Bilan 2020 Du bio, du local et des labels de qualité en cuisine
En 2020, la part du bio dans les achats de la cuisine centrale a atteint 28,98 %, soit 1,86% de plus qu'en 2019 malgré la crise sanitaire. La proportion de produits aux signes d'identification de la qualité et de l'origine (AB, AOC, IGP, Label Rouge…) a également augmenté. La baisse d'achat des produits locaux est essentiellement due à l’arrêt de service de viandes, toutes locales, pendant et à la reprise du premier confinement.

Produits issus de l'agriculture biologique

En 2020, malgré une restauration scolaire perturbée par le contexte sanitaire de la Covid, 28,98% (soit 2 278 840 €) des achats ont été consacrés aux produits issus de l’agriculture biologique pour la confection des repas, soit + 1,86 point par rapport à 2019.

Part des achats bio en 2020

 


Les produits sous signe officiel de qualité

Le plus souvent régionaux (veau Label rouge du Gers, bœuf BBC d’Occitanie, fromages AOC), les produits aux signes d'identification de la qualité et de l'origine (AB, AOC, IGP, Label Rouge, MSC, BBC…) représentent 46,81% des achats alimentaires sur 2020 (+ 1,91 point par rapport à 2019).

 

Part des achats de produits sous signe officiel de qualité en 2020

 

Pour rappel, les objectifs de la loi EGALIM fixent la part de produits sous signe officiel de la qualité et de l’origine à 50%, dont 20% de produits d’origine biologiques au 1er janvier 2022.


Les achats locaux

Est considéré locale une denrée alimentaire produite ou fabriquée en Occitanie et/ou sud Nouvelle Aquitaine.
En 2020, 38,18% du budget alimentaire de la Cuisine centrale a été consacré à l’achat de produits locaux, sans et sous signe officiel de qualité. C’est 3,14 points de moins qu’en 2019, essentiellement en raison de l’arrêt de service de viandes, toutes locales, pendant et à la reprise du premier confinement…

Part des achats locaux en 2020

 


Pour aller plus loin