Une solution pour le campement illégal de l'île du Ramier

Le campement illégal installé depuis plusieurs années sur l'île du Ramier sera prochainement évacué. Les 58 personnes concernées seront relogées à Toulouse dans plusieurs habitations appartenant à l'Etablissement Public Foncier Local de Toulouse Métropole.

La solution de relogement proposée par la Ville de Toulouse a été actée par la Préfecture de la Haute-Garonne le 29 juillet dernier. « Elle permettra la scolarisation, dès cette rentrée, de treize enfants dans des conditions optimales d'insertion », souligne Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, qui précise avoir pris en compte « les revendications légitimes des riverains comme les droits et le respect dus aux populations en situation de précarité ».

En effet, les élus et les services de la Ville travaillent depuis plusieurs mois avec les associations concernées et ont concerté les habitants. Ces derniers s'opposaient à la proposition initiale qui envisageait de regrouper les 58 personnes dans un village d'insertion situé à Paléficat. La municipalité a finalement décidé un relogement en plusieurs lieux, de manière diffuse dans Toulouse.

L'évacuation du campement illégal de l'île du Ramier a été décidée suite à une ordonnance du Tribunal de Grande Instance de Toulouse datée du 3 juillet dernier. Laquelle doit être appliquée dans un délai de trois mois.

article-update-date 04/08/2015