Egalité femmes hommes

Faire en sorte que les femmes et les hommes aient les mêmes droits. Avec son plan égalité femmes-hommes, adopté à l'unanimité lors du conseil municipal du 18 mars 2016, la Ville concrétise un engagement de longue date en faveur de l'égalité entre les sexes.

Le premier volet du plan égalité femmes-hommes, voté à l'unanimité lors du conseil municipal du 16 mars 2016, concerne la mairie de Toulouse.
En tant qu'employeur, elle s'engage à appliquer l'égalité femmes-hommes au sein de ses services, en matière de recrutement, de formation mais aussi de salaire ou encore de gestion du temps. Dans le même temps, les actions menées au quotidien par ces mêmes services devront intégrer ce critère d'égalité. La production et l'analyse de données chiffrées sur la fréquentation des structures et les activités proposées, la formation des agents, la lutte contre les stéréotypes ainsi que la prise en compte de l'égalité dans l'évaluation des actions publiques sont également inscrits dans le texte.
Chantiers prioritaires recensés :

  • promouvoir l'égalité dès le plus jeune âge
  • favoriser l'égalité d'accès à la culture, aux loisirs et à la pratique sportive, mais aussi à l'emploi
  • favoriser l'égalité d'accès aux droits et à la participation citoyenne

Actions déjà engagées

Cinq CLAE ont travaillé en 2016  pendant le temps périscolaire sur le projet Passe la balle en faveur de l'égalité filles-garçons dans les cours de récréation.

La direction de la communication de la Ville de Toulouse et de Toulouse Métropole mène un travail de fond pour communiquer sur les actions municipales égalitaires et être en veille sur la façon dont communiquent les collectivités en évitant les stéréotypes.

La Municipalité a renforcé le dispositif logement Femmes Victimes Violences Conjugales. Le nombre de logements dédiés est passé de 10 à 65.


Une rapport égalité femmes Hommes 2019

 

 

Télécharger le rapport sur la situation municipale en matière d'égalité femmes-hommes 2019  (format.pdf).
Il a été adopté par délibération lors du conseil municipal du 18 octobre 2019