Balade d'été À la découverte des espaces publics : le secteur 1, entre Garonne et canal

Près de chez vous ou à l'autre bout de la ville, l'été est la période idéale pour (re)découvrir  les quartiers toulousains, en quittant les grands axes et les trajets du quotidien. Cette semaine, le secteur 1, centre historique de la ville.

Se mettre au vert

Outre les classiques jardins des Plantes, du Grand Rond, ou de Compans-Caffarelli, les Toulousains ont l'habitude de se promener au bord de la Garonne. Il existe cependant d'autres lieux, moins connus et moins fréquentés où se mettre au vert. Ainsi, en arrivant au bout du quai saint Pierre, derrière l'espace EDF Bazacle, on peut emprunter une coulée verte qui mène jusqu'au quartier des Sept-Deniers, suivant le cours d'un ancien canalet. En revenant par le port de l'embouchure et le canal de Brienne, on arrive derrière Saint-Pierre des cuisines, d'où l'on peut accéder à l'ancien cloître des Chartreux, sur le site de l'Université Toulouse 1.

espace EDF Bazacle, Jadrin du Grand-Rond

Nourritures du corps…

Le secteur 1 est le paradis des gastronomes. Avec ses deux marchés couverts, à Victor Hugo et aux Carmes, c'est l'identité culinaire de Toulouse qui se donne à voir, à sentir et à goûter. Sur les boulevards, c'est le marché de Cristal qui déploie ses étals de fruits et légumes, que la chaleur estivale rend plus appétissant encore. Et pour ceux qui veulent faire leurs courses « à la fraîche », la place Belfort accueille le jeudi un marché en nocturne.

Marché des Carmes

…et de l'esprit

Ce ne sont pas les équipements culturels qui manquent dans ce secteur, centre historique de la ville. Musées (musée des Augustins ci-dessous), édifices remarquables, cinémathèque… certains sont des classiques du patrimoine toulousain, d'autres sont moins connus, comme le musée du vieux Toulouse, rue du May, ou celui du compagnonnage, rue Tripière. Et pour chercher à en savoir plus sur les curiosités de la ville, pourquoi ne pas fureter dans les rayons bien garnis de la Bibliothèque d'étude et du patrimoine, rue du Périgord ?

Musée des Augustins

Se rafraîchir

square De Gaulle

Ce n'est un secret pour personne, il peut faire chaud, très chaud, à Toulouse. Alors on cherche l'ombre et la fraîcheur. C'est l'occasion de se perdre dans les ruelles ombragées entre Alsace-Lorraine et Garonne, ou dans le quartier Saint-Étienne, de chercher l'occasion d'un portail ouvert pour découvrir les cours et les façades de tous ces bâtiments qui, sur la rue, se font habituellement discrets.

 

 

 


piscine ChapouSi vraiment on n'y tient plus, il restera à se rendre à la piscine, et pourquoi pas dans les bassins découverts de la « vintage » piscine Chapou, rue Saunière, aux Amidonniers ?

 

 

 

 


Pour aller plus loin

Retrouvez d'autres idées de balades en cliquant ici.

 

Article mis à jour le 26/07/2013