250 caméras de vidéoprotection en fonctionnement

Le déploiement du dispositif de vidéoprotection sur l’ensemble des quartiers de la ville entre cette année 2017 dans la dernière ligne droite de sa mise en œuvre. Son achèvement est programmé à l’automne. Toulouse sera alors équipée de 350 nouvelles caméras de vidéoprotection.

Article mis à jour le 15 mars 2017 

Au 10 mars 2017, 250 caméras sont en fonctionnement. 

Retouvez les 14 nouvelles caméras mises en service dans les secteurs suivants : 

  • Centre-ville
    Place Dupuy
    Place du Salin
    Rue de Metz / rue Alsace
    Angle rue Alsace / rue Lafayette vers sortie métro 
  • Barcelone / Pont Jumeaux
    Allées de Barcelone
  • Bellefontaine 
    Avenue du Général Eisenhower / chemin Guillaume et Joseph Bouton  
  • Bordelongue  : 
    Route d’Espagne
  • Izards
    Rue Ernest Renan 
  • Minimes  : 
    Boulevard de l'Embouchure / Pont du Béarnais 
  • Rangueil
    Rue Bonnat
    Avenue Albert-Bedouce
    Aue Emile-Guyou  
  • Saint-Exupéry - Pont des Demoiselles : 
    Avenue Antoine de St Exupéry 
  • Caméras thermiques  : 
    Bazacle 

47 autres caméras sont en cours de montage dans les quartiers suivants

1 dans le quartier de La Cépière
1 aux Pradettes
3 Avenue de Castres / Camille Pujol 
3 à Lardenne
4 dans le centre-ville
4 dans le quartier des Minimes
4 à  Sesquières
7 dans le quartier Rangueil / Saint Exupéry / Saint-Agne/ Empalot
8 dans le quartier Arènes Romaines/ Casselardit /Toec / Lombez 
12 dans le quartier de La Reynerie

Les flux d’images retransmis sont visionnés depuis le Centre d’Information et de commandement de la Police Municipale basé à Saint-Cyprien qui est opérationnel 24h/24, 7j/7. 

Aide de l'État

L'Etat a participé au financement du développement de la vidéoprotection à hauteur de 44 % au titre de l'année 2015, soit une subvention de 775 000 euros. A cette somme, s'ajoutent des subventions du FEDER (Union Européenne) pour les caméras déployées dans les quartiers sensibles de 195 000 €.

 


Pour aller plus loin

Installée depuis le 5 mars 2015, la Commission des libertés publiques et de la tranquillité publique (CLPTP) a pour missions : 

  • de veiller au respect des libertés publiques
  • de proposer ses réflexions concernant la tranquillité publique
  • d'émettre un avis sur les zones de déploiement de la vidéoprotection.