La vidéo verbalisation contre le stationnement gênant
Pour lutter contre le stationnement  interdit, gênant ou très gênant, une vidéo verbalisation assurée par une centaine de caméras qui fonctionnent 24h/24 et 7j/7 est mise en place au centre ville depuis  lundi 16 janvier 2017.

Depuis lundi 16  janvier 2017, le stationnement anarchique (stationnement interdit, gênant ou très gênant) peut être vidéo verbalisé à l’intérieur des boulevards toulousains.

 

 

La vidéo verbalisation, pourquoi ?

L'objectif est de mieux faire respecter les couloirs de bus, les pistes cyclables, les zones piétonnes ainsi que lutter contre le stationnement gênant en double file, sur les emplacements réservés aux livraisons les trottoirs ou les passages réservés aux piétons.

Il s’agit de conforter la place des piétons, en particulier les plus fragiles (fauteuils roulants, landaus…) tout en valorisant les aménagements urbains du centre-ville et son aspect touristique.

Comment ça marche ?

En s’appuyant sur les caméras situées à l’intérieur du périmètre – volontairement resserré pour plus d’efficacité –, la police municipale pourra verbaliser à distance, 24 h / 24 et 7 j / 7, les contrevenants. Ils recevront directement à leur domicile la contravention.

Un déploiement concentré sur le centre historique

Parmi les rues les plus touchées par ces incivilités, les rues  :

  • Saint-Rome
  • Gambetta
  • de la Pomme
  • la place du Capitole
  • la place Esquirol
  • ou encore les zones de livraison autour du marché Victor Hugo ou de la Daurade.

Une signalétique adaptée sur le périmètre concerné est en place. 

À noter : ce dispositif ne concerne pas les infractions liées aux horodateurs.