ans d'histoire, la capitale de l'Aragon présente un riche patrimoine marqué par diverses influences (romaine, mudéjare, gothique, baroque). Pôle culturel et économique majeur, elle est réputée pour sa modernité et son effervescence.

Les accords avec Toulouse.
Depuis 2000, Toulouse et Saragosse ont multiplié les échanges culturels autour de l'urbanisme, du patrimoine et de la culture. Un nouveau protocole a été établi en 2008 visant à renforcer les échanges culturels, les relations dans les domaines social et urbain, la promotion internationale, le tourisme et le développement durable. Ces nouveaux accords ont commencé à porter leurs fruits. En juillet dernier, la Ville a accueilli des artistes, des acteurs culturels, sportifs et économiques aragonais dans le cadre de « La semaine de Saragosse à Toulouse : Ida y Vuelta ». Le second volet de ce diptyque se déroulera en septembre prochain à Saragosse qui abritera à son tour des manifestations toulousaines.


 

Illust:Drapeau du Tchad, 229 octets, 60x32

N'Djamena, Tchad

1 million d'habitants

Le contexte
L'exode rural et les déplacements de populations dus aux confl its frontaliers du Darfour et de Centrafrique ont accru la démographie de N'Djamena. Mais l'accès aux services de base demeure insuffi sant. Points faibles ? Le traitement des déchets urbains, l'accès à l'eau potable, les réseaux d'assainissement et d'évacuation des eaux usées.

Les accords avec Toulouse
Toulouse travaille avec la capitale du Tchad depuis 1988. La signature d'un nouveau protocole en novembre 2008 vise à renforcer les services de base apportés aux habitants. Fourniture d'équipements en matière de contrôles sanitaires, appui à la réalisation d'un centre d'enfouissement des déchets, formation d'assistants sanitaires et sociaux, création d'un logiciel pour la gestion budgétaire et dotation en ordinateurs, expérimentation de systèmes autonomes de gestion des eaux usées, études de faisabilité pour utiliser l'énergie éolienne, création de bibliothèques de quartier (voir encadré)... Autant d'actions bien avancées. D'autres projets devraient être lancés d'ici 2012. Ils porteront sur des échanges d'artistes, la défi nition d'un plan de déplacements urbains, l'utilisation des énergies renouvelables et les formations médicales.


 

Illust:Drapeau du Vietnam, 784 octets, 60x40

Hanoï, Vietnam

3 millions d'habitants pour la ville, 6 millions pour l'agglomération.

Le contexte
Ville millénaire, Hanoi est devenu un important carrefour routier, fluvial et aérien. Sa croissance importante engendre de nombreux problèmes urbains. Bien que capitale administrative du pays, elle subit la concurrence de plus en plus forte d'Hô-Chi-Minh-Ville.

Les accords avec Toulouse
Toulouse et Hanoi se sont engagées dès 1996 dans un accord de coopération portant sur la réalisation d'un plan de préservation, de restauration et de développement du centre ancien de la ville vietnamienne. Renouvelé en juin 2009, un accord plus ambitieux permettra de poursuivre cette action, en soutenant notamment la réalisation de centres d'information et de communication. Autre projet phare : la participation d'artistes toulousains aux festivités du millénaire de Hanoi en 2010. Enfi n, les deux villes vont élargir leur collaboration aux déplacements urbains, aux échanges universitaires, au développement durable et à l'amélioration d'un service d'urgences.


 

Illust:Drapeau du Sénégal, 567 octets, 60x40

Saint-Louis, Sénégal

200 000 habitants.

Le contexte
Pôle commercial d'envergure, Saint-Louis est l'une des plus grandes villes du Sénégal. La célèbre étape de l'Aéropostale de Mermoz se distingue également par sa richesse historique, deux sites étant classés au patrimoine mondial de l'Unesco : le parc de Djoudj, site d'hivernage des oiseaux migrateurs, et le centre historique de l'île Saint-Louis.

Les accords avec Toulouse
Toulouse a conclu un accord de coopération avec Saint-Louis en 2003. Soutien médical et sanitaire, actions culturelles, éducatives et sportives... Les deux villes ont également travaillé ensemble à l'ouverture d'un musée consacré à l'Aéropostale et à la programmation du festival Rio Loco qui a accueilli 150 artistes sénégalais en 2006. Depuis son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, Saint- Louis s'est engagée dans une démarche de sauvegarde de son centre ancien avec l'appui de la Ville de Toulouse et de Lille Métropole avec qui elle est jumelée. La coopération avec Toulouse sera bientôt redéfi nie. Elle devrait porter sur la culture, le co-développement, la santé et les politiques sociales.


 

Illust:Drapeau de l'All, 429 octets, 60x40

Düsseldorf, Allemagne

580 000 habitants.

Le contexte
Située sur la rive droite du Rhin, la capitale du Land de Rhénanie-du-Nord- Westphalie est une métropole industrielle, commerciale et fi nancière d'envergure.

Les accords avec Toulouse
Les deux villes sont liées par un protocole d'amitié depuis 2003. Le tourisme et la culture sont au coeur des échanges. Depuis 2004, un échange d'artistes très dynamiques s'est mis en place entre Toulouse et Düsseldorf. La prochaine coopération devrait s'ouvrir à l'urbanisme. La ville allemande entreprend d'importantes restructurations urbaines. Elle construit d'ailleurs un nouveau quartier français dont une voie pourrait être baptisée « Toulouser Allee » (allée de Toulouse).