Café du patrimoine : Toulouse ville rose ?

Le qualificatif de "ville rose" est-il conforme à la réalité de l’architecture toulousaine ? L'Atelier du patrimoine de Toulouse Métropole vous invite à débatre de la question autour d'un café du patrimoine jeudi 21 mars à 18h.

La brique toulousaine est-elle rose ? Se différencie-t-elle des autres briques ? La terre cuite est-elle un matériau contemporain ? 

L'Atelier du patrimoine de Toulouse Métropole vous propose de questionner, débattre, échanger dans un cadre convivial sur ces questions avec la participation de  :
Robert Marconis, professeur émérite de géographie à l’université Toulouse Jean-Jaurès
et Denis Bazin des Terres Cuites du Savès.


En pratique

Jeudi 21 mars à 18h
Café Les délices de Saturnin
Place Saint-Sernin
Entrée libre (consommations en sus)


Restauration de peintures dans la Basilique Saint-Sernin
C’est une peinture murale du XIIe siècle qui est actuellement restaurée dans le bras nord du transept de la basilique Saint-Sernin. Le public va pouvoir très bientôt la redécouvrir. 

Découvrez en avant première, des images du travail délicat des restaurateurs, Marie-Lys de Castelbajac et Gabriel Lacoste, mené sous la houlette de Jean-Louis Rebière, l’architecte en chef des Monuments Historiques de Haute-Garonne.


Sur les ailes d'un ange : visite complète de la basilique Saint-Sernin vue du drone
Quatre vidéos sur le choeur, l'orgue, le portail et la nef de la basilique Saint-Sernin à Toulouse. Une vidéo supplémentaire sur l'extérieur de l'édifice parcourue par un drone. Une réalisation de la basilique Saint-Sernin. 

Pour une visite complète de la basilique vue du drone :

Sur les ailes d'un ange : Du Chœur au grand Orgue : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange : Chœur à chœur avec saint Saturnin : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange : Portail au chœur : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange-Vue du ciel : cliquez ici pour voir la vidéo


La Der des Der : Toulouse après la grande guerre
Dans le cadre du Centenaire de l’armistice de 1918 qui est célébré sur l’ensemble du territoire français, la mairie de Toulouse souhaite commémorer cet immense moment de liesse populaire que fut dans tout notre pays, et à Toulouse en particulier, l'annonce de la Victoire de 1918. Au travers d’expositions, d’installations, de reconstitutions, de projections sur des monuments et de conférences, le public pourra découvrir la portée de ce conflit sur la ville.

Outre les cérémonies commémoratives, tous les évènements ont été créés à l'initiative de la mairie de Toulouse qui accompagne également différents acteurs.

Parmi les temps forts

Une expositions réalisée par les Archives municipales

Les Archives municipales présentent une exposition mettant en lumière les différentes évolutions de la ville dans l'immédiate après-guerre.

« Après la guerre – Toulouse célèbre le centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre » à voir au crédit Municipal de Toulouse 
Au lendemain de l'armistice, Toulouse, à l'instar du pays, hésite entre la joie célébrant la fin victorieuse de la guerre, qui connaîtra son apogée avec le retour des troupes, et le deuil de tous ses enfants qui ne reviendront pas et dont elle célébrera le souvenir. En tant que ville de l'arrière, elle n'a pas connu directement de destructions et pourtant sa physionomie, son économie ont été profondément bouleversées par ce conflit qui s'achève. Quels ont été les impacts économiques de la Grande Guerre sur la ville de Toulouse ? Entre développement et reconversion de grandes industries et organisation des politiques de santé publique, Toulouse s'est métamorphosée. + d'infos
Crédit Municipal de Toulouse - 29, rue des Lois
Jusqu'au 18 novembre, du mardi au dimanche de 12 à 19h – Entrée libre 

Une version condensée de cette exposition (sur cubes) est présentée rue d'Alsace-Lorraine
Près du square Charles-de-Gaulle, du 7 au 25 novembre.


Manifestation culturelle et cinématographique proposée par le centre culturel Bellegarde

Pour commémorer le centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, le centre culturel Bellegarde convoque les images enregistrées pendant la guerre au travers d'une manifestation culturelle et cinématographique  qui met en scène les arts visuels, les photos, des vidéos, des images digitales . 
A découvrir du 7 novembre au 24 novembre

A voir notamment hors des murs du centre culturel : Mapping vidéo
au Monument aux combattants, allées François-Verdier, le mercredi 7 novembre de 18h30 à 21h
sur la façade du Capitole du 9 au 11 novembre de 18h30 à 21h

 


Illumination du Pont Neuf aux couleurs du drapeau français du 8 au 11 novembre


"Il fait très froid… mon feu chante… j’ai honte !", installation de Damien Aspe

Puisant son inspiration dans les deux ans de correspondance journalière de son arrière-grand-père durant la Première Guerre mondiale, Damien Aspe présente une installation relatant l’atrocité de cette guerre et les répercussions sur notre monde contemporain. + d'infos
En collaboration avec le Centre d’Art Nomade
Ancien réservoir, 7 rue Garrigou, du 1er au 11 novembre de 12h30 à 19h30, entrée libre 


Expositions réalisées par de collégiens

Expositions réalisées par des élèves des collèges Raymond Badiou et Toulouse Lautrec dont le travail a remporté le prix Ecrit du concours Mon quartier Ma ville en 14/18 : 

  • La vie de Violette en 1916 et 1917 dans le quartier de la Reynerie. Jusqu'au 17 novembre à la maison de la citoyenneté Rive Gauche. En savoir plus
  • Evolution du quartier des Minimes de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours. Jusqu'au 8 novembre à la maison de la Citoyenneté Nord + d'infos


Une programme der des der

 

Installation à la Chapelle des Carmélites ; reconstitution à l'Hôtel Dieu Saint Jacques les 10 et 11 novembre ;  conférence le 13 novembre sur les combats des femmes pendant la grande guerre... sont aussi au programme 

Retrouvez le programme détaillé dans l'agenda culturel 

Dimanche 11 novembre à 11h : cérémonie commémorative de l'Armistice du 11 novembre 1918. Rendez-vous au Monument élevé à la gloire des combattants, allées François Verdier. 

 

 


Biennale européenne des patrimoines
Depuis le 5 septembre, la Biennale Européenne des Patrimoines aborde deux grandes questions : la reconquête des centres anciens et le développement des nouvelles technologies au service du patrimoine. Vendredi 28 et samedi 29 septembre, la  clôture de cette biennale vous invite à des rencontres, des expérimentations, des débats et tables-rondes.

Le patrimoine constitue un sujet de choix pour l’innovation et ne reste pas prisonnier du passé.  Depuis le 5 septembre, la Biennale, portée par l'association du Dialogue métropolitain de Toulouse, a déroulé ses thématiques  " la reconquête des centres anciens" et "le développement des nouvelles technologies au service du patrimoine" sur les 7 territoires (Albi, Cœur et Coteaux du Comminges, Grand Cahors, Grand Montauban, Pays de Foix Varilhes, Tarbes Lourdes Pyrénées, Toulouse Métropole), avec des temps de discussions et des colloques, ainsi que des visites.

Vendredi 28 septembre, le Quai des Savoirs accueille la clôture de cette Biennale. Cette journée du 28 et les visites du lendemain sont gratuites et ouvertes à tous : curieux du patrimoine, étudiants, amateurs de nouvelles technologies ou professionnels, parce que le patrimoine nous concerne tous et qu’il est déterminant pour la ville de demain.

Rendez-vous au Quai des Savoirs, vendredi 28 septembre

  • des débats animés par Florent de Carolis de "J'aime mon patrimoine" sur les thèmes :   
    Comment parler du patrimoine et sensibiliser de nouveaux publics avec les outils numériques?
    Comment impliquer le citoyen et dynamiser le patrimoine grâce aux outils collaboratifs et aux réseaux sociaux?
    De la tradition à l’innovation, quel peut être l’apport des nouvelles technologies pour les professionnels du patrimoine
    et à 15h, débat de conclusion sur le thème  Patrimoines et nouvelles technologies.
     Détails
  • le  Forum des start-up, un événement croisé avec la Mêlée numérique. Venez découvrir, partager,expérimenter, rencontrer des professionnels pour mieux connaître les nouvelles technologies au service du patrimoine.  + d'infos

 

Visites guidées samedi 29 juin

Rencontres in situ autour du patrimoine reconverti : lieux historiques et architectures contemporaines Architectes, aménageurs, porteurs de projets... expliquent comment les lieux patrimoniaux ont été adaptés et conçus pour de nouveaux usages : Palais de justice par Gilles Nerand, Substitut général de la Cour d’appel de Toulouse ; Visite guidée des Abattoirs par Rémi Papillault, architecte ; Visite guidée de la Cartoucherie par Oppidea, l’association des anciens de la Cartoucherie et The roof. Tout public, sur inscription


Pour aller plus loin

Retrouvez le programme détaillé sur www.labiennale.fr


Mostrando el intervalo 16 - 20 de 32 resultados.