Signature de la Charte de la Fraternité

Jeudi 19 mars 2015, à l'occasion de l'hommage rendu aux victimes civiles et militaires des 11, 15 et 19 mars 2012, la Charte de la Fraternité a été signée, par les représentants des six cultes de Haute-Garonne en présence du ministre de l'Intérieur.

La Charte de la Fraternité a été officiellement signée ce jeudi 19 mars, à la préfecture de Haute-Garonne devant un parterre de personnalités dont Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation, des représentants des principales religions, Latifa Ibn Ziaten, mère de Imad, première victime de Mohamed Merah tué en mars 2012... Jean-Luc Moudenc était représenté par Daniel Rougé, adjoint au maire chargé de la solidarité et de la santé publique.
Au lendemain des tueries de Toulouse et de Montauban de mars 2012, l'État avait demandé aux représentants des différents cultes de travailler à la rédaction d'un texte qui deviendrait une charte de la fraternité. Cette signature marque l'aboutissement de trois années de travail, d'échange, de dialogue intercultuel... les représentants des principales religions, qui ont écrit et signée cette Charte, souhaitent ainsi envoyer à l'ensemble des citoyens un message commun, de paix  et de fraternité.
 
L'objectif de cette Charte est multiple :
Promouvoir les rapprochements entre les hommes de toutes religions et cultures, afin d'apprendre à mieux connaître chacun, avec ses valeurs et convictions respectives
Favoriser l'éducation à l'autre
Lutter ensemble contre l'antisémitisme, la christianophobie et l'islamophobie et contre toutes les formes de racisme, de discrimination et d'exclusion
Condamner avec la même vigueur toute attitude extrémiste et toute stigmatisation.

"Cette charte est une magnifique occasion de tracer un chemin, a terminé Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur face à la haine, la République doit être forte et rester debout."

Téléchargez le texte complet de cette Charte (format.pdf)

 

Les signataires :
Mohamed Hajji, président du Conseil régional du culte musulman Midi-Pyrénées
Révérend Chanoine Andrew Hawken, chapelain de l'Église anglicane de Midi-Pyrénées et de l'Aude,
François Lecointre, représentant de l'Union bouddhiste de France Midi-Pyrénées
Monseigneur Robert Le Gall, Archevêque Métropolitain de Toulouse
Jean-claude Walrawens, Délégué de la Fédération protestante de France
Harold Avraham Weill, Rabbin de Toulouse et des pays de la Garonne


Dépôt de gerbe

Avant cette signature, le maire Jean-Luc Moudenc avait  honoré la mémoire des victimes en déposant, avec Pierre Cohen, au nom de tout le Conseil municipal, une gerbe au pied du magnolia, planté en leur mémoire par le Président de la République le 19 mars 2013, square Charles de Gaulle.
 

 

 

La journée d'hommage s'est poursuivie par une soirée à la Halle aux grains en présence de 1500 personnes.

Soirée hommage à la halle aux Grains
 

Article mis à jour le 12/11/2018