Cité éducative du Grand Mirail : Un violon dans mon école intègre 2 écoles toulousaines
4 octobre à 18h à l'école Paul Dottin

Un violon dans mon école, projet éducatif inédit, lancé en France dès 2017, par La Fondation Vareille, intègre deux écoles toulousaines de la cité éducative du Grand Mirail. Il s'agit des écoles maternelles Georges Bastide et Les Pinhous.

La Fondation Vareille remettra les violons aux élèves le lundi 4 octobre à 18h, dans les locaux de l'école élémentaire Paul Dottin, en présence notamment de Marion Lalane-de Laubadère, Adjointe au Maire Toulouse en charge de l'éducation, de Nicole Yardéni, Adjointe en charge des musiques et de Gaétan Cognard, Conseiller Municipal délégué en charge de la Politique de la Ville.

Ce programme a pour vocation de favoriser la réussite scolaire d'enfants scolarisés dans des écoles du Réseau d'Éducation Prioritaire, grâce à l'apprentissage soutenu du violon, de 4 à 8 ans. Sa singularité réside dans le fait que l'enseignement du violon, instrument particulièrement exigeant, se déroule de la moyenne section de maternelle au CE1 inclus, trois fois par semaine, au sein de l'école et pendant les heures de classe. Cela concerne 65 élèves de moyenne section de ces deux écoles maternelles. Ils suivront ce programme jusqu'au CE1 à l'école élémentaire Paul Dottin.

Un violon dans mon école s'adresse déjà à plus de 5.000 enfants de 53 écoles du Réseau d'Éducation Prioritaire en France, jusqu'à aujourd'hui essentiellement implanté en région parisienne. Il a été nommé Lauréat 2021 de la Journée de l'Innovation de l'Éducation nationale.

« Je suis convaincu que si les inégalités économiques et sociales pèsent sur la réussite scolaire, l'éducation est le levier principal de progrès. Le programme Un violon dans mon école constitue un formidable accélérateur de cohésion sociale pour les quartiers prioritaires » déclare Gaëtan Cognard, Conseiller Municipal délégué en charge de la Politique de la Ville.

>> Télécharger le communiqué de la Fondation Vareille
 

Télécharger le communiqué de presse (format PDF)

Communiqué de presse  Mairie de Toulouse du 4 octobre 2021