Du 23 au 29 avril Semaine de la vaccination

La vaccination nous protège contre des maladies infectieuses qui peuvent être graves et parfois mortelles. Le centre de vaccinations de la Ville vous propose gratuitement la mise à jour des vaccinations recommandées au calendrier vaccinal (les consultations et vaccinations du voyageur sont payantes et sur rendez-vous).

La Semaine Européenne de la Vaccination du 23 au 29 avril 2017

Cet événement est chaque année l'occasion de rappeler que les vaccins ne protègent pas seulement l'individu : ils sont indispensables à la santé publique.
La France a été pointée du doigt pour sa faible couverture vaccinale par l'OMS, qui s'inquiète de  l'influence croissante de lobbys anti-vaccinaux dont la conséquence est une régression nette avec le retour de maladies « du passé ». En 2016 par exemple, des méningites ou des rougeoles ont encore provoqué trop de décès et de séquelles graves, et trop peu de jeunes filles sont protégées contre les virus responsables du cancer du col de l'utérus.
Pour plus d'infos et si vous souhaitez participer à la Semaine Européenne de la Vaccination 2017, c'est sur www.semaine-vaccination.fr/  !


Certaines maladies comme la variole et la polio ont disparu en France grâce à la vaccination, d'autres sont devenues exceptionnelles (tétanos, diphtérie)  nous faisant oublier l'intérêt majeur de cette prévention des maladies infectieuses.

Le centre de vaccinations de la Ville vous propose :

- la mise à jour des vaccinations recommandées au calendrier vaccinal. Ce service est gratuit et sans RDV.


-les vaccinations du voyageur, sur rendez-vous

 

 

 


Vaccinations recommandées en France

Certaines vaccinations sont recommandées en France et inscrites au calendrier vaccinal (format.pdf) qui évolue chaque année en fonction de l'épidémiologie et de l'apparition de nouveaux vaccins.

Diphtérie Tétanos Polio

Vaccination dans l'enfance (associée chez le nourrisson à la vaccination contre la coqueluche, l'haemophilus, l'hépatite B) rappels ensuite à 25 ans, 45 ans et 65 ans puis tous les 10 ans après 65 ans.

Coqueluche

Après la vaccination de la petite enfance et les rappels à 6 ans et 11 ans, une seule dose est recommandée à l'âge adulte à 25 ans, particulièrement aux futurs parents et aux personnes travaillant auprès des petits enfants. > Plus d'informations

Rougeole Oreillons Rubéole

Vaccination  à l'âge de 12 mois, une deuxième injection est prévue à 16-18 mois. Toutes les personnes nées depuis 1980 doivent également avoir reçu 2 doses de vaccin.

 L'enjeu est ici l'éradication de maladies encore responsables de milliers de morts dans le monde (éradication déjà actée sur tout le continent américain et de nombreux pays d'Europe). > Plus d'informations sur la rougeole

Le BCG

Le BCG doit être fait dès la naissance chez les enfants exposés à un risque important de tuberculose : enfants résidant en Ile de France et en Guyane, enfants nés dans un pays d'endémie ou dont la famille est originaire de pays dans lesquels la maladie est très présente.

Hépatite B

Vaccination recommandée pour les nourrissons à 2, 4 et 11 mois, ainsi que pour les enfants jusqu'à 15 ans révolus et les adultes exposés au risque de contracter une hépatite B. > Plus d'informations

Pneumocoque

Vaccination recommandée pour les nourrissons à 2, 4 et 11 mois, ainsi que pour les enfants et adultes à risque de faire une infection grave à pneumocoque.

Papillomavirus

Vaccination des jeunes filles entre 11 et 14 ans.  Un rattrapage est possible jusqu'à 19 ans révolus. Cette vaccination protège contre des virus responsables de 70% des cancers du col de l'utérus. Mais vaccinée ou pas, toute femme de plus de 25 ans doit bénéficier du dépistage régulier par frottis. > Plus d'informations

Méningocoque C

Une dose de vaccin est recommandée pour les enfants entre 12 et 24 mois, les enfants, adolescents et jeunes adultes peuvent recevoir ce vaccin en rattrapage jusqu'à l'âge de 24 ans.

Grippe

Vaccination recommandée tous les ans aux personnes de plus de 65 ans et à celles qui présentent des maladies chroniques : respiratoires, cardiaques, diabète…


Retard de vaccination

Lorsqu'un retard est intervenu dans un programme de vaccination, il n'est pas nécessaire de tout recommencer. Il suffit de reprendre ce programme au stade où il a été interrompu et de compléter la vaccination en fonction de l'âge et du nombre de doses manquantes.
> Plus d'informations


Vaccins du voyageur

Il ne faut pas oublier non plus les vaccins du voyageur. Ils ont permis que l'essor des voyages tropicaux se fasse sans trop d'impact sur la santé : fièvre jaune, hépatites, typhoïde, rage, méningite.
En dehors de tous les voyages d'agrément, des motifs professionnels,  des formations ou des stages amènent les jeunes à partir pour de longues durées dans les pays tropicaux. En fonction de la destination, des activités sur place et des conditions d'accueil, certaines vaccinations devront être envisagées. > Plus d'informations

Le centre de vaccinations. Infos pratiques

Visuel centre vaccination, extérieurLe centre de vaccinations de la Ville, situé 17 place de la Daurade vous propose :
- la mise à jour des vaccinations recommandées au calendrier vaccinal. Ce service est gratuit et sans RDV.
- les vaccinations du voyageur - sur rendez-vous et payantes

Plus d'informations sur le centre de vaccinations