"Chez soi" à Empalot
Malgré la crise sanitaire, l’association Iridescence poursuit  son  projet photographique appelé  "Doma" , "chez soi" en tchèque. Explications.

Le projet photographique "Doma" en 3 points

  • Quel est l’ objectif du projet Doma ?
    Destiné aux femmes du quartier Empalot, quelque soit leur âge, le projet propose de redécouvrir son intérieur grâce à la photo et surtout à maintenir un lien social grâce à des cours collectif et individuel à distance.
  • Quelles modalités ?
    Il s’agit de faire une photo d’un objet ou d’un lieu où les participantes se sentent bien et de l’envoyer à l’association par mail.
  • Après le confinement ?
    Le projet se poursuit  à l’extérieur, puisque l’enjeu premier de l’action  "Doma " est de permettre aux femmes de se sentir "comme chez elle" dans l’espace public.

 

Rencontre avec la responsable de l’association, Leïla Ben Aribi

« Le projet, financé par la Mairie, le Département, la Région, l’État, et la CAF, a débuté en 2019. Nous avons rencontré 80 femmes, une dizaine ont participé à des temps d’ateliers et des ballades photographiques. Cette première phase a fait l’objet d’un temps de restitution à la Brique Rouge lors de la Semaine de l’Egalité en mars. Nous poursuivons l’action cette année avec pour objectif la création d’un film documentaire autour de la place des femmes dans l’espace public. Avec le confinement, nous avons décidé de poursuivre le projet en invitant les femmes à se photographier chez elles. Derrière les photos, il y a des  histoires et  dès que possible, nous organiserons un événement public. »


L'association Iridescence produit des films documentaires ou empreints à la pratique documentaire.
En savoir plus en consultant sa page Facebook
Mail