Circulation apaisée

Pour mieux partager l’espace public entre cyclistes, piétons et automobilistes, il existe 4  "zones" qui permettent une circulation apaisée pour permettre à chacun d'évoluer en sécurité.

1. Aire piétonne

Le piéton est prioritaire sur tous les autres usagers à l'exception des tramways.
La présence des véhicules motorisés reste exceptionnelle (riverains, livraison des commerces, véhicules sanitaires d'urgence…). Ces derniers doivent rouler à l'allure du pas.

Exemples

  • Rue d'Alsace-Lorraine à Toulouse

=> 11,8 km sur Toulouse Métropole en 2020.

Principes

  • Accès réservé aux véhicules autorisés.
  • Pas de stationnement, mais arrêt possible.
  • Les cyclistes roulent dans les deux sens à l'allure du pas.

 


2. Zone de rencontre

L'objectif est de donner une place prépondérante à la vie locale. La circulation des véhicules est autorisée et limitée à 20 km/h mais les piétons sont prioritaires sur tous les véhicules à l'exception des tramways. Le partage de la voirie se fait entre les piétons et les véhicules à faible vitesse avec un principe de courtoisie au bénéfice des plus vulnérables.

Exemples

  • Interieur des boulevards à Toulouse (sauf aires piétonnes)

=> 57,8 km sur Toulouse Métropole en 2020.

Principes

  • Le stationnement est autorisé sur emplacements matérialisés
  • Le piéton est prioritaire par rapport à tous les véhicules, sauf les tramways. Il peut circuler sur la chaussée.
  • Les cyclistes roulent dans les deux sens. Comme tous les autres véhicules, ils sont tenus de céder la priorité aux piétons.

 


3. Zone 30

La zone 30 est un espace public où l'on instaure un équilibre entre la « vie locale » (rues, commerces, écoles, services publics, habitations…) et la circulation des véhicules (vélos, voitures, camions, autobus) en abaissant la vitesse. L'objectif est de favoriser les déplacements à pied en facilitant les traversées de chaussée et l'usage du vélo en permettant une cohabitation harmonieuse entre tous les usagers

Exemples

  • Rue de la Concorde à Toulouse

=> 753,5 km sur Toulouse Métropole en 2020.

  • Le stationnement est autorisé sur emplacements matérialisés.
  • Dans les rues à sens unique, les cyclistes sont autorisés à rouler dans les deux sens (sauf exception).
  • Les piétons ne sont pas autorisés à circuler sur toute la largeur de la chaussée.

 


4. Voie verte

La voie verte est ouverte à tous les usagers non motorisés (sauf véhicules d'entretien et
de services). Les objectifs sont de faciliter les déplacements à pied et la pratique du vélo, relier les quartiers entre eux ou au centre-ville par des itinéraires alternatifs sécurisés, relier le centre-ville au réseau cyclable d'agglomération.

=> 184,7 km sur Toulouse Métropole en 2020.

  • Les cyclistes roulent dans les deux sens.

 

 

 

 


 

Réduire la vitesse pour plus de sécurité

L'aménagement des voies en zone 30 a permis une baisse de 45 % du nombre d'accidents corporels sur le territoire de la métropole.
Car réduire la vitesse permet un champs de vision plus large, et permet de réduire la gravité des accidents grâce à la distance parcourue lors du temps de freinage.

Télécharger le guide "Mieux partager la rue. 4 zones apaisées pour mieux vivre ensemble. (format .pdf)

Apprendre à partager la rue


Bien que les accidents piétons-cycles représentent moins de 1 % des accidents corporels à l'échelle de Toulouse Métropole, les piétons ont un vrai sentiment d'inconfort voire d'insécurité lorsqu'ils sont doublés et frôlés par des véhicules.
Afin que tous les usagers puissent circuler dans de bonnes conditions sur l'espace public, il est important que chacun respecte ces quelques règles.

À pied

  • Regarder à droite et à gauche avant de changer de direction ou de traverser.
  • Toujours penser aux doubles sens cyclables.
  • Ne pas entraver la circulation des autres usagers.
  • Traverser « le regard libre » (sans regarder son smartphone et « les oreilles ouvertes » (sans casque audio)


À vélo

  • Se signaler en amont des piétons et à l'approche d'une intersection,sans abuser de la sonnette.
  • Adapter sa vitesse en fonction du nombre de piétons, rouler au pas (6 km/h) en aire piétonne.
  • Ne pas frôler les piétons.
  • Ne pas circuler sur les trottoirs (sauf pour les enfants de moins de 8 ans). Les adultes à vélo accompagnant leurs enfants, doivent rouler sur la chaussée.
  • Anticiper les mouvements des piétons notamment des enfants, des autres vélos et des animaux.

En deux roues motorisé

  • Ne pas rouler à contre sens : les doubles sens cyclables sont réservés aux cyclistes.
  • Ne pas utiliser les aménagements cyclables et les sas vélos en amont des feux, réservés aux seuls cyclistes.
  • Ne pas stationner sur les trottoirs mais sur les emplacements réservés à cet effet.

En voiture

  • Laisser passer les piétons qui s'apprêtent à traverser sur ou hors passages piétons.
  • Ralentir en approche des vélos qui circulent dans les rues à double sens cyclable.
  • Laisser une distance d'1 mètre en agglomération pour dépasser les cyclistes (1,5 m hors agglomération).
  • Penser que les cyclistes s'écartent parfois du bord droit de la chaussée dans les rues étroites, pour éviter le « coup de la portière » du véhicule en stationnement. Anticiper cet écart possible.
  • Regarder dans les deux sens à l'ouverture de la portière.
  • Ne pas stationner sur les trottoirs,bandes cyclables et couloirs bus.