Confinement et violences conjugales et intrafamiliales
Le confinement à domicile peut générer ou renforcer les violences conjugales et intrafamiliales. Que vous soyez victime ou témoin de violences, découvrez les moyens d’entrer en contact, en toute confidentialité, avec des personnes spécialisées.

En parallèle des mesures gouvernementales, Toulouse Métropole, la Préfecture, la Justice, l’Ordre des Avocats et le conseil régional de l'Ordre des Pharmaciens Occitanie se mobilisent pour répondre de façon adaptée et rapide aux victimes. L’objectif est d’obtenir de la Justice l’éviction du domicile de l’auteur des violences afin d’éviter aux femmes de subir une double peine : la violence du conjoint et celle de quitter son domicile en période confinement. 

Victimes ou témoins, agissez !

En vous rendant dans le commissariat ou la gendarmerie la plus proche de chez vous
Si vous entendez des cris ou des coups chez vos voisins, n’hésitez pas à appeler la police. Soyons toutes et tous responsables et solidaires des plus vulnérables...

Rendez vous dans n’importe quelle pharmacie pour en parler et trouver de l’aide
 


Téléchargez le flyer disponible dans les pharmacies et centres de consultation Covid -19 (format pdf)


Par téléphone

112 en cas d'urgence et de danger ou 17  : police secours

Envoyez un SMS au 114 :  numéro d’urgence pour les victimes de violences intrafamiliales

Appelez le 3919  : numéro "violences femmes infos" est joignable, de façon anonyme et gratuite,de 9h à 19h du lundi au samedi (horaires en raison des circonstances exceptionnelles)

Contactez un avocat en appelant l'Ordre des Avocats au 05 61 14 91 50
ou en écrivant à ordre@avocats-toulouse.com
Des avocats spécialement formés pour accompagner femmes victimes de violences vous répondent de 9h à 19h du lundi au vendredi.


Par mail

Vous pouvez écrire à la police ou  vous pouvez envoyer un mail à la gendarmerie


Par internet

Sur le site arretonslesviolences.gouv.fr vous pouvez retrouver des informations actualisées les recours possibles.

Le portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes assure un accueil personnalisé sous forme de « tchat » avec un policier ou un gendarme (femme ou homme), spécifiquement formé à la prise en charge des victimes de violences sexuelles et sexistes. Disponible 24h/24h et 7j/7j, l’accès à ce service est gratuit et sans obligation de déclarer son identité pour garantir l’anonymat.

 


Questions, besoin d’écoute, d'informations, d'orientation ?

Des associations, des permanences associatives sont mises en place

Des réponses face à vos inquiétudes liées à la contraception ou en rapport à l’avortement 

Planning Familial 31 au 05.61.25.54.17 ou par mail

  • du lundi au jeudi de 13h30 à 17h,
  • le mercredi de 13h30 à 18h

Numéro vert du Planning Familial national :0800 08 11 11 de 9h à 20h du lundi au samedi

Une écoute, avoir une évaluation de votre situation, bénéficier d’un accompagnement

APIAF pour les femmes victimes de violences, appel au 05 62 73 72 62 du lundi au jeudi de 13h à 15h et le vendredi de 10h à 12h. En dehors de ces horaires, laissez un message qui sera écouté dans la journée.

Association Olympe de Gouges, service savif (stop à la violence intrafamiliale). Ppermanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 16h au 05 61 25 16 13 ou 06 26 47 62 85. Permanence au standard de l’association au 05 62 48 56 66.

Du soutien, des conseils pour vous protéger et/ou des informations juridiques

France Victimes 31, des professionnels disponibles pour une prise en charge des victimes de violences conjugales ou au sein de la famille, au 05 62 30 09 82 (si non réponse, laissez un message et vous serez rappelé-e). Vous pouvez également envoyer un mail en indiquant le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé-e et dans quels créneaux horaires.

CIDFF : demande par mail en indiquant un numéro de téléphone pour un rendez-vous téléphonique rapide, sur des questions juridiques et de médiation familiale.

Association Médi-Pass, soutien et orientation des victimes de violences conjugales au 06 10 45 05 29 hébergement, mise sous protection, autres... Partenariat avec les commissariats de Bellefontaine et de Bagatelle. 7j/7, 24h/24

Un soutien psychologique en urgence

Association FFPE : consultations psychologiques à distance pour répondre aux symptômes et aux souffrances engendrées par le confinement. Séances par téléphone ou en visioconférence. Pour les situations de crise, rendez-vous par sms au 06 65 67 94 40 ou par mail.

De l’aide si vous êtes victimes de violences prostitutionnelles à domicile

Grisélidis, association de santé communautaire pour les personnes en situation de prostitution
appel seulement en cas d'urgence au 06 71 59 27 36 ou 06 88 13 52 66 (du lundi au jeudi de 10h à 18h)
Association Amicale du Nid : 05 34 41 57 60
Association Mouvement du Nid : 06 38 75 10 29

Trouver un hébergement d’urgence : Appeler le 115