Résolution 5. Pour un projet urbain qui rapproche les habitants
Une ville, quelle que soit sa taille, s’articule le plus souvent autour d’une « centralité », typiquement une place, une rue principale, un espace remarquable. De fait, le projet urbain entend structurer le développement toulousain autour des nombreux coeurs de quartier que compte notre commune. Ces coeurs de quartier, plus ou moins anciens, constituent d’ailleurs une spécificité toulousaine. De plus, ils offrent une échelle urbaine à taille humaine et l’agrément d’une « vie de village » en pleine métropole.

Le projet urbain entend structurer le développement toulousain autour des nombreux coeurs de quartier

Cette démarche de long terme comprend un volet important de valorisation des espaces publics, parce que ces espaces doivent avoir une valeur d’entrainement pour l’ensemble du bâti environnant. Car si l’on veut que les Toulousains se rapproprient l’espace public, encore convient-il que celui-ci soit désirable. La circulation, le stationnement, l’éclairage, la sécurité, les aménagements paysagers, le mobilier urbain, les revêtements, le wifi gratuit, doivent concourir à restaurer cette sociabilité si précieuse de la vie de quartier. Mettons en place dans nos coeurs de quartier ce qui marche en centre-ville !

L’idée est de permettre aux habitants de faire "500 mètres à pied ou en vélo plutôt que 5 kilomètres en voiture"

Le sens de l’histoire plaide pour une reconquête de l’espace public par les piétons en le libérant d’une voiture devenue envahissante, voire superflue. Une sorte de retour aux sources de la ville. L’enjeu peut se résumer ainsi : permettre aux habitants de faire 500 mètres à pied ou en vélo plutôt , que 5 kilomètres en voiture pour leurs besoins courants. Pour cela, nos coeurs de quartier doivent aussi offrir à leurs habitants l’ensemble des équipements, des commerces et des services utiles au quotidien.

C’est pourquoi le projet urbain toulousain limitera tout développement commercial en dehors des centralités identifiées. De même, les nouvelles écoles et crèches privilégieront ces centralités. On notera au passage que si elle ne se suffit pas en elle-même, une densité modérée, c’est-à-dire modulée en fonction du contexte, est nécessaire à l’établissement d’une vraie vie de quartier.

La revalorisation des cœurs de quartier passe aussi par la qualité des nouveaux projets de construction. Avec un enjeu de fond : faire préférer un appartement en coeur de quartier à une maison pavillonnaire en fond d’impasse. Pour cela, le médiocre doit être proscrit. Les logements collectifs doivent offrir une qualité d’usage incontestable : être lumineux, traversants, proposer un extérieur privatif, balcon, loggia ou terrasse, offrir des perspectives visuelles, combiner confort thermique et performance énergétique.

Par ailleurs, de nouvelles formes urbaines intermédiaires existent, combinant l’intimité d’une maison individuelle et les atouts du logement collectif. Le projet urbain toulousain les privilégie dans le secteur diffus et y a recours en zones d’aménagement concertées, ainsi que dans les opérations de renouvellement touchant les quartiers prioritaires du grand projet de ville.

Dans ces quartiers prioritaires vivent 13 % des Toulousains. Leur raccrochement à la « ville banale » est une nécessité, mais 40 ans de politique de la ville nous enseignent qu’il ne se décrètera pas à grands coups de milliards ou de démolitions spectaculaires. Il procédera à l’inverse d’une somme d’interventions plus fines, liées à la qualité de vie quotidienne. Une
attention particulière doit être portée aux marges de ces quartiers afin de gommer, progressivement mais sûrement, ces frontières mentales qui heurtent tant l’idéal de vie toulousain.


Un enjeu de fond :
faire préférer un appartement en cœur de quartier à une maison pavillonnaire en fond d’impasse



Pour aller plus loin

Présentation générale du Manifeste pour un projet urbain qui affirme notre identité
Résolution 1. Pour un projet urbain qui valorise notre patrimoine
Résolution 2. Pour un projet urbain qui permet notre développement
Résolution 3. Pour un projet urbain qui favorise la nature en ville
Résolution 4. Pour un projet urbain qui s'inscrit dans notre histoire
Résolution 6. Pour un projet urbain qui facilite les déplacements
Résolution 7. Pour un projet urbain préparé et concerté
Résolution 8. Pour un projet urbain qui voit loin