Lutte contre le plomb

Le saturnisme est une intoxication aiguë ou chronique, professionnelle ou domestique, par le plomb, ses vapeurs ou ses sels, qui pénètrent dans l'organisme par voie digestive ou respiratoire. La toxicité est essentiellement hématologique, neurologique et rénale.

Le saturnisme touche près de 85 000 enfants de 1 à 6 ans en France (expertise collective de l'INSERM de 1999).

L'ingestion ou l'inhalation de plomb est toxique. Elle provoque des troubles réversibles (anémie, troubles digestifs) ou irréversibles (atteinte du système nerveux). Une fois dans l'organisme, le plomb se stocke, notamment dans les os, d'où il peut être libéré dans le sang, des années ou même des dizaines d'années plus tard. Lorsqu'ils sont exposés à la présence de plomb dans l'environnement, les enfants, particulièrement ceux âgés de moins de 6 ans, constituent une population à risque pour plusieurs raisons :

  • pendant les premières années de sa vie, l'enfant porte spontanément les mains et les objets à la bouche. Il ingère ainsi une grande quantité de poussières. Dans certaines conditions, ce comportement peut aller jusqu'à l'ingestion de particules non alimentaires (syndrome de PICA) telles que la terre ou des écailles de peintures. Ces dernières peuvent être très riches en plomb ;
  • près de 50 % du plomb ingéré passe dans le sang (10 % uniquement chez l'adulte) ;
  • pour une même imprégnation, les effets toxiques du plomb sont plus importants et plus sévères que chez l'adulte, en raison du processus de développement cérébral ;
  • enfin, le plomb passe la barrière transplacentaire et l'intoxication peut commencer dès la vie intra-utérine.

Chez l'enfant, l'absorption de plomb entraîne des troubles à l'acquisition de certaines fonctions cérébrales supérieures ; ceci est cause de retards intellectuels, de difficultés d'apprentissage, de troubles psychomoteurs avec agitation, d'irritabilité et de troubles du sommeil, et au-delà un ralentissement de la croissance. Sur le plan purement somatique, des anémies et des formes neurologiques sévères (encéphalopathies) peuvent être détectées.

Chez l'adulte, les symptômes de l'intoxication par le plomb sont des douleurs abdominales souvent accompagnées de nausées, de vomissements et de coliques (coliques de plomb). Sur le plan neurologique, on rencontre des paralysies périphériques (atteintes des nerfs du bras et de la main). Par ailleurs, le plomb, chez l'adulte, provoque aussi des anémies et peut être à l'origine d'une hypertension artérielle franche.

Pour en savoir plus :
Consulter le http://www.sante.gouv.fr/
Vous pouvez contacter le :

Service communal d'hygiène et de santé (SCHS)
Intoxication au plomb
17, place de la Daurade
31040 Toulouse cedex 8
téléphone : 05 61 22 23 32