Groupe Parti Radical de Gauche

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

L'an passé, en début de mandature, les élus radicaux de gauche, avec l'opposition, s'étaient réjouis de voter la proposition de la majorité de reconduire les bases d'imposition retenues par la municipalité précédente. Il s'agissait là d'un triple signal positif : l'inscription dans une démarche de continuité, la poursuite d'une politique de modération fiscale, enfin une recherche de consensus auquel, par delà les légitimes combats politiques, les radicaux ont toujours été attachés. Mais ces signes encourageants n'ont pas résisté aux réalités pourtant prévisibles. Bâti sur d'imprudentes promesses le projet majoritaire dépasse toutes nos craintes en matière fiscale. Le piège se referme donc sur le contribuable toulousain. Les élus PRG n'en seront pas complices.


Groupe Parti Radical de Gauche

Jean-Jacques Rouch et Cécile Ramos

article-update-date 31/08/2015