Lumières sur Saint-Sernin
Depuis mercredi 11 décembre 2019, la basilique Saint-Sernin est parée de ses nouveaux habits de lumière ! Dans la matinée, les nouveaux aménagements autour de ce bijou du patrimoine avaient été inaugurés. Retour en vidéos.

Nouveaux éclairages

Mercredi 11 décembre à la tombée de la nuit, les Toulousains ont pu assister à la mise en lumière de la basilique Saint-Sernin, ce monument d’exception inscrit depuis 1998 au patrimoine mondial de l’Unesco, au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France !  
La Mairie a réalisé ses opérations de rénovation de l'éclairage en même temps que l'aménagement des espaces publics au pied de l'édifice pour une meilleure intégration visuelle diurne des mâts d'éclairage et une image nocturne plus actuelle. Le clocher se pare désormais de la dernière génération d'appareils à LED pour une durée de vie de 15 ans. 
 

 

 

Nouveaux aménagements

Les travaux de la place Saint-Sernin, commencés en 2017, sont terminés. Les Toulousains peuvent désormais profiter de cet espace végétalisé, pavé de porphyre des Alpes, libéré du transit automobile et du stationnement. Bancs, fontaine, panneaux évoquant l’histoire du site sont installés tout autour de l'édifice. L’enfeu des Comtes de Toulouse -la niche funéraire- est en cours de restauration et les peintures intérieures médiévales sont désormais visibles dans leur intégralité.


Pour aller plus loin

En savoir plus sur le Plan lumière


Des cœurs de quartier fleuris
Les cœurs de quartier vont être équipés progressivement de supports destinés à accueillir fleurs et plantes vertes. C’est l’atelier de ferronnerie de Toulouse Métropole qui les a conçus et réalisés. Rencontre avec l’équipe.

Pour favoriser le fleurissement des cœurs de quartier, la Mairie met à disposition des commerçants volontaires des supports et des pots qu’ils s’engagent à planter, entretenir et rentrer à la fermeture de leurs établissements. Les supports, en acier inoxydable ont été conçus et réalisés par l’atelier ferronnerie de Toulouse Métropole. Toulouse.fr a rencontré l’équipe.

100 supports uniques réalisés

grenailleur

Jérôme Bacharan, responsable du service ateliers en rappelle les missions : « Nous sommes en charge de l’entretien des balayeuses, des laveuses et des véhicules de service. Les agents réparent également les véhicules ainsi que les bornes, portails et portillons sur la voie publique. Enfin, nous concevons du mobilier urbain tels que main courante, garde corps, barrières et portiques. Par exemple, nous installons des coffrets dans les rues destinés à couvrir et protéger les installations électiques. Autre exemple : nous réalisons des dispositifs anti-urine pour l’ensemble de la ville.»

Son collègue, Jean-Christophe Barthès dirige quant à lui l’atelier ferronnerie, à l’origine de la création des supports de fleurissement des cœurs de quartier.

« Toute l’équipe a réfléchi sur le projet de ces supports : dans un premier temps, un prototype a été réalisé. Le support a été ensuite fabriqué dans nos ateliers, en acier inoxydable : il  s'emboîte sur les potelets Saint-Georges et peut accueillir un pot de fleurs ou de plantes vertes. "

En tout ce sont une centaine de supports que Paul King (notre photo), Laurent Sammut, soudeur-chaudronier et  leurs collègues peintre et grenailleur vont réaliser. « Le rôle du grenailleur consiste à réduire par abrasion les aspérités et rugosités des surfaces de pièces usinées », explique le responsable.

 

Déjà 3 quartiers fleuris

A l’heure actuelle, les cœurs de quartier  "Carré de La Maourine", "Jean Diebold" et  "Place du Busca" sont équipés de ces dispositifs de fleurissement. Au printemps prochain, les autres Cœurs de quartier en bénéficieront aussi.

exemple de pot installés


Des cœurs de quartier fleuris
Les cœurs de quartier vont être équipés progressivement de supports destinés à accueillir fleurs et plantes vertes. C’est l’atelier de ferronnerie de Toulouse Métropole qui les a conçus et réalisés. Rencontre avec l’équipe.

Pour favoriser le fleurissement des cœurs de quartier, la Mairie met à disposition des commerçants volontaires des supports et des pots qu’ils s’engagent à planter, entretenir et rentrer à la fermeture de leurs établissements. Les supports, en acier inoxydable ont été conçus et réalisés par l’atelier ferronnerie de Toulouse Métropole. Toulouse.fr a rencontré l’équipe.

100 supports uniques réalisés

grenailleur

Jérôme Bacharan, responsable du service ateliers en rappelle les missions : « Nous sommes en charge de l’entretien des balayeuses, des laveuses et des véhicules de service. Les agents réparent également les véhicules ainsi que les bornes, portails et portillons sur la voie publique. Enfin, nous concevons du mobilier urbain tels que main courante, garde corps, barrières et portiques. Par exemple, nous installons des coffrets dans les rues destinés à couvrir et protéger les installations électiques. Autre exemple : nous réalisons des dispositifs anti-urine pour l’ensemble de la ville.»

Son collègue, Jean-Christophe Barthès dirige quant à lui l’atelier ferronnerie, à l’origine de la création des supports de fleurissement des cœurs de quartier.

« Toute l’équipe a réfléchi sur le projet de ces supports : dans un premier temps, un prototype a été réalisé. Le support a été ensuite fabriqué dans nos ateliers, en acier inoxydable : il  s'emboîte sur les potelets Saint-Georges et peut accueillir un pot de fleurs ou de plantes vertes. "

En tout ce sont une centaine de supports que Paul King (notre photo), Laurent Sammut, soudeur-chaudronier et  leurs collègues peintre et grenailleur vont réaliser. « Le rôle du grenailleur consiste à réduire par abrasion les aspérités et rugosités des surfaces de pièces usinées », explique le responsable.

 

Déjà 3 quartiers fleuris

A l’heure actuelle, les cœurs de quartier  "Carré de La Maourine", "Jean Diebold" et  "Place du Busca" sont équipés de ces dispositifs de fleurissement. Au printemps prochain, les autres Cœurs de quartier en bénéficieront aussi.

exemple de pot installés


29 magnolias plantés rue d’Alsace-Lorraine

29 magnolias de 5 à 6 mètres de haut, de provenance locale, ont été plantés rue d'Alsace Lorraine depuis le square De Gaulle vers les extrémités nord et sud de la rue. Le point.

29 magnolias et arbustes

Depuis le 22 octobre 2019, 29 magnolias de 5 à 6 mètres de haut, de provenance locale, ont été installés dans des fosses de grande largeur (2,5 mètres) : cet espace est nécessaire pour permettre leur plein développement.
En pied d’arbres : on retrouve des arbustes touffus et persistants d’environ 50 cm de hauteur composés de myrte (Myrtus communis) au feuillage dense et à fleurs odorantes en début d’été, ainsi que de filaires à feuilles étroites (Phillyrea angustifolia) plante touffue, au port très dense et ramifiée dès la base.
Autour des plantations : des lisses de protection en inox de 70cm de hauteur protègent cet aménagement et une plinthe sert de guide pour les mal-voyants.

Pourquoi remplacer les arbres qui étaient en place ?

Les lilas des Indes (Lagerstroemiaprésents jusque là n’ont pas pu se développer normalement en raison des fosses trop étroites, de l’ombre des façades en hiver et les courants d’air. C'est pourquoi la Mairie les a remplacer par 29 magnolias à grandes fleurs de variété "nantaise" (Magnolia grandiflora "Nantais"). Le choix de cette essence permettra une forte présence vegétale, y compris en hiver, puisqu'il s’agit de végétaux à feuilles persistantes et d’arbres à développement plus généreux que les lilas des Indes. Ces derniers seront replantés dans les jardins et parcs toulousains, dans un environnement qui leur sera plus favorable.


2015-2020 L'aménagement de Toulouse Centre

Une mission d'aménagement du centre-ville a été confiée à l'architecte catalan Joan Busquets. Tour d'horizon des différents projets.

Une mission d'aménagement des espaces publics du centre-ville a été confiée à l'architecte catalan Joan Busquets. Une feuille de route en cohérence avec la candidature de Toulouse au titre de Patrimoine mondial de l'Unesco.

Saint-Sernin

Le chef d'œuvre d'art roman est classé par l'Unesco au Patrimoine mondial de l'Humanité. La candidature toulousaine au label impose sa valorisation. L'objectif ? Libérer le parvis du stationnement automobile et embellir les abords du site le plus visité de Toulouse. D'autres questions se posent mais restent en suspens. Parmi elles : l'avenir de l'Hôtel du Barry - joyau du XVIIIe situé dans le lycée Saint-Sernin - et l'exploitation de l'ancien cloître de la basilique, détruit après la Révolution.

Rues des Lois et Gambetta

Les rues des Lois et Gambetta font la part belle aux piétons et aux vélos, tout en maintenant l'automobile et en distinguant les différentes voies réservées aux divers modes de déplacement. Elles sont aménagées sur le modèle des rues Pargaminières et Romiguières.

Matabiau reliée au centre-historique

Le parvis de la gare et la rue Bayard sont dans la ligne de mire de Joan Busquets. L'objectif ? Présenter aux voyageurs une première impression inoubliable de la ville rose et les guider tout droit vers un centre-ville rénové et apaisé. La rue de Bayard devient ainsi le prolongement naturel de la rue d'Alsace-Lorraine.
Plus d'infomation en visionnant l'interview vidéo de Joan Busquets

La place du Salin, dans l'axe cardo-romain

La place du Salin est rénovée : voies redéfinies, nouveaux revêtements de sol,création d'un espace de jeux pour les enfants, changement des éclairages, du mobilier urbain, de la signalétique… Les aménagements ont tenu compte de l'intérêt patrimonial du site, haut lieu de la justice toulousaine.

Les ports historiques s'animent

La place basse de la Daurade, la partie haute de Saint-Pierre et le quai de l'Exil Républicain (ancien quai Viguerie) offrent de nouveaux espaces au public. La rive droite est équipée de pistes cyclables dans la continuité des quais Lombard et Saint-Pierre, vers le Bazacle au Nord, vers la rue de Metz au Sud.
Des équipements d'amarrage ont été mis en place. Le quai de Tounis accueille depuis 3 ans, chaque été, une terrasse flottante où est installé un restaurant.

 

 

Joan Busquets


Joan Busquets nous livre sa vision pour Toulouse

 

 

 

 

article-update-date 27/08/2019

Gare Matabiau Travaux boulevard Pierre Sémard

Du 26 au 29 août 2019, de 21h à 7h du matin, des travaux sont programmés sur le boulevard Pierre Sémard..

Dans le cadre de la  modernisation des abords de la gare Matabiau, des travaux seront réalisés la nuit pour minimiser la gêne occasionnée pour les riverains et les usagers.

Ils se dérouleront du 26 au 29 août 2019 de 21h à 7h du matin, sur le boulevard Pierre Sémard.

Quel impact pour la circulation ?

Pendant ces 3 nuits :

  • La circulation automobile sera maintenue sur le boulevard Bonrepos ;
  • La circulation sera provisoirement interrompue sur le boulevard Pierre Sémard ;
  • Une déviation sera mise en place ; 
  • Les accès à la gare routière seront maintenus ;
  • L’accès au parking de la gare Matabiau et à la dépose-minute se fera uniquement depuis l’avenue de Lyon. L’accès depuis le boulevard Pierre Sémard sera interdit ;
  • La station taxis sera provisoirement déplacée devant la gare routière.

Le plan de déviation

Vous avez une question sur ces travaux ?

Des médiateurs sont à la disposition des usagers .

Alida CAILLEAU au 06 12 60 59 98

Bruno LAPEYRE au 06 09 78 72 20

Pour les contacter par mel

Vous voulez suivre en continu les travaux ?

Consultez le site dédié

 


Ile du Ramier : découvrez les futurs aménagements
Pour transformer l'île en un parc urbain dédié à la nature, à la culture et aux loisirs, une grande concertation est engagée depuis juin 2017. La réunion publique du 4 octobre 2018 a permis de présenter l'évolution à venir de l'île à l'horizon 2030. Découvrez la vidéo et le plan-guide d'aménagement.

Le Grand Parc Garonne, qui s'étend sur 32 km et concerne 7 communes, vise à reconquérir les bords du fleuve, pour faire de la Garonne le lien fédérateur de la Métropole. La transformation de l'Île du Ramier en un vaste parc urbain est l'un des trois volets du projet.

Un projet global d'aménagement à l'horizon 2030

Grâce aux nombreuses contributions recueillies pendant la concertation lancée depuis 2017, 10 priorités pour l'Ile de demain ont été définies sur les thèmes de la nature, des usages et de la mobilité. Ces priorités sont traduites dans le plan-guide d'aménagement de l'île du Ramier à l'horizon 2030. Ce plan-guide constitue la feuille de route partagée, pour retrouver une cohérence territoriale sur cette île, aujourd'hui fragmentée et saturée d'équipements. C'est donc une vision globale et à long terme pour faire de l'île un espace plus cohérent, plus naturel et plus accessible.

Le futur poumon vert de la métropole

Le projet de reconversion de l'île du Ramier vise à renforcer le caractère naturel des berges, à développer le patrimoine arboré et à protéger la biodiversité. Comment ? En confortant la ripisylve (végétation des berges), en développant une mosaïque de milieux naturels favorables à la diversité des espèces, en plantant massivement des arbres d'essences locales, ou encore en rendant l'île exemplaire en termes d'écologie urbaine (énergie, eau, agriculture urbaine, etc.). Un bel îlot de fraîcheur au cœur de la Métropole !

Exemples
Le cœur du parc
: la démolition de 5 halls du parc des expositions et des dépendances bâties sans qualité architecturale, ainsi que la suppression de la totalité des parkings associés, permettront la création d'un grand parc public de 7 hectares intégrant un jardin botanique et d'une grande esplanade pour les manifestations culturelles et sportives. Les travaux débuteront à partir de la fin 2020, dès le déménagement du parc des expositions.
L'éco-parc de la Poudrerie : le secteur sud de l'île a vocation à devenir le grand espace de nature préservée au cœur de Toulouse. Ce site proposera différentes activités : agriculture urbaine, jardins partagés, observatoires, loisirs de pleine nature... son aménagement est prévu à partir de 2019.

Des sports et loisirs pour tous

Imaginez un espace où se dépenser, se détendre, se cultiver, observer la faune et la flore… Demain, le Ramier sera tout cela à la fois ! De nouvelles activités sportives compléteront l'offre existante : nautisme, sports urbains  avec la création d'un grand skate-park indoor, parcours de course à pied, activités de pleine nature, etc.  Les habitants pourront se retrouver au restaurant, partager un pique-nique ou assister à un spectacle de plein air. Les curieux redécouvriront l'île en empruntant ses sentiers et profiteront d'expositions artistiques et d'animations pédagogiques autour de son patrimoine naturel. 

Exemple
La Cité des sports urbains
: le hall 3 sera rénové et équipé dans le cadre d'une délégation de service public, permettant d'accueillir des pratiques sportives telles que skate, BMX, trottinette…les travaux débuteront à partir de la fin 2020, dès le déménagement du parc des expositions.

Une île apaisée et accessible

Afin de redonner à l'île son charme de parc à explorer à pied, à vélo ou en roller, les cheminements retrouveront toute leur place. L'empreinte de la voiture sera fortement diminuée, le stationnement permanent réduit et les accès réorganisés.
La trame des allées historiques sera progressivement restaurée, une grande promenade aménagée autour de l'île et un réseau créé pour les modes doux. On accédera plus facilement au Ramier grâce à quatre nouvelles passerelles piétons/cycles traversant le fleuve (et connectant directement l'île aux quartiers riverains (Empalot, Croix de Pierre, Saint-Michel et vers l'avenue de Muret), ainsi qu'aux transports en commun (métro, tramway, bus Linéo).
La navigation sera renforcée et facilitée par la création de haltes fluviales et un bateau-taxi permettra de rallier l'île depuis le centre-ville.  


Le plan guide

visuel plan-guide

 

 

 

Il constitue la feuille de route  : il se matérialise sous la forme d'une carte.

Télécharger le plan-guide (13 Mo au format.jpg)

 

 

 


La concertation se poursuit en 2019 : les groupes de travail à venir

Si le plan-guide pose les grandes orientations pour l'aménagement de l'île à l'horizon 2030, il reste à définir de manière plus précise les aménagements futurs.
Trois groupes de travail vont ainsi être créés, pour vous permettre de participer activement à la conception des espaces publics, au développement des sports urbains et aux aménagements écologiques du secteur sud de l'île : 

  • Sports urbains : hall 3 , activités extérieures en accès libre
  • Eco-parc de la Poudrerie : espaces naturels, jardins partagés, loisirs de pleine nature...)
  • Conception des espaces publics  : cheminements, matéreaux, éclairage...

Les inscriptions à ces ateliers ouvriront à la fin de l'année 2018 sur ce site
 

rappel du calendrier de la concertation depuis 2017


Pour aller plu loin

Retrouvez toutes les informations sur le projet du Grand Parc Garonne

Découvrez "L'Île du Ramier demain sur Médium


Ile du Ramier : un nouvel espace nature
Samedi 7 juillet 2018, le nouvel espace nature situé sur l'Ile du Ramier a été inauguré en présence de Jean-Luc Moudenc et des élus des quartiers. Découverte en vidéo ! 

 

Ces nouveaux espaces verts aménagés à la pointe nord de l'Ile du Ramier sont ouverts au public depuis  samedi 7 juillet  ! La réalisation de cette entrée nature marque le point de départ de la vaste opération de transformation de l'île, engagée par Toulouse Métropole en 2016 pour en faire un lieu de détente et de loisirs accessible à tous.

Guinguette à partir du mardi 10 juillet 2018

Ce samedi 7 juillet 2018, le maire a inauguré également la guinguette « L'Écluse ». La mairie de Toulouse a lancé, le 13 février 2018, un appel à projets commercial pour le site de la maison éclusière Saint-Michel à la pointe nord de l'île du Ramier.

 C'est le projet de porté par Ivo Danaf qui a été retenu. La guinguette ouvrira ses portes le mardi 10 juillet à 12h. Tout au long de l'été, tous les jours, de midi à minuit, on y servira des plats à base de produits frais régionaux avec une touche méditerranéenne. L'après-midi, elle fonctionnera comme un salon de thé. Cette installation contribue à la dynamique de reconversion de l'île du Ramier.

La reconquête d'un lieu unique

Dans quelques années, on ira au Ramier pour se balader, faire du sport, découvrir la faune et la flore de l'île, se retrouver entre amis au restaurant ou pique-niquer… Reconquise, l'île deviendra un immense espace de nature et de loisirs au cœur de la ville. C'est ce que Toulouse Métropole présentera au public le 4 octobre 2018 lors d'un grand forum. Ce temps fort bouclera la concertation engagée, en 2017, pour co-construire le projet.
La Métropole a recueilli 956 contributions sur trois thèmes :

  • nature et biodiversité ;
  • culture, sport et loisirs ;
  • mobilités et accessibilité.

Dix idées prioritaires ont fait consensus, parmi lesquelles :

  • démolir la majeure partie des halls du parc des Expositions pour redonner sa place à la nature, en reconvertir certains en salles de sports urbains (roller, skate, BMX, etc.) ;
  • aménager une grande promenade tout autour de l'île ;
  • limiter l'accès à l'île en voiture ou encore créer des passerelles piétonnes et cyclables sur la Garonne. 

Quartier Montaudran Le B612 de Toulouse Aerospace vous ouvre ses portes !

Les samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2018, le B612, centre d’innovation du quartier Toulouse Aerospace, ouvre ses portes au public, un événement exceptionnel qui s’inscrit dans le cadre de l’année “Toulouse, cité européenne de la science”.

(visuel de la photo : Le Petit Prince® ©Succession Antoine de Saint-Exupéry)

Le bâtiment B612 est installé à Montaudran, au sud-est de Toulouse, un nouveau quartier dédié à l'innovation qui est en train de voir le jour. Là où autrefois décollaient les pionniers de l'Aéropostale, un nouvel espace de vie, aux contours culturels, sportifs, scientifiques et technologiques prend naissance ! 
Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet, embarquez pour le B612, bâtiment hors normes où s'inventent les technologies de demain dans les domaines de l'aéronautique, de l'espace et des systèmes embarqués, découvrez les activités de recherche de ses résidents  ! 

Au programme des portes ouvertes

  • Visites du bâtiment  les matins et après-midis
  • Déambulation artistique d'échassiers sur le parvis les après-midis
  • Expositions et démonstrations des différents résidents, tels que l'IRT Saint Exupery ou encore IBASET, en continu toute la journée
  • Animations fablab et réalité virtuelle avec un propulseur ainsi qu'un simulateur de vol les matins et après-midis
  • Ateliers "avions en papier" les matins, "boîte à métiers", graffiti et fresque participative les après-midis.
  • Présence de "food trucks" qui proposeront une restauration légère

 

C'est le quoi le B612 ?

Bâtiment phare de ce quartier, le  B612 doit son nom à l'astéroïde d'où vient le Petit Prince : un hommage à Antoine de Saint-Exupéry, un des pionniers de l'Aérospostale. 


Journées portes ouvertes : en pratique

Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2018
De 10h à 18h
3, rue Tarfaya (quartier Montaudran)
31400 Toulouse 
Inscription aux visites et activités sur place
Possibilité de restauration légère

Comment y venir ?
En bus
Ligne 78 - Université Paul-Sabatier / Saint-Orens Lycée
Ligne 37 - Jolimont / Ramonville métro, arrêt de bus : Clément-Ader
Ligne 80 - Rangueil / Belberaud La Balme, arrêt de bus : Villet

En voiture

Plan des parkings

 

Périphérique A620, direction : Foix/Montpellier/Albi
Sortie 20 : Complexe Scientifique, prendre l'Avenue Édouard-Belin> rue Tarfaya 
 

Périphérique A61, direction : Foix/Montpellier/Albi
Sortie 18 : Montaudran/Labège/Revel/Saint-Orens, prendre la route de Revel > avenue Didier-Daurat > rue Tarfaya 

Cliquez sur le plan des parkings ci-contre pour le télécharger au format.pdf (14 Mo)

 


Pour aller plus loin

Toulouse, cité européenne de la science
B612, un bâtiment totem au cœur de Toulouse Aerospace


Grand Parc Garonne Aménagement du port de La Daurade

Dans le cadre du projet d'aménagement du Grand Parc Garonne qui vise à reconquérir les bords du fleuve à Toulouse et dans six autres villes de la Métropole, les trois ports historiques et une partie des quais vont être réaménagés. Les travaux d'aménagement du port historique de La Daurade sont terminés.

Inauguration du nouveau visage du port de la Daurade 

Samedi 11 juin 2016, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a inauguré le port de la Daurade rénové en présence de Nadia Pellefigue, vice-présidente du Conseil régional, d’Annette Laigneau, Vice-Présidente de Toulouse Métropole en charge de l’urbanisme et des grands projets, de Marie-Hélène Mayeux-Bouchard, Adjointe au Maire de Toulouse en charge du fleuve et des canaux, et de Julie Escudier, Maire de quartier (Capitole, Arnaud Bernard, Carmes). 
« Cette rénovation redonne vie à un endroit emblématique où l’art de vivre toulousain retrouvera tout son sens. Dans un cadre plus arboré, avec une ouverture exceptionnelle sur la Garonne, plus confortable, Toulousains et touristes pourront flâner et profiter de l’une des plus belles vues de Toulouse. Je les invite à venir admirer le magnifique travail de rénovation des briques des murs-digues Saget, qui offre un résultat étonnant. Cette inauguration s'ajoute à celle de la place Saint-Pierre, devenue un véritable balcon ouvert sur le fleuve, qui a eu lieu le 21 mai 2016. Le prochain aménagement prévu est celui du port Viguerie, dont les travaux commenceront en octobre 2016 et finiront à l’été 2017. Ces aménagements participent à la revalorisation du patrimoine architectural, naturel et paysager des berges de la Garonne » a déclaré Jean-Luc Moudenc. 

 

Le port de la Daurade a fait l'objet d'un important réaménagement depuis fin 2015 imaginé par l'architecte Joan Busquets. Cet aménagement est au cœur du porjet du Grand Parc Garonne qui vise à reconquérir les bords de Garonne, principal axe naturel de Toulouse et de sa métropole. Le projet concerne 32 kilomètres linéaires et 3000 hectares sur sept communes. Présentation des aménagements. 

 

        

Le patrimoine mis en valeur

Mise en valeur de la source naturelle de la Daurade : évocation en surface du tracé de la source, côté Garonne
Évocation de la pile du pont médiéval de la Daurade : il reliait historiquement l'Hôtel Dieu et la rive droite de la Garonne
Restauration des murs-digues dans le respect des matériaux traditionnels utilisés : briques anciennes, mortiers à la chaux traditionnels.

Les quais de « Saget »

On parle des travaux des quais « Saget »  pour évoquer les murs-digues en brique sur les deux rives, du Bazacle au Pont Saint-Michel sur la rive droite et du Cours Dillon aux Abattoirs sur la rive gauche.
On les doit à l'ingénieur Joseph-Marie de Saget, qui, au 18e siècle,  redessine toute les quais de la rive droite de la Garonne. Sous la maîtrise d'ouvrage de l'Etat,  ces travaux vont passer sous maîtrise d'ouvrage de Toulouse Métropole dans le cadre du Grand Parc Garonne et de la démarche de future candidature Unesco. Les travaux consistent à remplacer les briques endommagées ou manquante dans le respect des matériaux traditionnels utilisés. Démarrés à la Daurade, les travaux de restauration se poursuivront  de 2017 à 2020 sur l'ensemble des quais historiques.

 

Aménagements adaptés aux usages et à tous

Nouveau mobilier urbain : bancs , appuis vélos, corbeilles, fontaines, totems déjections canines, conteneur verre enterré.

Nouvel espace vert : conservation des arbres en place et 24 nouvelles plantations d'arbres (frêne, aulne, saule, érable...) pelouse avec arrosage intégré. 

Meilleur accessibilité :  refection des escaliers, main courante, sanitaires adaptés aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), différentiation des matériaux au sol pour les personnes malvoyantes, sol en grès permettant des cheminements faciles, bancs avec assises adaptées.
Aire de jeux pour enfants  : évocation des métiers anciens liés à la navigation sur la Garonne avec la réplique d'une gabarre.
Aménagement conçu pour accueillir des activités multiples : espace buvette, marchés occasionnels…
Éclairage rénové et renforcé : éclairage par LED durable et économique, main courante éclairée dans la rampe d'accès
Site connecté : mise en place d'un point Wifi gratuit
 

jeux pour enfants
Nouvelle aire de jeux pour enfants

Informations travaux

Début des travaux : novembre 2015
Fin des travaux :  juin 2016
Durant  les travaux,  la rampe d'accès est fermée. L'accès aux berges de la Garonne pour les personnes à mobilité réduite est maintenu par la rampe du Quai de Tounis et par l'embouchure de la Garonnette.
Un accès à  la place basse sera maintenu par un escalier.
Un cheminement piéton est conservé le long de la Garonne.

Les travaux en images

Mars 2016 © Patrice Nin - Ville de Toulouse
Port de la Daurade • Travaux d'aménagement


Février 2016. Riverains et habitants du quartier sont venus, lundi 15 février, suivre l'état d'avancement des travaux du Port de la Daurade.


En savoir plus sur le Grand Parc Garonne

Le projet urbain Grand Parc Garonne, confié à l'urbaniste paysagiste Henri Bava, vise à reconquérir les bords du fleuve sur 32 kilomètres de linéaire. Il concerne sept communes (Toulouse, Blagnac, Beauzelle, Fenouillet, Seilh, Gagnac-sur-Garonne et Saint-Jory), soit 3 000 hectares. D'ici 2020, plusieurs opérations d'aménagement transformeront progressivement le fleuve autour de trois grands espaces. Cliquez ici pour découvrir le projet en détail.


Grand Saint-Sernin - Participez aux ateliers de concertation 2018
-

Grand Saint-Sernin : les travaux démarrent !
Les premiers coups de pioche ont été donnés le 9 janvier 2017 pour le projet Grand Saint Sernin. Durant les travaux, l’Atelier Grand Saint-Sernin accueille le public (les riverains, les commerçants, les touristes) pour les informer et une équipe de médiation est également disponible.

Les travaux

Les travaux sur les réseaux d’eau et d’électricité précèdent les aménagements de surface qui interviendront en 2018 et 2019. En 2017, le stationnement sera maintenu sur la place. 

Les intervenants

ENEDIS (ex ERDF) est la première société à intervenir en janvier pour remplacer les câbles électriques (renforcement du réseaux) 
Toulouse Métropole réalisera les réseaux pour la mise en place de futurs contrôles d’accès tout au long du mois de février.
À partir de février jusq'au début de l'été, VEOLIA remplacera la canalisation vétuste et mettra aux normes les branchements 

Informations pratiques

Les travaux planifiés sur trois ans (2017 - 2019) requièrent le déplacement, provisoire, du marché dominical de Saint-Sernin, depuis le 8 janvier 2017. Il est installé sur les allées Jules-Guesde et Paul-Feuga, de part et d'autres du terminus du tramway. + d'infos

Durant les travaux, l’Atelier Grand Saint-Sernin accueille le public (les riverains, les commerçants, les touristes) pour les informer au quotidien sur le projet,  son calendrier et les modalités pratiques (circulation, stationnement, livraisons).
Atelier Grand Saint-Sernin, 2 place Saint-Sernin
ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h
Courriel 

Une équipe de médiation est également joignable du lundi au vendredi au 06 09 78 72 20 ou 06 09 78 72 05.  

 

Le projet Grand Saint-Sernin

Cette opération d’urbanisme de grande envergure comprend : 

  • l'aménagement de la place
  • la restauration et la valorisation de l'édifice religieux
  • et la mise en valeur du patrimoine culturel.

Cet aménagement s'inscrit dans la valorisation de l'axe historique du Cardo romain (de Saint-Sernin à la place du Salin). Il s'inscrit dans la démarche de Toulouse pour l'inscription au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. 


Pour aller plus loin

Retrouvez des informations plus détaillées sur le projet Grand Saint-Sernin et des images 
Plus d'infos sur le projet d'aménagement du centre-ville