Clôture du projet européen VALUES sur l’intégration des migrants
Le projet européen VALUES relatif à l’intégration sociale des migrants par des activités de bénévolat se termine fin avril 2021. 

Sur la photo, la halte-garderie Desbals de la direction de la petite enfance impliquée dans le projet Values 

Initié en février 2019, le projet VALUES a permis d’apporter un complément aux diverses actions menées par la mairie de Toulouse autour de l’intégration des familles migrantes. Deux directions municipales ont travaillé sur ce projet, la direction de la petite enfance et la direction des solidarités et de la cohésion sociale avec l’appui de nombreuses associations. + d'infos sur le projet européen VALUES

Autour de l'accueil du jeune enfant

En développant de nouvelles actions autour de l’accueil du jeune enfant dont la famille a le statut de demandeur d’asile ou réfugié politique, l’objectif est de permettre à la famille de réaliser les démarches d’intégration, de favoriser son acculturation et l’entrée à l’école pour l’enfant. Dans le cadre du projet européen VALUES, un partenariat a été noué avec l’association Unis-Cité - programme les Melting Potes qui emploie des jeunes de moins de 25 ans (pour moitié migrants récemment arrivés sur le territoire) en service civique.

Objectifs pour la mairie de Toulouse

  • bénéficier d'une médiation culturelle autour de l’accueil du jeune enfant pour les familles et le personnel municipal,
  • ouvrir les services municipaux à des familles éloignées des démarches en soulignant l’importance du jeune enfant dans les processus d’intégration,
  • compléter l'offre de la démarche d’accompagnement global des bénéficiaires avec une clé d’entrée “petite enfance” ; l'acculturation de ces familles à la garde du jeune enfant constituant un levier pour favoriser leur insertion professionnelle.

Objectifs pour les jeunes en service civique

  • découvrir des métiers de la petite enfance pour une orientation professionnelle post service civique,
  • développer des compétences complémentaires dans les actions d’accompagnement de familles primo-arrivantes, allophones sur le territoire.

Pour les jeunes hommes isolés

Durant le confinement du printemps 2020, la Mairie a ouvert un centre d’hébergement collectif pour de jeunes hommes isolés, migrants et sans domicile.
Depuis, un accompagnement global est dispensé sur site  pour leur insertion socio-professionnelle par des travailleurs sociaux. Il s'agit par exemple d'un investissement associatif ou en service civique qui aide à l’apprentissage de la langue et à la découverte de la culture du pays d’accueil et favorise le lien social. Avec leurs qualités et leurs compétences, ces jeunes hommes ont ainsi l'opportunité de s’impliquer sur le territoire et contribuer à la communauté d’accueil en tant qu’acteurs. 

Découvrir le lieu d’hébergement collectif “La Glacière” en vidéo