Scrutins - Calendrier

En 2017, l'élection présidentielle aura lieu les 23 avril et 7 mai et  les élections législatives les 11 et 18 juin.

Scrutins 2017*

23 avril et 7 mai 2017: élection présidentielle

Durée du mandat : 5 ans - suffrage universel direct au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. 

Pour être élu, le candidat doit avoir obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés. Les 2 candidats arrivés en tête peuvent se présenter au second tour qui intervient 2 semaines après. 

 

11 juin et 18 juin 2017: élections législatives

Durée du mandat : 5 ans - suffrage universel direct au scrutin majoritaire uninominal à deux tours par circonscription.
Élection de 577 députés à raison d'un député par circonscription législative.

La commune de Toulouse est découpée en 5 circonscriptions :

  • 1e circonscription
    Cantons de : Blagnac, Toulouse IV, Toulouse V, Toulouse XIII (moins la commune de Colomiers) - Commune de Toulouse (partie comprise dans le canton de Toulouse XIV) 
  • 2e circonscription
    Cantons de : Montastruc-la-Conseillère, Toulouse VI, Toulouse VII, Toulouse XV  - Commune de Montrabé
  • 3e circonscription
    Cantons de : Toulouse II, Toulouse VIII (moins la commune de Montrabé), Toulouse IX (moins la commune de Ramonville-Saint-Agne et la partie de la commune de Toulouse située à l'ouest du canal du Midi), Verfeil
  • 4e circonscription
    Cantons de : Toulouse I, Toulouse III, Toulouse XII 
  • 9e circonscription
    Cantons de : Portet-sur-Garonne, Toulouse IX (partie non comprise dans la 3e circonscription), Toulouse X, Toulouse XI 

     

    >> Consulter le périmètre des circonscriptions sur le plan interactif

     

    Mode de scrutin 

Premier tour
Pour être élu au premier tour, un candidat doit recueillir :
- plus de 50 % des suffrages exprimés,
- et un nombre de voix au moins égal à 25 % des électeurs inscrits.
Si aucun candidat n'est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour une semaine plus tard.

Deuxième tour
Au second tour, les 2 candidats arrivés en tête peuvent se maintenir.
Les candidats suivants peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.
Le candidat qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.

 

24 septembre 2017 : élections sénatoriales

durée du mandat : 6 ans - suffrage universel indirect
Les sénateurs ne sont pas élus directement par les électeurs, mais par un collège distinct formé de députés et d'élus locaux. Les sénateurs sont élus par un collège distinct formé de députés et d'élus locaux.
En 2017,170 sièges sont à pourvoir (départements de l'Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales, départements d'Île-de-France, outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et Saint-Pierre-et-Miquelon et 6 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France).



Pour en savoir plus

Retrouvez de nombreuses informations sur les élections sur le site du ministère de l'Intérieur.

 


 

*Calendrier sous réserve de modifications
** Source Service-public.fr et vie-publique.fr

 

Article mis à jour le 06/03/2017