Le graffeur Korail aux Argoulets
Auteur d'une fresque aux Argoulets, Korail prépare un nouveau projet avec les élèves de l'école primaire Jolimont. Explications.

Le graffeur Korail est l'auteur d'une fresque sur le mur extérieur du complexe de pelote basque de la base de loisirs des Argoulets. Elle vient compléter la création de Snake visible sur le fronton du gymnase Soncourt, situé à quelques centaines de mètres. Nous avons rencontré Korail.

Toulouse.fr : Comment avez-vous conçu votre projet ?

Korail : Le projet a été conçu il y a quelques mois, sur le thème du changement climatique et de ses conséquences. Ce thème est lié a ma sensibilité pour la nature et à la nécessité de développer sur un mur public un thème universel. Nous sommes tous concernés ! 

Toulouse.fr : Qu’avez-vous voulu représenter dans votre fresque ?

Korail : Au delà de l'aspect esthétique de la peinture, j'ai voulu amener le spectateur à une réflexion sur notre mode de vie et à ses conséquences sur notre planète.

Toulouse.fr : Quel est votre parcours d’artiste ?

Korail : J'ai commencé à peindre à l’aérosol en 1996 en autodidacte. En 1999 je me suis dirigé vers des études en art  dans le domaine de l'image et de la couleur. Je travaille à la fois des œuvres "in situ" dans des lieux à  l'abandon en prenant en compte l’espace que j’investis et je les photographie. Je réalise aussi des fresques plus conséquentes.

 

Ecole élementaire Jolimont : Une fresque sur le mur du préau

Du 12 au 19 avril, Korail va mener un projet avec les élèves de CM1-CM2 de l'école élémentaire Jolimont. Ce projet s'intègre à la thématique du projet d'école mené durant cette année scolaire à savoir la sensibilisation à l'environnement. « L'objectif, explique Manuel Garcia, le directeur, est de rendre l'école plus propre, de respecter certaines règles de savoir vivre et de préserver la planète ».

Le vendredi 12 avril, Korail ira sur le terrain des Argoulets, face à la fresque réalisée et expliquera de visu aux 28 élèves de la classe de CM1-CM2 les principes de base du street art. La semaine suivante, tous ensemble ils travailleront sur la fresque qui habillera le mur du préau de l'école. 


Pour aller plus loin

Découvrez toutes les fresques sur le territoire de la ville de Toulouse 

Pour tout savoir sur Toulouse et le street art : c'est par là !