Les centres culturels soutiennent… les compagnies en résidence
Pendant le deuxième confinement à l'automne 2020, les centres culturels étaient fermés au public mais ont continué à accueillir des compagnies lors de résidences. Découvrez leur travail.  

Elles ont ainsi pu développer leurs dernières créations artistiques. Entrez dans les coulisses des salles de spectacles et découvrez le travail des compagnies.


La Cie Aux Portes des mots, en résidence au Théâtre des Mazades du 16 au 20 novembre 2020

 

Créée en 2013 par Sarah Brun, la Compagnie Aux Portes des Mots chemine vers une danse organique et sensitive, une poétique du geste. Elle cherche à créer un pont entre les arts, entre l’art et le vivant… toujours en mouvement. À travers ses projets et créations, la Compagnie développe une danse de "Jeu", où se rencontrent théâtre, clown, marionnettes, manipulation d’objets et de matières, et où les mots et leur résonance dans le corps servent de moteur créatif à une écriture chorégraphique singulière. 


Les Gens Charles, en résidence au Centre culturel Henri-Desbals du 23 au 26 novembre 2020

Charlie-Anastasia Merlet & Benjamin Forgues se rencontrent en 2005 lors de leur formation au Conservatoire National Superieur de Musique et de Danse de Paris. Tous deux danseurs, ils sont interprètes pour différentes compagnies, puis, ils se retrouvent à Toulouse quelques années plus tard où ils co-fondent la Cie Les Gens Charles.


Le groupe Biceps, en résidence au Centre culturel Alban-Minville du 25 au 27 novembre 2020

Milu Milpop et Julien Eynard créent ce nouveau duo toulousain de synth-pop en français. Les paroles évoquent les flashs du quotidien, vus, analysés, rêvés et absorbés par la double sensibilité du groupe. 
Le groupe sortira son premier EP au premier trimestre 2021.