Devenez assesseur dans un bureau de vote
La mairie de Toulouse lance un appel à volontaires, auprès des électeurs inscrits sur les listes électorales de la ville de Toulouse pour devenir assesseur dans un bureau de vote lors des prochains scrutins.

Quel est le rôle des assesseurs ?

Membres des bureaux de vote, les assesseurs, bénévoles (Article R44 du Code Electoral), participent au déroulement des opérations électorales. La répartition des tâches qui leur incombent durant la journée se fait à l'ouverture du bureau de vote. Ils sont généralement chargés :

  • de contrôler et faire signer la liste d'émargement,
  • d'apposer sur la carte électorale le timbre portant la date du scrutin.

Ils peuvent également être amenés à suppléer ou assister le président et ainsi procéder au contrôle d'identité des électeurs et tenir l'urne.
Enfin, les assesseurs titulaires doivent participer à la clôture du scrutin et au dépouillement des votes. 

Appel à candidature . La mairie de Toulouse a lancé un appel à candidature, auprès des électeurs inscrits sur les listes électorales de la ville de Toulouse pour devenir assesseur dans un bureau de vote de leur choix.
En 2019, cette fonction bénévole (Article R44 du Code Electoral) a mobilisé les volontaires le dimanche 26 mai lors des élections européennes : de l'ouverture (7h50) à la clôture du scrutin jusqu'au dépouillement complet (fin des opérations vers 22 h30).

Dans les coulisses d'un bureau de vote : à la rencontre d'assesseurs !

Pour en savoir plus

Article R44 du Code Electoral qui dispose que les assesseurs ne sont pas rémunérés

« Les assesseurs de chaque bureau sont désignés conformément aux dispositions ci-après :

  • chaque candidat, binôme de candidats ou chaque liste en présence a le droit de désigner un assesseur et un seul pris parmi les électeurs du département
  • des assesseurs supplémentaires peuvent être désignés par le maire parmi les conseillers municipaux dans l'ordre du tableau puis, le cas échéant, parmi les électeurs de la commune.

Le jour du scrutin, si, pour une cause quelconque, le nombre des assesseurs se trouve être inférieur à deux, les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune.
Les assesseurs ne sont pas rémunérés. »