Des furets pour lutter contre les rats : une méthode écologique et efficace
Sans danger pour les humains et les animaux, cette méthode qui évite le recours à des produits nocifs pour l’environnement a été testée deux fois par la mairie pour lutter contre des infestations. Avec succès.

Comment est utilisé ce chasseur redoutable ? 

Des furets sont positionnés à l’entrée de galeries identifiées comme des lieux de passage des rats. L'animal y pénètre et, grâce à son instinct naturel de prédateur du rat, son odorat très développé et sa morphologie, il fait fuir les rats qui sont alors capturés par des pièges stratégiquement placés aux sorties des galeries infestées. 

Lors du 1er test sur les berges du canal de Brienne en septembre, le furet lâché dans les galeries creusées par les rats avait réussi à les vider de ses 8 rongeurs en un 1/4h.

Une 2e dératisation par furets a eu lieu dans le quartier Empalot ce mercredi 1er décembre. 

Une méthode efficace et écologique

Cette technique de dératisation est particulièrement vertueuse au plan écologique : elle évite l’utilisation de produits chimiques qui peuvent présenter des risques pour la santé humaine ou pour l’environnement et la biodiversité. 

Efficace, elle permet de déloger des galeries tous les rats, y compris les couples dominants et reproducteurs qui ne sortent que très rarement du nid et qui sont difficiles à atteindre avec les appâts utilisés habituellement. C'est le point fort de cette méthode qui, conjugué à l’odeur persistante et répulsive que les furets laissent dans les galeries, limite les risques de recolonisation. 


Connaitre le service municipal Animal dans la ville

+ d'info sur les actions de la mairie pour réguler les populations de certaines espèces animales sources de nuisances