Le conseil local de santé mentale

Le conseil local de santé mentale (CLSM) de Toulouse a été créé en juin 2012. Il a été mis en place par la Ville de Toulouse et le centre hospitalier Gérard Marchant qui souhaitent prendre en compte les problématiques de santé mentale dans la ville. Son objectif est non seulement de favoriser l'inclusion dans la ville des personnes souffrant de troubles psychiques mais aussi d'informer et de sensibiliser la population  pour lutter contre la stigmatisation de ces personnes.

Le conseil local de santé mentale (CLSM) rassemble des usagers de la psychiatrie, des professionnels de santé, des associations et institutions locales (Ville, Conseil général, Agence régionale de santé).

Objectifs

Le CLSM s'appuie sur une approche globale de la santé mentale. Il travaille sur des déterminants tels que le logement, l'accès aux loisirs, à la culture ou aux soins et la promotion de l'entraide comme autant de facteurs qui favorisent le rétablissement et le vivre ensemble. Il cherche aussi à faire changer les stéréotypes sur les personnes grâce à des actions d'information et de sensibilisation notamment lors de la semaine nationale d'information sur la santé mentale..

 Quatre groupes de travail

Logement

Le groupe de travail sur le logement réunit des représentants de la psychiatrie publique et du secteur médico-social, des usagers de la psychiatrie et des bailleurs sociaux.
Il est co-animé par un cadre du service communal d'hygiène et de santé de Toulouse et le président de la Commission médicale d'établissement  du centre hospitalier Gérard Marchant.
Ses objectifs :

  • mieux connaître les missions réciproques des acteurs et les dispositifs spécifiques ou non
  • améliorer l'accès au logement des personnes souffrant de troubles psychiques
  • soutenir les actions d'accompagnement pour le maintien dans son logement.

Accès à la culture et aux loisirs

Ce groupe de travail est composé des représentants des directions de la Ville de Toulouse dans le champ de la culture, du sport et des loisirs, des associations d'usagers et des groupes d'entraide mutuelle.
Ce groupe est co-animé par un représentant de la mairie et la coordonnatrice du GEM Bipôle 31.
Ses objectifs :

  • rendre plus accessible l'offre municipale
  • proposer des modes d'activité répondant aux besoins des personnes.

Information du grand public et lutte contre la stigmatisation

Ce groupe de travail  réunit des représentants de la psychiatrie et des  usagers. Il est co-animé par un représentant du service communal d'hygiène et de santé de Toulouse  et de l'Union Nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam).
Ses objectifs :

  • lutter contre la stigmatisation
  • informer le grand public sur les dispositifs de soin et d'accompagnement existants.

Soutien des professionnels hors champ sanitaire

Ce groupe de travail réunit des professionnels de santé de la psychiatrie, du secteur médico-social, et des associations.
Il est co-animé par un représentant du service communal d'hygiène et de santé de Toulouse  et un psychiatre hospitalier.
Ses objectifs :

  • renforcer les compétences des professionnels dits de première ligne en contact avec le public (policiers municipaux, gardiens d'immeuble, salariés d'associations…) afin de mieux accueillir ou échanger avec les personnes souffrant de troubles psychiques ou psycho sociaux (élaboration d'un cahier des charges de formation,
  • soutien aux dynamiques de réseaux d'échanges notamment dans les quartiers des ateliers santé ville)

Actions

Le conseil local de santé mentale (CLSM) coordonne les événements  de la Semaine d'information de la santé mentale. Cette manifestation   permet de  réaliser des actions de promotion de la santé mentale auprès du grand public qui n'est pas habituellement sensibilisé aux questions de santé mentale.
Thème 2021 : "pour ma santé mentale, respectons mes droits !"
Plus d'informations : http://semaine-sante-mentale.fr

Composition

Le comité de pilotage

Il est composé de représentants associatifs (Unafam, groupes d'entraide mutuelle, associations d'usagers ou culturelles), institutionnels (Conseil général, agence régionale de santé) et de professionnels de santé (CHU de Toulouse, Union régionale des professionnels de santé, centre hospitalier Gérard Marchant).
Ce comité de pilotage est co-présidé par les adjointes au maire à la santé, au handicap et aux solidarités de la Ville de Toulouse et la directrice du centre hospitalier Gérard Marchant.

Les partenaires

Article mis à jour le 24/05/2022