Groupe socialiste

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse n°63, avril 2019.

Pour une amélioration des conditions de vie à Toulouse!

Depuis l’installation de la droite au Capitole en 2014, les toulousaines et les toulousains ont dû faire face à une diminution de leur pouvoir d’achat. En cause, une augmentation significative des taux d’imposition et des tarifs municipaux: CLAE, repas à la cantine, entrée à la piscine, places culturelles ou encore des tickets et abonnements pour les transports collectifs. Le groupe socialiste n’a eu de cesse de manifester son désaccord avec ces mesures austères. Aujourd’hui, la grave crise sociale que nous traversons est révélatrice d’une politique nationale injuste et demande aussi aux responsables locaux de prendre leurs responsabilités. C’est ce que nous avons demandé plusieurs fois à Jean-Luc Moudenc qui a préféré ignorer nos avertissements. Nous proposons ainsi de redéployer les millions d’euros d’impôts prélevés en trop dans les services municipaux, d’instaurer une tarification sociale dans les transports et dans les services publics. Enfin, n’oublions pas d’aider les commerçants toulousains mis à mal par les débordements des manifestations: transports gratuits tous les samedis durant trois mois, encadrement des loyers des baux commerciaux et limitation du développement des centres commerciaux en périphérie.

Article mis à jour le 08/04/2019