Masques : comment les récupérer ?

Si vous n’avez pas reçu vos masques ou si vous avez reçu des masques défectueux : un système est mis en place pour aller les récupérer, sur rendez-vous, depuis mercredi 27 mai. 

Vous n'avez pas reçu vos masques ?

Si vous n’avez pas reçu vos masques ou si vous avez reçu des masques défectueux : un système complémentaire à la distribution par La Poste, est mis en place pour aller les récupérer, sur rendez-vous, depuis mercredi 27 mai. Comment prendre rendez-vous ?

Pour récupérer votre masque, vous devez impérativement en faire la demande avant le 26 juin minuit. Un rendez-vous vous sera proposé au plus tard le 30 juin. Une fois que vous aurez obtenu un rendez-vous, localisez le lieu de distribution en consultant le plan en ligne. 

Comment les masques ont-ils été distribués ?

C'est La Poste qui a acheminé les masques, à domicile du 11 au 26 mai, au fur et à mesure des livraisons attendues par la Mairie. Afin de permettre de quantifier les besoins de la population de la ville, la Mairie, a signé un partenariat avec la Caisse Primaire d'Assurance maladie (CPAM), la sécurité sociale agricole (MSA) et la MGEN. Il y a autant de masques dans l’enveloppe que de bénéficiaires, à savoir l’assuré lui-même et ses ayants-droits rattachés. Le nombre de masques envoyés figurait d'ailleurs sur l'enveloppe. Dans certains cas,  plusieurs enveloppes ont pû être distribuées à un même foyer.

De quel type de masques s'agit-il  ?

Ces masques « alternatifs », lavables et donc réutilisables (environ 50 fois), répondent aux recommandations de la norme définie par l'Association Française de Normalisation, Afnor. Il ne s'agit pas de masques chirurgicaux ni de masques de protection respiratoire individuel FFP2* réservés aux professionnels. Leur prix de revient est de deux euros. Les masques sont distribués gratuitement. *FFP : pour Filtering Facepiece Particles

Comment les utiliser ?

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les trains, les taxis, les avions, etc. En savoir plus sur le site gouvernement.fr.
L'Afnor liste un certain nombre de recommandations pour poser un masque sur son visage, l'enlever et le laver. Ce masque est une protection supplémentaire pour les personnes non malades mais son utilisation ne doit pas faire oublier de respecter les autres gestes barrière pour se protéger du virus.

 
Vous pouvez retrouver également au format.pdf un livret sur le bon usage du masque de protection alternatif.

Auprès de qui la commande a-t-elle été passée ?

La commande pour la mairie de Toulouse, qui fait partie de celle intercommunale groupée passée par les communes volontaires de la métropole, a été passée la semaine du 14 avril. C'est une entreprise de Montluçon qui a été en capacité de répondre à cette commande de 900 000 masques. Cette initiative, lancée par Jean-Luc Moudenc la semaine du 7 avril avant l'allocution du Président de la République du 13 avril, a été approuvée par les maires des communes de la métropole. L'idée était de mettre à la disposition des habitants un masque pour qu'ils ne soient pas pris au dépourvu à partir de la mise en place du déconfinement progressif à compter du 11 mai.

Des masques par les ateliers de costume du théâtre du Capitole

Les ateliers du théâtre du Capitole, qui confectionnent habituellement les costumes pour les ballets et opéra joués au théâtre du Capitole, sont mobilisés pour fabriquer quelque 25 000 masques qui seront destinés aux agents de la collectivité.

Tuto pour apprendre à faire un masque chez soi
Michelle, couturière à l’atelier costume au théâtre du Capitole vous explique comment réaliser un masque grand public, que vous soyez couturier débutant ou confirmé. Patricia, responsable atelier couture femme au théâtre du Capitole, vous montrera les bons gestes lorsque vous devrez le mettre et le retirer. Cette réalisation respecte les normes déterminées par l’Afnor.

Vous pouvez télécharger un tuto au format.pdf


Pour aller plus loin

Découvrez le site de l'Afnor consacré aux masques barrières