Groupe Toulouse Ensemble

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

Une stratégie budgétaire ambitieuse pour voir Toulouse en grand

Rassemblée et unie autour de Jean-Luc Moudenc, la Majorité municipale a décidé d'une stratégie budgétaire 2015-2020 courageuse et ambitieuse devant l'effondrement des dotations de l'Etat et la situation désastreuse des finances découverte à notre arrivée.

 

Nous aurions pu renoncer à l'ambition pour Toulouse, au risque de mettre notre ville en panne. Tel n'a pas été et ne sera jamais notre choix.

 

Baisse des dotations de l'Etat

Le mensonge de François Hollande aux collectivités

En 2012, le candidat François Hollande a promis, dans sa proposition 54 :

« Un pacte de confiance et de solidarité sera conclu entre l'État et les collectivités locales garantissant le niveau des dotations à leur niveau actuel. »

Quelques jours après les élections municipales, Manuel Valls a annoncé de manière brutale leur chute vertigineuse.

240 millions d'euros en moins pour la Ville de Toulouse en cinq ans.

 

Un héritage désastreux à Toulouse

Les mensonges de Pierre Cohen

L'épargne dilapidée ; retour de la dette


1700 créations de poste, soit une par jour
 

« Il y a une épargne positive au Compte Administratif en 2014, donc tout va bien »
=> FAUX, le budget 2014 était insincère : l'épargne y était surévaluée de 26 millions d'euros. Sans notre plan volontariste d'économies, elle aurait été négative, ce qui est illégal.

« Les impôts augmentent à cause du Projet Sécurité »
=> FAUX, le doublement des effectifs de policiers municipaux ne représente que 1% du budget municipal.

La situation de la collectivité était proche du dépôt de bilan.

Nous avons pris des mesures énergiques dès le début du mandat en avril 2014 pour réduire le train de vie de la collectivité et ralentir le rythme des dépenses. Nous avons mis fin au remplacement systématique des départs à la retraite, réduit les coûts de fonctionnement, systématisé la mutualisation entre les services de la Ville et de la Métropole, et enfin baissé les subventions aux associations avec discernement.

 

Un plan de réduction des dépenses sans précédent

105 millions d'euros d'économies sur un budget annuel de 700 millions d'euros, soit 15% des dépenses de fonctionnement.


Ces décisions nous les assumons pleinement, au risque d'être impopulaires.
Malheureusement, cela ne suffit pas et nous sommes contraints de demander des efforts aux Toulousains.

Tout d'abord, par une refonte des tarifs des services publics. Toulouse est une des villes les moins chères de France. Elle reste dans la moyenne basse en réévaluant les tarifs afin de réduire l'écart avec le coût réel et le prix demandé.

Nous sommes également obligés d'avoir recours à une hausse de la fiscalité locale de 15%. Cette hausse, la seule de tout le mandat, nous permettra de dégager les ressources nécessaires pour maintenir un haut niveau d'investissement. Toulouse est aussi, parmi les grandes villes de France, une de celles avec les taux d'imposition les plus bas, même après cette hausse.

Trois priorités sur le mandat

L'Education, avec un effort sans précédent. Chaque année, au moins un groupe scolaire supplémentaire sera ouvert. Cela pour répondre au dynamisme démographique de notre ville et offrir un environnement de qualité aux élèves toulousains.

La Solidarité avec les quartiers prioritaires en y investissant 60 millions d'euros dans des équipements publics pour améliorer la qualité de vie et le vivre-ensemble, facteurs d'intégration.

La Sécurité avec le doublement du nombre de policiers municipaux ; généralisation des caméras de vidéo-protection dont le nombre a déjà doublé ; mise en place de la Brigade d'Intervention Rapide à moto; arrêté pour lutter contre les nuisances liées à la prostitution; arrêté pour interdire la consommation d'alcool sur la voie publique en centre-ville.

Jamais nous ne mettrons Toulouse en panne.
Nous assumons pleinement les choix courageux de notre stratégie budgétaire.
Un redressement financier pour une collectivité mieux gérée, des investissements sans précédent pour aller de l'avant et voir Toulouse en grand.


Les élus de la Majorité municipale,
groupe « Toulouse Ensemble »

Président : François CHOLLET
6 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier
31 000 Toulouse
05 67 73 82 58
www.groupe-toulouse-ensemble.fr
Écrire un courriel au Groupe

article-update-date 31/08/2015