Groupe socialiste

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse, Hors-série Impôts locaux 2015.

Une hausse d'impôts injuste et injustifiée

La droite avait promis, en 2014, la stabilité fiscale aux Toulousains : en 2015, elle vote une augmentation des taxes d'habitation et foncière de 15% à la ville et de 7,5% à la Métropole (une nouvelle hausse de 7,5% est déjà prévue en 2016). Parmi les grandes villes françaises, Toulouse subit la plus forte progression en matière de fiscalité. Pour justifier le renoncement à cet engagement électoral, l'argumentation, préparée depuis des mois, s'appuie sur un slogan simpliste : « la municipalité de gauche a vidé les caisses ».
Mais la droite municipale a enfin été mise face à ses mensonges et ses contradictions. L'examen du compte administratif 2014 fait s'écrouler ce scénario catastrophe.

Une hausse d'impôts injustifiée
Cette argumentation, récitée, répétée, rabâchée, partout et en toutes circonstances s'est lamentablement échouée sur un document indiscutable : le compte administratif 2014. Celui-ci, qui doit être mis à la disposition du public, établit le bilan financier de la collectivité, présente les résultats de l'année, et retrace ainsi l'intégralité des réalisations effectives en dépenses et recettes.
Dire la ville en faillite était déjà ridicule, brandir ses graves difficultés financières comme prétexte à l'austérité se révèle, à la lecture de ce document, de la plus grande malhonnêteté intellectuelle et politique. Ce compte administratif fait apparaître une épargne de 28 millions d'euros. Pourquoi alors envisager et maintenir cette augmentation d'impôts ? Pourquoi décider de l'augmentation de tous les tarifs des services publics municipaux et une baisse de 10 à 15 % des aides aux associations et aux écoles ?

Une hausse d'impôts injuste
Jean-Luc Moudenc n'est pas un Maire proche des Toulousains. Il n'a aucune conscience de leurs difficultés au quotidien. Il impose dès cette année l'arrêt de la gratuité de la cantine pour les familles les plus démunies, une augmentation sans précédent des tarifs de la restauration scolaire, des centres de loisirs, des piscines, des activités sportives : c'est le budget des familles toulousaines qui sera difficile à équilibrer à la rentrée ! Pourquoi cette hausse d'impôts injuste et injustifiée ? Pour constituer une épargne à redistribuer quelque temps avant les prochaines échéances électorales ? En définitive, ce sont les Toulousains les plus modestes et les classes moyennes qui vont être le plus durement touchés : hausse des impôts, augmentation des tarifs, dégradation du service public. C'est la triple peine.



Pierre Cohen - Président du Groupe socialiste
Écrire un courriel au Président du Groupe Socialiste

 

Les élus du Groupe Socialiste : Pierre Cohen, Gisèle Verniol, Isabelle Hardy, François Briançon, Claude Touchefeu, Joël Carreiras, Romain Cujives, Vincentella De Comarmond.

Groupe Socialiste

27 rue des Lois
05 62 27 88 68
courriel

article-update-date 31/08/2015