Solidarité internationale

Toulouse se positionne face aux grands enjeux mondiaux en intégrant dans sa politique les 17 objectifs de développement durable (ODD) au sein de la politique locale visant à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous.

Toulouse intervient dans le domaine de la solidarité internationale à plusieurs niveaux afin d'agir au niveau local au plus près des populations pour le développement des territoires au sud, ainsi que la diffusion de valeurs fondamentales telles que les droits de l’homme et de la démocratie. 

Il s'agit également d'enrichir et donner accès aux acteurs Toulousains à des expériences uniques, ainsi que la mise en lumière et l'export de l'expertise locale. Toulouse vise également l'implication des acteurs économiques, la fédération des synergies, la multiplication de l'impact et l'effet de levier an associant les institutions et opérateurs du territoire : Agence de l'Eau, Oncopole, CHU, Université Fédérale, réseau Occitanie coopération, associations, …

Il est également d'une importance primordiale de créer et renforcer l'adhésion des Toulousains, dont en particulier les nombreux Toulousains issus des communautés du sud et du tissu associatif foisonnant de ce domaine.

Les villes partenaires 

Toulouse favorise les actions de solidarité en particulier avec ses villes partenaires des pays en voie de développement comme Saint-Louis du Sénégal, Ramallah et Hanoï. 
La Ville mène avec certaines de ces villes partenaires, conjointement avec Toulouse Métropole, en partenariat avec l'Agence de l'eau Adour-Garonne, d'importants projets d'accès à l'eau et à l'assainissement dans le cadre du dispositif loi Oudin.
 
Le lien avec le dispositif Loi Oudin de Toulouse Métropole
La Loi Oudin permet à Toulouse Métropole de financer sur le contrat Veolia avec la Ville de Toulouse, des actions de solidarité internationale « eau & assainissement » à hauteur de 0.5% des recettes de la facture d’eau sans impacter le coût de l’eau pour les Toulousains. 
Le dispositif Loi Oudin de Toulouse Métropole, qui associe à sa gouvernance l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et Veolia, s’est réuni pour la première fois en janvier 2016.
 
À l’instar des autres grandes Métropoles françaises, Toulouse Métropole cible trois axes d’intervention au titre du dispositif Loi Oudin. 

  • les projets de coopération décentralisée de la collectivité
  • le soutien aux acteurs associatifs de Toulouse et du territoire métropolitain
  • l’aide financière d’urgence en cas de situation de crise ou catastrophe

 Un appel à projet annuel destiné aux associations du territoire est lancé avec via la Maison des Associations.

Les appels à projets

Toulouse répond également à des appels à projet internationaux auprès de divers organismes partenaires ou bailleurs de fonds. L'Agence française de Développement attribue des subventions importantes pour des actions extérieures dans la coopération technique à travers un dispositif dédié aux collectivités. Le Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères soutient financièrement les villes françaises s'engageant dans la coopération internationale avec des appels à projets annuels, thématiques ou géographiques. D'autres Ministères peuvent intervenir en cofinancements selon la thématique de des projets menés. L'Union Européenne peut également apporter un soutien financier au titre des programmes européens visant l'action extérieure.
 
Dans ce cadre, Toulouse construit des partenariats avec des acteurs du territoire en visant des projets équilibrés entre l'apport de savoir-faire et d'actions concrètes pour les villes du sud et la valorisation et les retours pour le territoire Toulousain.