A Empalot, les habitants créent une chorégraphie
Vendredi 29 juin 2018, habitants et danseurs professionnels évolueront en plein air pour offrir un moment d'émerveillement. "Continuer à danser. Tout peut arriver" : c'est le  nom du spectacle  !

« Préserver notre capacité à nous émerveiller de petits événements. Garder le plaisir d'offrir des moments  de bonheur au plus grand nombre : tel est le but que nous poursuivons ». Elisa Martin-Pradal, chorégraphe et responsable de la compagnie "La Baraque" a  choisi de réunir ses danseurs avec les habitants des quartiers pour créer des spectacles. 

"Tout peut arriver"

Tout au long du mois de juin, elle a proposé des ateliers dans le quartier Empalot où habitants et danseurs ont pu préparer une représentation qui va avoir lieu vendredi 29 juin  à 20h en partenariat avec l'atelier d'expression de l'association Karavan, dans le cadre du Contrat de ville. Celle-ci prend toute sa place dans la programmation de la saison 2018 de la compagnie et porte un nom prédestiné "Tout peut arriver". « La parole artistique met de la douceur sur la violence du monde », ajoute Elisa Martin-Pradal. 

Sous les toiles

Vendredi  29 juin, l'assocation Karavan va inaugurer également l'opération "sous les toiles". Chaque année, en effet, elle organise des projections gratuites de films, sur un écran géant en plein air, sur le terrain Daste, à Empalot. Ce festival permet « d’offrir aux habitants la possibilité de se rassembler, de participer à la re-dynamisation et à l'occupation pacifique et positive de l'espace public, de la rue, de leur proche environnement. C’est une occasion pour lutter contre l'isolement, l'individualisme, et construire collectivement des souvenirs agréables dans le quartier » expliquent les organisateurs.


+ d'infos

Rendez-vous vendredi 29 juin à partir de 19h30
Jardin de l'ex-caserne Niel, en face de la Maison des Associations
3 place Guy Hersant
www.labaraque-danse.com
karavan.org