Evacuation d'un campement sauvage et nettoyage des lieux
Avenue de Muret


Un campement sauvage s’est formé à la fin du mois de février 2020 entre la digue du fer à cheval et le 310 avenue de Muret. Jeudi 25 juin, les dernières personnes encore présentes ont été évacuées sur décision de justice et des propositions d’hébergement leur ont été formulées. Les services de la Mairie sont immédiatement intervenus pour nettoyer les lieux. Dès la formation de ce campement, les médiateurs de l’Action Médiation Insertion (AMI) de la Mairie se sont rendus sur place pour dialoguer avec les personnes installées dans 8 tentes.

Dans un premier temps, les occupants ont refusé l’accompagnement et les propositions faites par les médiateurs municipaux. Après le confinement, une ordonnance d’expulsion a été obtenue le 8 juin et le concours des forces de l’ordre a été accordé par la préfecture le 24 juin pour une évacuation le 25 juin.

Pendant cette période, l’équipe AMI et la Police Municipale sont régulièrement intervenues pour limiter les nuisances et conserver le dialogue avec les occupants.