Lutte biologique Une campagne contre la processionnaire du pin
Une campagne de lutte biologique contre la processionnaire du pin est en cours jusqu'aux tout premiers jours de juillet dans plusieurs espaces verts de la ville. 

 

Des capsules d'amidon chargées de phéromones projetées dans la cîme des arbres

Pour lutter contre la processionnaire du pin, la Mairie utilise un ensemble de méthodes respectueuses de l'environnement parmi lesquelles l’enlèvement des cocons et le traitement biologique contre les chenilles. En savoir + 

Un dispositif complémentaire à ces méthodes mécaniques et microbiologiques est utilisé ces jours-ci par la Mairie. 

Basée sur la confusion sexuelle qui empêche les papillons de se reproduire, la technique consiste à projeter à l'aide d'instruments comparables à ceux utilisés dans les jeux de paintball, des phéromones encapsulées dans des billes d'amidon (biodégradables) au sein de la couronne arbres.
L'air au sommet des pins se sature alors en phéromones femelles contribuant désorienter les possibles partenaires. L'absence de rencontre régule naturellement la descendance.
Cette technique est sélective et n’atteint que la chenille processionnaire du pin.

Quels sont les espaces verts concernés par cette campagne ?

La campagne 2022 se déroule du 23 juin jusqu'aux tout premiers jours de juillet, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

Sont concernés les sites et espaces verts suivants :

  • Ecoles maternelle et primaire Bastide
  • Ecole maternelle Dupouy
  • Halte-garderie Université
  • Ecole primaire Bourlaguet
  • Ecole maternelle Papus
  • Abords Maternelle Tabar
  • Centre maternel Sainte Lucie
  • Ecole primaire Marcel Pagnol
  • Ecole maternelle Daste
  • Ecole primaire Ricardi
  • Ecole primaire Guillaumet
  • Ecoles maternelles et primaires Courège
  • Ecole primaire Montaudran
  • Ecole maternelle Château de l’Hers
  • Centre de loisirs du Petit Capitole
  • Centre de loisirs de Pech David
  • Centre de loisirs de Patte d’Oie
  • Centre polyvalent Jean Rieux
  • Ephad des Sept Deniers
  • Parc de Reynerie et résidence du lac
  • Parc du lac de la Reynerie
  • Jardin d’enfants Parc Reynerie
  • Résidence du Lac Jehova
  • Jardin Dupouy
  • Parc Hameau 47
  • Jardin Alex Coutet
  • Parc Alalouf
  • Jardin Vanier

Les parcs et jardins suivants seront également traités pendant cette même période:

  • Jardin des Plantes + Musée
  • Grand Rond
  • Royal
  • Raymond VI
  • Compans

 


Une nuisance sanitaire

La processionnaire du pin est connue pour être responsable de nuisances sanitaires sur les arbres, les hommes et animaux. Du fait de la libération dans l’air de poils urticants très allergènes, les chenilles provoquent notamment des problèmes cutanés (démangeaisons, œdèmes…), des atteintes oculaires ou encore respiratoires (crise d’asthme…). Les animaux sont aussi exposés aux risques : nécrose de la langue, œdèmes des babines, vomissements...

Article mis à jour le 23/06/2022