Groupe Toulouse écologiste, solidaire et citoyenne
Tribune parue dans le magazine municipal A Toulouse n°90 de l'été 2022.

Lutter contre la chaleur en ville: c’est possible.
C’est un fait, les canicules sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus étendues. Entre 1973 et 2019, les canicules ont causé en France près de 38 000 décès, l’adaptation à la chaleur est donc une priorité de santé publique.
Des solutions existent.
Agir sur l’environnement en ville permet de protéger la santé des habitants et d’adapter les villes au dérèglement climatique. Les centres-urbains sont particulièrement touchés, on relève par exemple à Toulouse une élévation de température de 7 à 8°C pendant les nuits d’été.
Nous devons donc travailler à ce que les villes préviennent ces risques: végétalisation massive de la ville (arbres, pelouses, toitures végétales,…); matériaux de construction adaptés; désimperméabilisation des sols urbains; redonner de la place à l’eau en ville; permettre l’accès 24h/24h aux jardins publics l’été pour y profiter de leur fraicheur.
Nous regrettons que l’actuelle majorité ne prenne pas la mesure du défi à venir, voir par exemple le retard considérable du projet de l’île du Ramier. Nous devons dès à présent penser une ville qui assure le confort et la santé des citadins. L’élaboration du nouveau PLUiH doit être l’occasion d’insérer des règles d’urbanisme très ambitieuses à ce sujet: nous y veillerons.

Michèle Bleuse (EELV), Hélène Cabanes (EELV), Romain Cujives, Isabelle Hardy (G.s), Antoine Maurice (EELV, Président du groupe)
groupe.ecolocitoyen@toulouse-metropole.fr

Retrouvez les expressions politiques en audio dans le magazine À Toulouse n°90 de l'été 2022