Enfants déconfinés... à occuper
Garder le lien, offrir aux Toulousains une fenêtre sur le monde et des moments de plaisir culturels : les équipements culturels sont restés mobilisés pendant le confinement et après. De nombreuses initiatives ont fleuri ; toulouse.fr vous les a fait partager tout au long de cette période inédite. Sélection d'idées ludiques non seulement virtuelles mais aussi manuelles pour continuer à occuper les petits... et grands !

Pour les amoureux des dessins qui aiment colorier

 

Avec Rosalis, la bibliothèque numérique patrimoniale de Toulouse, vous pouvez télécharger des albums à colorier qui datent des années 20 sur la vie à la ferme ou dans une laiterie, les contes de fées, un bal costumé,…
 


Pour les artistes en herbe

Sur www.junior.augustins.org, vous trouverez non seulement des tutos pour fabriquer votre peinture à la tempera ou faire des gargouilles en guirlande, mais aussi des coloriages, des puzzles et des modules ludiques pour entrer dans le secret des œuvres. Vous pouvez aussi visionner la vidéo qui présente le musée, son histoire, son architecture, ses collections... 


Pour les curieux scientifiques

 

Le Quai des petits propose des bricolages et collages rigolos autour de la science et de faire des expériences avec des tutos rigolos.
A partir de 7 ans, on cogite, on crée, on fabrique, on expérimente, on s'amuse avec le plateau créatif.


Pour les manuels

 

Pour compléter ses activités de sensibilisation artistique et culturelle, le Centre occitan des musiques et danses traditionnelles a élaboré des fiches d’instruments traditionnels occitans téléchargeables à destination du jeune public, prêtes à être imprimées. Alors lancez-vous pour réaliser un tica-taca, un mirliton ou bien encore un appeau buse !
Chaque fiche permet de découvrir l'instrument avec une photographie, des informations pratiques et des conseils pour le fabriquer.  Il vous faudra du bambou ou du roseau, une branche de noisetier, ou bien encore une paille de blé !

Faire rêver ses doigtsLa médiathèque jeunesse « Pourquoi Pas ? » du Muséum a sélectionné des activités sensorielles et accessibles afin de sensibiliser les enfants à la déficience visuelle et destinées aux jeunes aveugles ou mal voyants. Elles mettent en valeur le travail mené par la maison d’édition associative Les Doigts Qui Rêvent, comme la chasse aux textures, où l’enfant, touche un objet et commente sa sensation…


Pour les mélomanes

Écouter la playlist des Mazades. Comme le dit si bien le proverbe « la musique adoucit les mœurs ». Détendez vous en famille en écoutant la playlist du centre culturel – Théâtre des Mazades « Made in Mazades ».

S’immerger dans l’univers de Bigflo et Oli. Plongez en immersion dans l'univers des artistes toulousains autour d'une exposition photographique signée Boby Allin et rythmée en 4 épisodes (la tournée, les clips, New York, et les 2 stadium de Toulouse) avec le festival E-MAP qui s'est terminée le samedi 25 avril !


Pour les céphaloclastophiles

Avec Rosalis, tu as 63 pièces (et le temps que tu veux) pour retrouver une célèbre personnalité toulousaine apparue la première fois à la une du numéro du 1er janvier 1928 du « Cri de Toulouse », chronique humoristique et illustrée de la semaine publiée entre 1911 et 1930.


Pour les polyglottes

Lo Congrès permanent de la lenga occitana   vient de mettre en ligne un site, pour les petits et les grands, des  ctivités pédagogiques et des jeux autour de la langue pour tous les niveaux. Vous y trouverez le Motus, un jeu de pendu, d'anagrammes, un autre basé sur le principe de la comptine « trois p'tits chats » et un pour mémoriser les verbes qui présentent une alternance vocalique. 
Besoin d'un dictionnaire ? Découvrez-en une liste sur cette page


Pour les sportifs

 

Jongler avec trois balles. Florian, élève en cours adultes amateurs au Lido Toulouse vous propose un tuto de trois balles cascade. A vous de jouer ! Et aussi : retrouvez sur la page facebook de la passerelle Negreneys, un atelier en famille pour fabriquer des balles de jonglages avec Justine, et d’autres conseils pour jongler.


 

La réouverture des lieux culturels cette semaine 

 

Les structures culturelles rouvrent petit à petit, dans le respect des règles édictées par le Gouvernement et la mise en place des mesures de protection. Elles vous ont proposé des activités en ligne mais désormais elles vous attendent dans leurs locaux. Les musées vous accueillent de nouveau depuis le mardi 2 juin.  Tandis que les bibliothèques rouvrent progressivement...et en attendant les activités en ligne se poursuivent !

Parmi eux :

  • L’Envol des Pionniers et Aéroscopia ont rouvert depuis le jeudi 21 mai, mais pour le moment, que les week-ends et jours fériés.
  • Le Muséum a rouvert ses portes au public le mardi 2 juin, du mardi au dimanche aux horaires habituels, ainsi que les jardins du Muséum à Borderouge. 
  • Le Quai des Savoirs a rouvert ses portes le mardi 2 juin. Le Quai des Petits et le Plateau créatif resteront fermés pour le moment. Leurs dates de réouverture vous seront très prochainement communiquées.
  • Le musée Saint-Raymond, musée d’Archéologie de Toulouse, a rouvert au public ce 2 juin à ses horaires habituels.
  • Les Abattoirs a rouvert au public le mercredi 3 juin à 12h.
  • Le musée Georges-Labit a rouvert le mercredi 3 juin à 14h.
  • La Cité de l’Espace a le plaisir de vous retrouver pour partir à la découverte de l’espace et des merveilles de l’Univers, dès ce vendredi 5 juin.
  • La galerie du Château d’eau,
  • La chapelle des Carmélites a rouvert le mercredi 3 juin, 
  • Le Couvent des Jacobins rouvre le mardi 9 juin, 
  • Le MATOU,
  • Les archives municipales sont ouvertes au public depuis le lundi 18 mai, et ceci uniquement sur rendez-vous.

Les jauges d’accueil étant revues à la baisse, réservez vos places auprès des sites concernés.  Pour vous protéger, les animations impliquant des manipulations (ateliers, labos, …) sont suspendues. La Halle de la Machine prévoit une réouverture des attractions avant l’été. En travaux, les musées des Augustins et Paul-Dupuy proposent des ressources en ligne sur leurs réseaux sociaux. + d'infos