Des légumes pour les locataires
Durant la période de confinement, les locataires de deux résidences gérées par Toulouse Métropole Habitat situées dans les quartiers Croix Daurade et Trois Cocus, ont eu le plaisir de manger les légumes de leur jardin. Explications.
 
 

Depuis 2017, Toulouse Métropole Habitat (TMH) développe l'agriculture urbaine en pied d’immeuble et a transformé deux espaces verts en terres cultivables dans les quartiers Croix Daurade et Trois Cocus. Un maraîcher professionnel a été missionné pour assurer la gestion et l’entretien. Il est garant de la bonne réalisation technique du jardin et organise régulièrement des animations avec les habitants participant au projet. Véritable lieu d’échanges et de convivialité, les associations et locataires bénéficient aujourd’hui des légumes produits sur leur lieu de vie, sans augmentation de charges.

Pourquoi cette démarche ?

  • Pour créer de nouveaux espaces innovants (terres cultivables) au sein des résidences ;
  • pour développer le lien social, l’animation sur nos résidences et quartiers ;
  • pour optimiser les charges locatives et contribuer au développement du pouvoir d’achat des locataires en distribuant gratuitement des légumes produits sur leurs lieux de vie ;
  • pour renforcer l’appropriation des résidents de leurs espaces communs ;
  • pour sensibiliser les locataires aux modes de culture, au bien et mieux manger.

Quels résultats ?

  • 1 100m² de production maraîchère professionnelle
  • diminution de 15% des charges des locataires ; 
  •  1,14 tonnes de légumes produits, soit 4 920€ de gain de pouvoir d’achat, ce qui représente environ 28 € par ménage sur une seule résidence ; 
  • les équivalents de production distribués aux locataires : 3 500 € TTC pour la résidence située Croix Daurade et 2 500 €TTC dans le quartier Trois Cocus ;
  • pendant la période de confinement, le « jardinier » a  travaillé seul sur le site de manière à entretenir les jardins et récolter les légumes qui ont été mis à disposition de 1000 habitants.

Un nouveau site

La résidence Polygone, située avenue de Grande Bretagne bénéficie à son tour de ces plantations, en collaboration avec le centre social, l’ASSQOT.  

Après avoir testé avec succès ce projet d’agriculture urbaine, l’objectif du bailleur est de le développer sur plusieurs sites, cinq résidences réparties sur le patrimoine de Toulouse Métropole Habitat ont été identifiées. Celui de la résidence Polygone, située avenue de Grande Bretagne en fait partie. Aujourd’hui, les 182 locataires bénéficient d’un jardin potager de 400 m2
Le principe est très simple : l'entreprise entretient le potager  au même titre que l'ensemble des 3000 m2 d’espaces verts. Elle s'occupe du nettoyage, de l'entretien et des plantations en fonction des saisons. Elle veille à l'arrosage. L'entreprise communique son planning d'intervention afin que les habitants qui le souhaitent puissent se joindre à elle,  apprendre et participer.
Les récoltes sont libres et gratuites.
 
Bientôt, des animations seront proposées aux locataires.

 


Toulouse Métropole habitat a remporté en 2019 le prix de l’Innovation Sociale pour ce projet d’agriculture urbaine lors du 79e Congrès HLM organisé par l’Union Sociale pour l’Habitat, en partenariat avec la Caisse d’Epargne. TMH a choisi de reverser les 5 000 € au réseau Agriville, réseau international d'innovations pédagogiques et de recherches participatives pour les agricultures urbaines. Depuis plusieurs années, le bailleur et Agriville collaborent ensemble autour de différents projets. Un partenariat qui se veut pluridisciplinaire et permet à Toulouse Métropole Habitat de rassembler des compétences et des chercheurs divers (agronomie, sociologie, économie, etc) autour de projets communs.