Groupe Aimer Toulouse
Tribune parue dans le magazine municipal A Toulouse n°82 de septembre et octobre 2021.

+ de vie de quartier, + de sécurité, + de mobilités: la feuille de route de la majorité municipale

Il y a un an, vous choisissiez d’élire notre Équipe lors des élections municipales. Depuis, nous avons travaillé pour améliorer votre vie quotidienne, malgré le contexte sanitaire qui a retenu toute l’attention et ralenti l’activité. Parmi des dizaines d’exemples: nous avons obtenu le renfort progressif de 111 policiers nationaux supplémentaires d’ici fin 2021. Nous avons planté 14 700 arbres dans tout Toulouse. Nous avons inauguré une nouvelle passerelle piétons-cycles entre Lardenne et Saint-Martin du Touch.

Pour l’avenir, notre plan d’action s’articule autour de 3 priorités.

Vous voulez + de vie de quartier

Objectif: trouver tous les services publics et privés de qualité dont vous avez besoin, près de chez vous. Par exemple, avec la réalisation d’un parcours de santé aux Pradettes, la rénovation de la piscine Alban Minville, la rénovation de l’avenue Lespinet et la réhabilitation de la place Pinel et de son club senior. La création de 15 nouveaux jardins partagés d’ici 2026 participera également au renforcement du lien entre les habitants d’un même quartier.

De même, nous créerons, comme nous nous y sommes engagés, une maison de santé pluri-disciplinaire par quartier. Pour que vous puissiez prendre vos rendez-vous facilement au bénéfice de votre bien-être. Cette ambition pour les quartiers est une vraie ligne de différence avec notre opposition municipale. Comme l’indique l’étude du politologue Jérôme Fourquet de l’IFOP: «tout se passe comme si l’offre politique représentée par (l’opposition municipale(Archipel était culturellement et sociologiquement très bien adaptée aux quartiers gentrifiés (bobos) mais beaucoup moins profilée pour s’adresser à l’électorat des cités populaires qui se reconnait davantage dans d’autres offres» politiques.

Vous voulez + de sécurité

La sécurité en ville est un service public que chaque citoyen est en droit d’attendre. C’est pourquoi nous poursuivons, depuis un an, une action forte en faveur de la sécurité de tous.
L’opposition d’extrême gauche prétendue «écolo» préfère défendre les squats illégaux. Nous avons obtenu la fin du squat de l’école Michoun. L’Opposition refuse de condamner sans réserve les casseurs du samedi lors des manifestations violentes. Nous défendons vos commerces de proximité et votre liberté de vous déplacer en sécurité.
L’Opposition demande l’arrêt de la politique de sécurité municipale. Nous obtenons 111 policiers nationaux supplémentaires, lançons le déploiement de 100 nouvelles caméras de vidéoprotection et le doublement des patrouilles de police municipale dans tous les quartiers.
Que pense l’Opposition de ces résultats? Elle en dit que le maire de Toulouse est un «shérif». Si vous protéger c’est être un shérif, nous assumons ce rôle sans détour. Nous ne serons jamais du côté de ceux qui pourrissent votre vie quotidienne.

Vous voulez + de mobilité

Malgré la crise sanitaire et ses conséquences financières, nous n’avons renoncé à aucun projet œuvrant pour la mobilité de tous les Toulousains. Par sa détermination, Jean-Luc Moudenc a ainsi obtenu la participation de l’État au financement de la 3e ligne de métro. Ce chantier commencera à la fin de l’année prochaine. Cette ligne écologique permettra de desservir 200 000 emplois, de diminuer de 90 000 le nombre de voitures chaque jour sur le périphérique et de fluidifier le trafic en réduisant les embouteillages. Vous avez confirmé votre soutien à ce projet lors des élections municipales, mais l’Opposition continue à le discréditer par des critiques plus farfelues les unes que les autres.
Face à une opposition dogmatique obsédée par le «sans voiture» à tout prix, au détriment des familles et seniors qui ne vivent pas en centre-ville, nous préférons travailler à une saine cohabitation entre piétons, cyclistes, automobilistes, usagers du métro, du bus, du tram et du téléphérique. Ainsi, en complément des projets de transport en commun et du bon entretien des routes et du stationnement, nous doublons le budget pour le vélo sur la période 2021-2026 par rapport à 2015-2020. L’objectif numéro 1, c’est la sécurisation des déplacements pour les piétons et cyclistes dans les quartiers.
Plutôt que la stigmatisation de certains modes de transport, nous avons donc fait le choix d’une offre diversifiée afin que chacun puisse choisir celui qui lui correspond le mieux.

Les élus de la Majorité municipale Aimer Toulouse

Retrouvez cet article à écouter dans le magazine À Toulouse de septembre et octobre 2021