FAQ

Avec la Foire Aux Questions, retrouvez la liste des questions / réponses les plus couramment rencontrées à propos du stationnement résidant.

Généralités

Stationnement résidant

Pourquoi je n'ai pas droit au statut résidant … ?

Problèmes d'horodateurs


Généralités

Pourquoi réglementer le stationnement au centre ville de Toulouse ?

Aujourd'hui, près de 400 000 véhicules ont quotidiennement pour destination un centre-ville très attractif (emplois, services, écoles et commerces). Toutefois, le centre-ville ne dispose que de 17 400 places de stationnement, dont 9 700 sur voirie et 7 700 dans les parkings en ouvrage. Il n'y a donc pas de la place pour chacun.

  • Plusieurs actions sont alors entreprises par la Ville pour réguler ce trafic automobile croissant : développer les transports en commun ; développer un réseau cyclable ; réglementer le stationnement.
  • Le stationnement est un levier majeur de régulation du trafic, notamment aux heures de pointe. En effet, le choix de son mode de déplacement dépend de la possibilité ou non d'avoir une place de stationnement sur son lieu de destination.

La Ville a donc engagé, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Déplacements Urbains de l'agglomération toulousaine, un Plan Local de Stationnement après études et capitalisation des expériences d'autres villes.

Ce Plan s'inscrit donc dans un concept de mobilité cohérent avec, comme objectifs :

  • réduire l'occupation permanente de l'espace public par le stationnement de voitures ventouses,
  • maintenir une population résidant dans le centre-ville, en favorisant le stationnement à proximité de leur domicile, à un tarif adapté,
  • favoriser le développement des activités économiques et l'accueil des visiteurs par l'augmentation de la rotation du stationnement dans les rues commerçantes.

Par l'élaboration d'un Plan Local de Stationnement, la Ville de Toulouse souhaite donc apporter des réponses différenciées à chaque type d'usagers du stationnement pour :

  • favoriser le stationnement de courte durée, afin de dynamiser l'activité urbaine ;
  • maîtriser le stationnement de longue durée en centre-ville ;
  • favoriser le stationnement des résidents.

Les mesures mises en œuvre depuis octobre 2005 consistent en :

  • la création d'un tarif "résidant" avec un abonnement préférentiel,
  • l'extension du stationnement payant dans les zones où l'on crée un tarif "résidant",
  • le maintien d'un tarif horaire facilitant la rotation dans les rues commerçantes,
  • une surveillance homogène sur tout le périmètre, notamment la verbalisation systématique du dépassement de durée, étant entendu qu'une possibilité de payer un minimum de 20 centimes d'euros est désormais ouverte sur les horodateurs.

[sommaire]

Pourquoi le stationnement n'est-il pas gratuit ?

Pourquoi payer alors qu'il y a de la place ?
C'est parce que c'est payant qu'il y a de la place !
La demande de stationnement est supérieure à l'offre et elle augmente régulièrement dans les centres villes des grandes agglomérations : organiser, maîtriser l'utilisation de l'espace public et permettre le partage répond au besoin de gérer un espace devenu étroit.
C'est pourquoi les villes mettent en place des réglementations pour optimiser l'utilisation des places de stationnement.
Réglementer le stationnement constitue un levier majeur de régulation du trafic, notamment aux heures de pointe.
Le Plan Local de Stationnement a introduit le stationnement payant dans le centre-ville et ses abords car il permet :

  • De maîtriser le stationnement « longue durée » :
    développer des solutions alternatives pour les pendulaires (déplacements domicile-travail),
    maintenir une population de résidents dans le centre ville, en favorisant son stationnement à proximité du domicile à un tarif adapté,
  •  De favoriser le stationnement « courte durée » :
    dynamiser l'activité urbaine,
    favoriser l'accueil des visiteurs par l'augmentation de la rotation du stationnement dans les rues commerçantes.

Par ailleurs, le stationnement constitue un service rendu, mais qui a un coût : bitume, peinture, signalisation, éclairage, nettoyage, entretien et surveillance...

[sommaire]

Pourquoi le stationnement est-il limité à deux heures sur une même place ?

L'agglomération toulousaine connaît chaque année une augmentation importante de sa population : + 14 000 habitants/an, dont + 7000 habitants/an à Toulouse
Par ailleurs, 400 000 véhicules se déplacent quotidiennement dans un centre-ville très attractif (emplois, services, écoles et commerces).

L'espace public toulousain n'est pas extensible. En effet, le centre ville dispose de moins de 10 000 places de stationnement sur voirie.

Favoriser la rotation en limitant la durée de stationnement sur une place devient une nécessité pour rendre le centre ville toulousain accessible au plus grand nombre.

[sommaire]

 


Stationnement résidant

Quelles sont les conditions d'accès au statut résidant sur voirie ou en parking ?

  • Habiter dans un quartier résidant inscrit dans le dispositif
  •  Être propriétaire ou locataire
  •  Habiter dans une rue payante ou dans une rue sans place de stationnement ou dans une impasse débouchant sur une rue payante ou sans offre de stationnement.

[sommaire]

Quels sont les justificatifs à fournir ?

Sept cas permettent d'accéder au statut résidant (5 cas généraux et 2 cas dérogatoires). Selon le cas dont vous relevez, les justificatifs à joindre au dossier de demande du statut résidant sont différents.
>> Liste des justificatifs à fournir.

[sommaire]

Comment se déroule la procédure d'abonnement ?

> Pour le dispositif sur voirie
Soit via Internet, 24h/24h, 7j/7 sur le portail des démarches en ligne de la mairie, montoulouse.fr, téléservice Stationnement résidant sur voirie – abonnement ou renouvellement.
Ce téléservice permet aux résidents toulousains relevant des 5 cas généraux d'accès au statut résidant d'effectuer ou renouveler en ligne leur demande d'abonnement annuel ou (bi)hebdomadaire. Pour les 2 cas dérogatoires, la démarche doit obligatoirement s'effectuer au guichet.
Les titres de stationnement (vignettes, badges) demandés en ligne seront envoyés directement à votre domicile.
Le paiement de l'abonnement annuel se fera uniquement par carte bancaire via une plateforme bancaire sécurisée.
Soit au guichet,
Vous pouvez retirer votre formulaire de demande en contactant Allô Toulouse au 05 61 22 22 22 ou en le téléchargeant sur toulouse.fr (services : transports et mobilités).

Dépôt de votre demande
- Enregistrer, remplir et imprimer le formulaire.
- Joindre les photocopies ou scanner les justificatifs.
- Retourner l'ensemble du dossier à l'adresse postale indiquée sur le formulaire.
Vous pouvez également le renvoyer par mail (penser à bien joindre les scans des justificatifs).
Après examen de votre demande, vous serez contacté par téléphone et, si votre demande est validée, un rendez-vous sera pris à l'accueil des usagers du stationnement, Parking Victor Hugo, entrée Nord, 5e étage, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h.
Lors du rendez-vous :
- le demandeur doit venir avec ses documents originaux
- le demandeur signe la Charte du Résident
- remise des titres de stationnement (vignette à coller sur le pare-brise de votre véhicule et y insérer votre badge d'abonnement annuel ou le ticket (bi)hebdomaire retiré à l'horodateur.
> Pour le dispositif en parking
auprès de l'opérateur ou en présentant à l'opérateur son contrat d'abonnement sur voirie si celui-ci bénéficie déjà du statut résidant.

[sommaire]

Pourquoi doit-on fournir des justificatifs (tels la taxe d'habitation et la carte grise au même nom et à la même adresse) ?

Eviter les fraudes et donner la priorité aux résidents permanents

[sommaire]

Pourquoi le statut résidant sur voirie est-il limité à un seul véhicule stationné sur voirie par foyer (abonnement (bi)hebdomadaire : 1 seul véhicule autorisé. Badge annuel : 1 seul badge pour 2 véhicules autorisés alternativement sur voirie) ?

Les ménages du centre ville ne disposent en moyenne  que de 0,61 véhicules par foyer (EMD 2013).
La multi motorisation ne doit pas être non plus encouragée. (objectifs du Plan de Déplacements Urbains).
Il est important de maîtriser la demande par rapport à l'offre en stationnement.
Par ailleurs, une bonne maîtrise du stationnement permet de traiter de façon plus qualitative l'espace public (aménagements en faveur du cadre de vie : développement des modes actifs ou d'espaces verts).

Pour la deuxième voiture, vous pouvez bénéficier de tarif préférentiel dans les parcs en ouvrage.
>> en savoir plus

[sommaire]

Je viens de déménager, que dois-je faire ?

Vous devez envoyer les pièces habituelles et un justificatif de votre nouveau domicile afin que le service d'accueil des résidents et des usagers du stationnement/livraisons (Parking Victor Hugo) puisse vous contacter en vue d'actualiser vos droits.

[sommaire]

Je viens de changer de voiture, que dois-je faire ?

Le statut de résident est lié à une seule voiture (voire 2).
En cas de changement d'immatriculation, celle-ci devient invalide et vous risquez d'être verbalisé.

> Vous bénéficiez du dispositif stationnement sur voirie
Vous devez envoyer les pièces habituelles pour que l'accueil des résidents et des usagers du stationnement/ livraisons (Parking Victor Hugo) puisse vous contacter afin d'actualiser vos droits.

> Vous bénéficiez du dispositif stationnement en parking
Vous devez prendre contact avec l'opérateur gérant le parking.

[sommaire]

Je souhaite avoir un nouveau badge d'abonnement annuel car je viens de changer d'adresse ou d'immatriculation, mon badge est dégradé ou je souhaite y faire figurer un deuxième véhicule, que dois-je faire ?

Le jour du rendez-vous, vous devez vous présenter avec les originaux et impérativement fournir le badge à remplacer.
Le nouveau badge (et la ou les 2 vignettes en cas de changement de quartier) vous sera (seront) remis contre la somme de 10 € (sous réserve de porter l'ancien en échange).

[sommaire]

Je souhaite avoir un nouveau badge d'abonnement annuel car je viens de perdre ou de me faire voler mon badge, que dois-je faire ?

Le jour du rendez-vous, vous devez vous présenter avec les originaux.
Le nouveau badge vous sera remis contre la somme de 30 €.

[sommaire]

Mon abonnement résidant sur voirie arrive à échéance, que dois-je faire ?

Vous devez adresser de nouveau un dossier complet à l'accueil des résidents et des usagers du stationnement/ livraisons (formulaire de demande dûment rempli et copies des justificatifs exigés mis à jour) :

Mairie de Toulouse
Accueil des résidents et des usagers du stationnement/ livraisons
Parking Victor Hugo - 31000 TOULOUSE
ou par mail
L'accueil des résidents et des usagers du stationnement/ livraisons vous contactera ensuite pour fixer un rendez-vous.
ou
via Internet, 24h/24h, 7j/7 sur le portail des démarches en ligne de la mairie, montoulouse.fr, téléservice Stationnement résidant sur voirie – abonnement ou renouvellement.

[sommaire]

Pourquoi le stationnement résidant sur voirie n'est-il pas gratuit pour les résidents ?

La gratuité de l'abonnement résidant présente des effets pervers :

  • Un abonnement « bradé » pourrait conduire à la saturation de l'offre : certaines personnes n'ayant pas besoin du stationnement résidant (garage, cour) seraient tentées de s'abonner par commodité.
  • Le faible coût pratiqué dans d'autres grandes villes de France, a conduit certains habitants à prendre l'abonnement et sous-louer leur garage aux personnes venant travailler,

Par ailleurs :

  • le tarif proposé à Toulouse est l'un des plus bas pratiqués par les agglomérations françaises ;
  • instaurer un Plan Local de Stationnement représente un coût important pour la Ville, notamment celui induit par la surveillance ;
  • Toutes les collectivités ont fait le choix de faire porter, par le biais de l'impôt, la politique en faveur des modes alternatifs à la voiture (transports en commun, politique en faveur du vélo, des piétons, …) et de faire payer le stationnement à l'usager et non pas au contribuable.

Les mesures prises par la Ville de Toulouse sont de nature à améliorer la qualité de vie des habitants du centre-ville, et notamment la qualité de vie des personnes à revenus modestes, celles qui n'ont pas les moyens de financer un parking ou un garage plus de 100 € par mois. Depuis la mise en œuvre du Plan Local de Stationnement, 79 % des résidents sont satisfaits et trouvent désormais une place en moins de 5 minutes et à moins de 2 minutes de leur lieu de destination.

[sommaire]

Comment acquitter mon stationnement à l'horodateur ?

Vous pouvez régler par carte bancaire sur les horodateurs équipés (minimum bancaire : 1€) ou en espèce (pièces de 0,10 € ; 0,20 € ; 0,50 € ; 1 € et 2 €). Attention, les horodateurs ne rendent pas la monnaie.

[sommaire]

Comment acquitter mon abonnement résidant (bi)hebdomadaire à l'horodateur ? 

Vous vous identifiez en saisissant votre numéro de plaque d'immatriculation à l'horodateur équipé d'un clavier alphanumérique de votre quartier et des quartiers limitrophes. Vous sélectionnez « abonné résident » et vous vous laissez guider. Vous pouvez régler par carte bancaire sur les horodateurs équipés (minimum bancaire : 1 €) ou en espèce (pièces de 0,10 € ; 0,20 € ; 0,50 € ; 1 € et 2 €). Attention, les horodateurs ne rendent pas la monnaie.

[sommaire]

Comment acquitter mon stationnement dans le cadre de l'abonnement annuel ?

Modes de paiement
> Si vous faites votre demande via Internet :

Le paiement de l'abonnement annuel avec badge se fait uniquement par carte bancaire via le portail de démarche en ligne montoulouse.fr, téléservice  Stationnement résidant sur voirie - Paiement
La mensualisation du paiement ne sera pas possible.
> Si vous faites votre démarche au guichet :
Lors du retrait au guichet de votre titre d'abonnement, vous pourrez effectuer un paiement par carte bancaire, chèque, espèces.
 
Mensualisation du paiement
Le paiement de l'abonnement annuel peut être mensualisé, uniquement dans le cas d'une démarche au guichet :
Les usagers souhaitant opter pour cette modalité procéderont à un règlement par virement ou par prélèvement automatique selon la grille suivante :
Formule à 135 € // 1er mois : 14 € // 2e au 12e mois : 11 €
Formule à 100 € // 1er mois : 12 € // 2e au 12e mois : 8 €

[sommaire]

Quelle garantie aurais-je de trouver une place une fois que j'aurai mon statut résidant ?

La surveillance étroite des dépassements de durée garantit la réduction du stationnement illicite, favorise la rotation des véhicules et offre donc plus de places disponibles. Le stationnement payant incite les usagers pendulaires (domicile - travail) à utiliser un mode alternatif à la voiture. Cela favorise l'activité commerciale (les visiteurs « courte durée ») et le stationnement des résidents qui, quant à eux, pourront laisser leur voiture en journée (rues jaunes) et utiliser des modes alternatifs (éviter les micro-déplacements générateurs de nuisances). Les quartiers traités depuis au moins un an en stationnement résidant disposent d'un taux moyen d'occupation de 80% et la majorité des résidents abonnés trouvent une place de stationnement en moins de 5 minutes située à moins de 2 minutes à pied de leur lieu de destination.

[sommaire]

Où peut-on se garer avec le statut résidant sur voirie ?

Les titulaires du statut résidant peuvent se garer dans les rues jaunes, les rues rouges et les rues vertes de leur quartier résidant et dans les quartiers limitrophes. Attention toutefois au code couleur.
>> Consulter les plans de stationnement résidant par quartiers

[sommaire]

Que signifient les codes couleurs des rues en stationnement résidant sur voirie ?

Les rues « rouges » : les résidents peuvent stationner après 18 heures jusqu'à 9 heures le lendemain matin.
En dehors de ces horaires, les « résidents » doivent stationner dans des conditions similaires à celles des autres usagers et doivent donc acquitter le droit deestationnement au tarif horaire (en centre ville : 1,50 €/heure ; 3 € les 2 heures - en Faubourg : 1 €/heure ; 2 € les 2 heures).

Les rues « vertes » : les résidents peuvent stationner après 18 heures jusqu'à 9 heures le lendemain matin.
En dehors de ces horaires, les « résidents » doivent stationner dans des conditions similaires à celles des autres usagers et doivent donc acquitter le droit de stationnement au tarif horaire (0,50 €/heure ; 2 € les 4 heures).

Les rues « jaunes » : les résidents peuvent stationner jour et nuit, 24 heures maximum sur la même place (vous êtes donc tenu de vérifier toutes les 24 heures la réglementation en vigueur à l'emplacement sur lequel vous stationnez).

[sommaire]

Pourquoi les horaires dans les rues « rouges » sont-ils plus restreints pour les résidents que dans les rues « jaunes » ?

Les rues rouges sont des rues à vocation commerçante. Le stationnement de courte durée doit donc y être privilégié afin de favoriser la rotation des véhicules et donc de dynamiser l'activité urbaine.
Par ailleurs, le stationnement étant payant jusqu'à 20 heures en centre-ville, la rotation dans la tranche horaire 18 h-20 h permettra aux résidents de trouver une place en rentrant chez eux dans ce créneau.

[sommaire]

Comment savoir si l'on est dans un secteur résidant ?

Le guide du stationnement résidant comprend un plan détaillé des quartiers et des rues traités en stationnement résidant.
Les mises à jour du guide sont disponibles sur Internet www.toulouse.fr.
A chaque entrée de quartier, un panneau signale que le secteur est traité en stationnement payant résidant.
Sur chaque horodateur figure un macaron indiquant la réglementation de la rue par sa couleur rouge, vert ou jaune.

[sommaire]

Peut-on laisser notre véhicule stationné une semaine entière sur la même place lorsqu'on a le statut résidant voirie ?

La qualité de résidant ne vous dispense pas de respecter la réglementation en vigueur à Toulouse qui limite le stationnement sur une même place à 24 heures consécutives. Vous êtes donc tenu de vérifier toutes les 24 heures la réglementation en vigueur à l'emplacement sur lequel vous stationnez.

[sommaire]

Je pars en vacances trois semaines. Quelles sont les possibilités proposées par la Ville de Toulouse pour autoriser les Toulousains à stationner en surface plus de deux semaines ?

C'est le code de la route qui interdit tout stationnement sur un même emplacement au-delà de 7 jours consécutifs (notamment les art R.37 et R.225). La Ville n'est de ce fait pas compétente pour faire évoluer ce texte.
De plus, la réglementation en vigueur à Toulouse limite le stationnement sur une même place à 24 heures consécutives.
Il est donc conseillé d'avoir recours à une personne de confiance pour déplacer le véhicule et renouveler le paiement du stationnement. En cas d'impossibilité, il faut avoir recours aux parkings souterrains qui offrent des forfaits adaptés à ce type de situations.

[sommaire]

À quel moment peut-on renouveler son ticket de stationnement résidant hebdomadaire ou bihebdomadaire ?

Attention, il est impossible d'éditer un deuxième ticket tant que la durée de validité du premier ticket est effective. Le renouvellement de l'abonnement peut se faire à partir de 24 heures avant la fin de validité du ticket (comprises dans les heures de stationnement payant).

[sommaire]


Pourquoi je n'ai pas droit au statut résidant …  ?

... Je suis commerçant

Deux types d'usagers ont été privilégiés : les résidents et les « visiteurs/clients de commerces et services » du centre-ville.
Il n'est donc pas possible de satisfaire les usagers se déplaçant en voiture pour venir travailler pour les raisons suivantes  :

  • la Ville ne souhaite pas encourager les déplacements automobiles du domicile au travail car les voies de l'agglomération toulousaine sont saturées aux heures de pointe ;
  • un usager « domicile – travail » occupe à la journée en stationnant dans le centre-ville une place qui pourrait être occupée par un résident ou par exemple par 10 véhicules de visiteurs venant consommer.

En conséquence, si vous souhaitez impérativement utiliser votre véhicule pour vous rendre sur votre lieu de travail :

  • pour vos besoins ponctuels de livraisons devant votre magasin, vous trouverez, au même titre qu'un visiteur, des places payantes disponibles au plus proche de votre lieu de destination ou des places de livraisons pour une utilisation dans la limite de  20 minutes maximum avec disque européen ;
  • pour votre stationnement de longue durée, et sachant que l'espace toulousain ne peut offrir à tous une place de stationnement à la journée, vous avez la possibilité de louer ou d'acquérir un garage privatif ou de prendre un abonnement dans un parc en ouvrage.

[sommaire]

… J'habite Toulouse mais ma carte grise est à l'adresse de mon autre résidence

Les conditions d'accès au statut résidant sont strictes pour éviter tout risque de fraude et donner la priorité aux résidents permanents.
Il n'est actuellement pas possible de donner une suite favorable à votre demande car vous ne répondez pas aux critères de délivrance du statut résidant définies par la délibération du 21 octobre 2016, votre carte grise et votre taxe d'habitation n'étant pas libellées à la même adresse.
La carte grise du véhicule doit être à l'adresse de votre résidence principale (votre foyer fiscal).
Si votre résidence principale est bien à Toulouse, vous devez procéder au changement d'adresse sur votre carte grise.
Une fois les formalités précitées accomplies, vous pourrez bénéficier du statut résidant.

[sommaire]

… Je n'habite pas Toulouse mais je viens y travailler

La question des déplacements « domicile - travail » se pose ici :
Il n'est pas possible de faire bénéficier les personnes utilisant le véhicule pour le trajet « domicile-travail » des conditions de tarif faites aux résidents du centre-ville.
Il faut savoir qu'il est impossible de laisser subsister du stationnement, dans l'ensemble du centre-ville, libre et gratuit quand l'espace est rare et lorsque le trafic de l'agglomération progresse de façon très importante :
Aujourd'hui, près 400 000 véhicules ont quotidiennement pour destination un centre-ville très attractif (emplois, services, écoles et commerces).

Les personnels des établissements privés ou publics du centre-ville sont tous confrontés à cette recherche de places gratuites.
En effet, la demande en stationnement, tant des résidents, des visiteurs, que des personnes travaillant en centre-ville, dépasse largement le nombre de places disponibles.
Le système dérogatoire que demandent certains introduirait une différence de traitement inacceptable moralement par toute personne confrontée à des difficultés pour stationner au centre-ville. Tout administré

qui ne bénéficierait pas de ce régime de faveur pourrait en demander l'annulation devant le Tribunal Administratif.
C'est pour toutes ces raisons que la Ville de Toulouse et la Toulouse Métropole ont choisi de donner la priorité aux transports en commun et aux "modes doux" (piétons et vélo).
Cette politique se traduit par différents aménagements : métro, tramway, navette électrique en centre-ville, développement des itinéraires cyclables, extension du plateau piétonnier en centre-ville, etc.
Cette politique des transports reprise dans le Plan des Déplacements Urbains de l'agglomération afin de restreindre l'usage de la voiture en ville a conduit à l'élaboration d'un Plan Local de Stationnement après études et

capitalisation des expériences d'autres villes de France.
Par l'élaboration d'un Plan Local de Stationnement, la Ville de Toulouse souhaite donc apporter des réponses différenciées à chaque type d'usagers du stationnement pour :

  •  Favoriser le stationnement de courte durée, afin de dynamiser l'activité urbaine ;
  •  
  • Maîtriser le stationnement de longue durée en centre-ville ;
  •  
  • Favoriser le stationnement des résidents.

Le Plan Local de Stationnement permet ainsi de bien s'adapter aux réalités urbaines de croissance continue des déplacements dans le centre-ville non extensible en nombre de places de stationnement.

[sommaire]


Problèmes d'horodateurs

L'horodateur refuse de me délivrer un ticket alors que j'y ai mis suffisamment de monnaie ; pourquoi ?

Les horodateurs ne rendent pas la monnaie. Vous devez donc faire l'appoint pour qu'un ticket vous soit délivré :

Les pièces acceptées : 0,10 € ; 0,20 € ; 0,50 € ; 1 € et 2 €

[sommaire]

Je suis titulaire du statut résidant mais l'horodateur ne me reconnaît pas en tant que tel. Pourquoi ?

Vous pouvez retirer votre ticket dans le quartier où vous habitez ou des quartiers limitrophes. Vérifier alors que vous êtes bien dans votre quartier résidant (Un macaron autocollant apposé sur l'horodateur indique le nom du quartier).
ou
Vous vous êtes présenté à l'horodateur de votre quartier ou des quartiers limitrophes pour retirer un nouveau ticket hebdomadaire ou bihebdomadaire plus de 24 heures précédant l'échéance de validité de votre ticket de stationnement résidant en cours.
ou
l'horodateur dysfonctionne peut-être. Après avoir vérifié les autres cas, vous pouvez appeler Allô Toulouse au 05 61 22 22 22.

[sommaire]

En cas de dysfonctionnement de l'horodateur, que dois-je faire ?

Le dysfonctionnement de l'horodateur n'implique pas que le stationnement soit gratuit et ne vous autorise pas à stationner gratuitement. Vous devez donc aller à l'horodateur le plus proche afin d'acquitter votre stationnement. En outre, il est probable que les agents de surveillance ne puissent détecter sur le moment la panne d'un horodateur. Ils sont donc susceptibles de constater le défaut de preuve de paiement et de dresser une contravention. Si vous en avez la possibilité, merci de bien vouloir signaler ce dysfonctionnement, à la Maintenance Horodateur 05 62 27 47 00 ou auprès du service Allo Toulouse au 05 61 22 22 22 , en précisant l'adresse de l'horodateur défectueux et son numéro figurant dans le cadran d'affichage.

[sommaire]

Article mis à jour le 17/11/2016