Groupe Toulouse Écologiste et Citoyenne

Tribune parue dans le magazine municipal à Toulouse n°70, février 2020.

Le Conseil municipal, un véritable lieu de délibération ?

Dans le discours qui avait suivi son élection en 2014, Jean-Luc Moudenc avait exhorté sa majorité à écouter les élus de la minorité pour améliorer son travail. 6 ans après ce message, et bien que notre groupe se soit efforcé de porter avec constance le débat et des propositions devant le Conseil municipal, nous constatons que nous n'avons été que très peu écoutés. Cette assemblée reste avant tout une chambre d’enregistrement de décisions prises ailleurs. Et si on y vote des «délibérations», on n'y «délibère» pas réellement. C'est une pièce de théâtre qui s'y joue 4 fois par an. Tout semble conçu pour cela, jusqu’à l’organisation spatiale désuète de la salle de réunion, où la minorité est encerclée par une majorité qui la surplombe, comme dans une fosse aux lions. Et faute de permettre l'émergence de propositions significatives pour le quotidien des Toulousain-e-s, les séances se réduisent souvent à un jeu de postures qui ne fait plus sens et suscite une indifférence compréhensible parmi nos concitoyens. Des changements sont nécessaires pour rendre le débat démocratique plus authentique et plus conforme à la diversité et à la vitalité de notre ville !

toulouse-ecologiste-citoyenne@mairie-toulouse.fr

 

Article mis à jour le 03/02/2020