Les jardins de la Ligne
Les Jardins de la Ligne, au cœur du quartier et du grand projet Toulouse Aerospace, invitent petits et grands à un voyage en compagnie des pionniers des lignes Latécoère et de l’Aéropostale, qui reliaient pendant l’entre-deux-guerres Toulouse à Santiago-du-Chili. Ils ont été inaugurés samedi 17 juin 2017.

Retour  sur l'inauguration samedi 17 juin 2017

Hommage aux pionniers de l'aviation commerciale

Les Jardins de la Ligne longent la piste historique d'où ont décollé les pionniers de l'aviation commerciale. C'est ici que Pierre Georges Latécoère a écrit les premières pages de l'histoire aéronautique de Toulouse. En 1918, il effectue le premier vol Toulouse-Barcelone : les lignes postales Latécoère sont nées. En 1927, sous l'impulsion de Marcel Bouilloux-Lafont, elles deviennent l'Aéropostale et volent jusqu'au Chili. 

Les jardins retracent cette fabuleuse aventure humaine et industrielle. Ils retracent sur 2 hectares les paysages et les ambiances qu'ils ont découverts en survolant 3 continents  : Espagne, Maroc, Mauritanie, Sénégal, Brésil, Uruguay, Argentine et Chili.

Chaque jardin évoque un pays traversé grâce aux essences végétales, aux sols, aux rochers, aux couleurs et à la topographie choisis. Trois passerelles surplombent ces jardins en creux et des bassins, véritables îlots de fraîcheur, recueillent les eaux de pluie et d'orage, freinent le ruissellement et favorisent la réintroduction à la nappe phréatique, participant ainsi à une action de développement durable.  De l'autre côté de la piste, le champ d'aviation évoque sur 1,5 hectare l'ambiance paysagère d'antan

La Piste des géants

Les Jardins de la Ligne constituent une partie d'un grand ensemble culturel, la Piste des Géants, composé de la Halle de la Machine qui accueillera les créations de François Delarozière en 2018, et de l'espace mémoire de l'Aéropostale qui sera inauguré fin 2018, pour marquer le centenaire de la naissance des lignes Latécoère.

Jardins de la Ligne
Accès : rue Jacqueline-Auriol
Bus ligne 27, 80 ; arrêt : Latécoère


En chiffres

  • 15 000 m² de prairie libre d'accès
  • 20 000 m² de jardins consacrés à la mémoire de l'Aéropostale
  • 3 passerelles
  • 227 arbres plantés : une trentaine d'espèces différentes
  • 7000 arbustes
  • 80 000 vivaces