Concertation autour du réaménagement du centre-ville

Le 20 octobre 2011, Joan Busquets et Michel Desvigne présentaient les études préliminaires menées pour le réaménagement du centre-ville de Toulouse. Un mois et demi plus tard s'est tenue une réunion de présentation et de consultation autour d'actions pilotes concernant trois axes : Capitole, Gambetta / Suau / Daurade et Romiguières / Pargaminières / Saint-Pierre.

Les Toulousains se sentent bel et bien concernés par le réaménagement du centre-ville. Lundi 5 décembre, il a fallu faire de la place dans la salle des Commissions du Capitole pour accueillir les 180 personnes venues assister à la réunion de présentation et consultation autour d'actions pilotes menées dans le centre-ville toulousain.
La réunion était organisée autour de trois ateliers :

  • l'accès au Capitole
  • l'accès à la Garonne par l'axe Gambetta / Suau / Daurade
  • l'accès à la Garonne par l'axe Romiguières / Pargaminières / Saint Pierre.

Après une brève présentation du futur centre-ville toulousain par Pieter-Jan Versluys (architecte - Agence Bau B ), les 180 personnes présentes se sont réparties en fonction de l'atelier qui les intéressait.

L'accès au centre-ville en voiture

Parmi les inquiétudes de ces riverains, l'accès en voiture au Capitole, à la Daurade ou à la place Saint-Pierre occupait de nombreux esprits.
Les sens de circulation vont être repensés tout comme la piétonisation, l'objectif du projet étant d'encourager les conducteurs qui transitent par le centre-ville sans y habiter d'emprunter l'octogone (les grands boulevards).
Afin de faciliter la circulation des riverains, des commerçants et des usagers de la rue pendant les travaux, une équipe de médiation pourrait voir le jour comme c'est le cas pour la rue d'Alsace-Lorraine.

Les premiers travaux pour la mi-janvier

Rue Pargaminières, les travaux concessionnaires (eau, électricité, assainissement, etc.), devraient commencer dès la deuxième quinzaine de janvier et dureraient six mois environ.« Ces travaux se feront par tronçons pour ne pas bloquer toute la rue », a précisé Jean-Michel Anjuère de la société EGIS Bâtiments Sud Ouest, pour rassurer les riverains.
Les travaux d'aménagement pourraient, eux, démarrer en septembre 2012 pour une durée de six à neuf mois. Sans trottoirs et avec des arbres, la rue Pargaminières serait alors transformée, pour le plus grand bonheur de cette Toulousaine : « je m'inscris complètement dans votre analyse et vos propositions ; c'est exactement ce qu'il fallait ! »

Le paysage toulousain repensé

Concernant la place Saint-Pierre, l'idée des urbanistes est d'en faire « une vraie place » ; «ce qui n'est pas le cas actuellement », estime Pieter-Jan Versluys.
La place pourrait même être reliée aux berges de la Garonne par des escaliers.
La rue Gambetta devrait accorder une grande importance aux cheminements piétons, notamment en supprimant les trottoirs, les potelets, le stationnement au profit d'un plateau unique avec des plantations ponctuelles.
Une réunion rendant compte des décisions prises par la mairie se tiendra le 10 janvier 2012 en présence Joan Busquets et Michel Desvigne.


Vous pouvez encore apporter vos contributions en écrivant un courriel.

Retrouvez la présentation faite lors des réunions avec les riverains des 28 novembre et 5 décembre 2011. (format.pdf)

Le périmètre

Le périmètre d'étude confié à l'équipe de Joan Busquets s'étend du Pont Saint-Michel et des Allées Jules-Guesde au Sud, jusqu'à la limite du canal du Midi au Nord et à l'Est.
À l'Ouest, il englobe les Allées Charles-de-Fitte et les berges de la Garonne. Il couvre ainsi 635 hectares.
Cliquez ici pour en savoir plus sur ce réaménagement.