Fin de l'épisode de pollution de l’air
Vendredi 27 juillet, en raison des prévisions météorologiques indiquant une légère baisse des températures et un plafond nuageux, l’ATMO Occitanie ne prévoit plus de dépassement des seuils d’alerte "pollution de l’air".

En prévision d’un épisode de pollution, la préfecture de la Haute-Garonne avait mis en œuvre, jeudi 26 juillet, la procédure d’information-recommandation et le renforcement des contrôles, conformément à l’arrêté préfectoral du 26 octobre 2017.

Vendredi 27 juillet, les concentrations d’ozone devraient légèrement diminuer à la faveur de températures moins élevées, de l’apparition de nuages et d’un vent plus marqué. La procédure concernant l’épisode de pollution sur le département de la Haute Garonne n’est pas reconduite.

Les niveaux d’ozone restant relativement importants, ils entraînent un indice de qualité de l’air variant de moyen à médiocre. 


Recommandations pour limiter les émissions de polluants

A la maison / au travail

Reportez les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis.
Maîtrisez la température dans les bâtiments (climatisation).

Déplacements
Différez, si possible, les déplacements pouvant l’être
Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et aux transports en commun.
Privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo)

Industriels
Reportez les émissions d'oxyde d'azote ou de composés organiques volatils à la fin des épisodes de pollution.

Recommandations de protection individuelle

Population vulnérables  et sensibles

  • Evitez les sorties durant l’après-midi
  • Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :
    prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;
    privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort ;
     prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Population générale

  • Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions)
  • Les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) à l'intérieur peuvent être maintenues
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

     


article-update-date 27/07/2018